DOUZE MINUTES POUR RIEN ?

Publié le par Vildenay

DOUZE MINUTES POUR RIEN ?

Ainsi le Président de la République s’est exprimé sur les chaînes audio-visuelles pendant 12 minutes pour, comme ses prédécesseurs, proclamer que tout va bien.

Quinze jours pour accoucher d’un gouvernement répondant aux marchandages d'En Marche et du MoDem, à l’instar de feu la IVème République…

En nommant Christophe Castaner à la tête du Ministère de l’Intérieur, à défaut de privilégier la compétence, le Président a choisi de se protéger… Notamment dans le futur charcutage du redécoupage électoral. C’est sciemment occulter la mission qu’attendent les Français : la lutte contre le terrorisme, rétablir l’ordre et la sécurité dans les quartiers, stopper l’immigration à tout-va dans un pays qui compte des millions de sans emploi, rétablir la confiance chez les Policiers et les Gendarmes dont la mission première est de protéger les citoyens, réformer l’organisation de l’islam en exigeant sa soumission aux lois de la République.

Et Eric Ciotti de commenter : « Le nombre de titres de séjour délivrés par la France a plus que doublé en vingt ans: il atteint 262.000 en 2017, c'est un record ! Chaque jour, 21 policiers et gendarmes sont blessés en mission opérationnelle, et on dénombre près de 1.000 agressions par jour. Quant à la menace terroriste, elle est maximale. Face à la gravité de la situation en matière de terrorisme, de la montée de la délinquance et surtout de la crise migratoire, le ministère de l'Intérieur ne peut supporter une période d'apprentissage. »

A défaut de voir un Président combatif, l’image montrait un homme fatigué, dépassé par la charge qu’il est censé assumer. Souhaitons-lui et pour les Français que cela ne soit qu’éphémère.

« Le monde a besoin d’une Renaissance et aucun de ceux qui détiennent des responsabilités – qu’elles soient politiques, économiques, sociales, intellectuelles ou proprement spirituelles – n’a le droit de penser qu’il n’est pas concerné. Aider à redonner un sens à la vie individuelle par la liberté et les devoirs qu’elle comporte, à la vie collective par la justice et le respect mutuel constitue une des actions en profondeur qui s’imposent à l’Etat, notamment dans le domaine de l’éducation, de l’information, de la culture, de la transformation des rapports sociaux. » (Georges Pompidou. Message adressé au Parlement le 25 juin 1959).

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article