CHRISTIANOPHOBIE 01

Publié le par L'Observatoire de la Christianophobie

CHRISTIANOPHOBIE 01

VOL DANS UNE ÉGLISE DU TRÉPORT, EN SEINE-MARITIME

 

CHRISTIANOPHOBIE 01

Il s’agit de l’église Saint-Jacques. Le pilleur de troncs a été interpellé… Son précédent vol « dans l’église de Saint-Valery-sur-Somme » n’avait pas, à ma connaissance, été mentionné sauf s’il s’agit de la chapelle dite « des Marins » dont j’avais signalé, en juin dernier, qu’elle avait été victime d’un vol et d’actes de vandalisme.

Ce mercredi 20 mars 2019, les gendarmes de la brigade du Tréport (Seine-Maritime) ont arrêté un homme suspecté d’avoir pillé le tronc de l’église de la commune, rapporte le site actu.fr. Le préjudice est estimé à 3 000 €. Tout a commencé en juillet 2018, lorsque le curé a remarqué que ses paroissiens étaient de moins en moins généreux. Quelques mois plus tard, des habitués de l’église ont observé le comportement étrange d’un homme âgé d’une cinquantaine d’années. Il passait beaucoup de temps dans le lieu de culte. Les renseignements fournis ont permis à la police municipale de s’intéresser à un ressortissant roumain, vu à de nombreuses reprises dans les alentours. Contrôlé à proximité de l’église mardi 19 mars vers 13 h 30, il a été trouvé avec des outils sur lui. Placé en garde à vue, ce mercredi, à la brigade du Tréport, le quinquagénaire n’a pas reconnu les faits. Il avait déjà été arrêté pour des faits similaires dans l’église de Saint-Valery-sur-Somme (Somme), il y a quelques mois. Il devra répondre de ses actes devant la justice.

Sources : Ouest-France, 20 mars 2019

https://www.christianophobie.fr/

CHRISTIANOPHOBIE 01

Profanation de l’autel et bénitier souillé

dans l’église de Villeneuve-de-Berg, en Ardèche

 

Des « adolescentes sans histoire »… Elles s’en tirent très bien. Et pourquoi ne recommenceraient-elles pas ? Un emballage-coque de jambon abandonné devant une mosquée peut vous envoyer tout droit en prison. Mais profaner un autel, uriner dans un bénitier, et brûler des livres de messe dans l’église Saint-Louis, c’est totalement anodin. Un petit stage entre copines et quelques travaux de jardinage pour la commune, c’est bien suffisant. Nous en sommes là. En attendant pire…

[…] Depuis le mois d’octobre, des incivilités étaient régulièrement commises dans l’église de Villeneuve-de-Berg : traces de pas sur la nappe de l’autel, livres de messe en partie brûlés, urine dans le bénitier. Dans le délicat contexte des attaques contre les lieux de culte, les gendarmes ont pris l’affaire très au sérieux et ils ont identifié les cinq adolescentes, un groupe de copines originaires de la commune et des villages. Auditionnées mercredi [20 mars 2019] en présence de leurs parents, elles ont reconnu les faits. Elles disent avoir agi « par jeu ». Elles filmaient leurs “exploits” et diffusaient les vidéos sur les réseaux sociaux. Les adolescentes, sans histoire, ont été laissées libres. Le parquet de Privas a ordonné à leur encontre des mesures de réparation (stage ou petits travaux) sous l’égide des éducateurs de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Source : France Bleu Ardèche, 22 mars 2019

Plus d’informations :

https://www.christianophobie.fr/

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article