A QUI PROFITE LE CRIME ?

Publié le par Gildas Le Breton

A QUI PROFITE LE CRIME ?

Après les manifestations de mai 2018 infestées par des casseurs, l’action parisienne des Gilets jaunes l’a été à nouveau.

Certes ce n’était pas forcément une bonne idée d’aller sur les Champs Elysées que les forces de l’ordre avaient interdits, comme la place de la Concorde, mais champs de Mars ou Elysées l’erreur est facile.

Ces manifestants pacifiques ont été dépassés par des casseurs venus spécialement pour cela. Des casseurs facilement reconnaissables : les intervenants sur BFM TVGouv dans la soirée disaient avoir reconnu des personnes connues de l’ultra-droite, et sur C NEWS des ultra-gauche…

Les services du renseignements intérieurs savent qui viendra, connaissent les visages, les points de ralliements, c’est leur métier : pourquoi les forces de l’ordre n’interviennent pas plus en amont pour les empêcher de nuire ?

Des études montrent qu’en Allemagne, où des groupes violents tentent régulièrement d’infester les manifestations, la police sait comment les isoler , les contenir sans trop de heurts et sans casse inutile.

Alors comment nos forces de l’ordre, qui assurent des formations dans d’autres pays, peuvent-elles se laisser ainsi déborder ?

Ne serait-ce pas plutôt par choix stratégique ? par choix politique ?

En jetant ainsi le discrédit sur les manifestants, en créant, pour la majorité silencieuse, un lien entre eux et les casseurs (il y aura toujours quelques manifestants excités que l’on présentera au public) et en faisant peur à ceux qui voudraient participer à d’autres manifestations, même bon enfant, afin de diminuer ainsi le nombre de participants et leur portée.

sport voiliers vacances etoileb-002    Gildas Le Breton

 

Publié dans GILDAS LE BRETON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article