VICTIMES DE NOTRE ÉPOQUE…

Publié le par la-petite-souris-normande.com

VICTIMES DE NOTRE ÉPOQUE…

Centenaire du 11 Novembre: nos ancêtres les victimes…

Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. Ce nombre inclut 9,7 millions de morts pour les militaires et 8,9 millions pour les civils. Les Alliés de la Première Guerre mondiale comme les Empires centraux perdent approximativement plus de 9 millions de vies chacun. (Wikipédia)

Oubliés les héros de la Grande Guerre, notre époque a décidé de faire des « poilus » » des victimes.

Et Emmanuel Macron, de la victoire française une ode enchanteresse à l’amitié franco-allemande…

Les années passent, puis les siècles, et avec eux la mémoire des hommes.

Un jour, les soldats du Chemin des Dames n’évoqueront rien de plus que, pour nous, ceux de Salamine. La Grande Guerre est appelée à rejoindre toutes les autres dans l’histoire, ce grand monument de gloire et de douleur.

Pour l’heure, il est trop tôt ; Lazare Ponticelli est parti il y a dix ans à peine. Or, pressée d’accaparer ces morts, l’époque les maquille en nous-mêmes et les fait entrer de force dans sa chronologie toujours recommencée.

Quel orgueil que celui qui consiste à tout ramener à soi, à trouver des « féministes » au XIIe siècle et des « libertaires » sous Périclès…

Comme les autres, les poilus subissent notre expansion temporelle. D’elle, pour le coup, ils sont vraiment victimes.

Lire la suite sur  Causeur.fr

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article