CASTANER : MINISTRE DE LA PROPAGANDE

Publié le par Charlem

CASTANER : MINISTRE DE LA PROPAGANDE

Comme l’écrit très justement Georges Michel sur Boulevard Voltaire, « Castaner n’est pas au niveau. Cet homme n’aurait jamais dû dépasser les fonctions de secrétaire de mairie ».

Ce renégat du socialisme a rejoint les Le Maire et Compagnie pour un pouvoir éphémère auprès de Macron.

À 18 ans, il s’installe à Marseille où il gagne de l'argent en jouant au poker. Il se lie avec Christian Oraison, un caïd des Alpes-de-Haute-Provence de la Dream Team (*) abattu de plusieurs balles en 2008 ; il déclare à ce sujet : « C'était mon grand frère, mon protecteur. Il m'appelait l'étudiant ».

(*) La Dream Team est le surnom d'une équipe supposée de braqueurs chevronnés des années 1990. Castaner sur Wikipedia

Sur les évènements des Champs-Elysées, Castaner, à l’instar de l’ancien garde du corps de Macron montre en direct son incapacité au poste qu’il occupe.

Il est d’autant plus un grand incapable qu’il trouve comme seul argument à la révolte du peuple un « appel » factice de Marine Le Pen, députée de la République… sur laquelle près de onze millions de Français ont porté leur suffrage lors de la dernière présidentielle !

A défaut de mentir comme un arracheur de dents, il préfère se déshonorer en ignorant sciemment la colère du Peuple.

Comme le précise Marion Maréchal dans un tweet : « J’avais trouvé @CCastaner assez minable comme adversaire aux régionales, il l’est encore davantage comme ministre de l’Intérieur en réprimant violemment les @giletsjaunes. Du jamais vu contre les casseurs black bloc, les prières de rue, les étudiants bloqueurs ou les zadistes. » Nicolas Dupont-Aignan d’ajouter : « Tout est fait pour salir un mouvement populaire ».

Et Marc Eynaud de conclure : « La France fait partie du club très fermé des peuples régicides », rappelle opportunément le criminologue Xavier Raufer. Une chose est certaine : le gouvernement vient d’allumer un incendie, il serait urgent de cesser de souffler sur les braises avant que le vent ne se mette sérieusement à tourner.

 

BERLIN : DISCOURS HISTORIQUE DE ROBERT KENNEDY JR CHARLEM

 

Publié dans CHARLEM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article