VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE 5

Publié le par l'Observatoire de la Christianophobie

VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE 5

Dans une France où la plupart des ‘‘Politiques’’ financent par divers moyens les mosquées, (mise à disposition de bus, livraison de repas...) il serait judicieux qu’ils se souviennent que la France est une terre Chrétienne et qu’à ce titre et, au nom de la liberté des cultes, ils prennent des mesures draconiennes pour éradiquer les vandalismes d’Églises et les profanations de cimetières Chrétiens.

souris

VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE 5

Il s’agit de l’église Saint-Martin (paroisse Notre-Dame-du-Piémont, diocèse de Bayonne, lescar et Oloron. L’effigie du Christ a été profanée dans cet acte répugnant constaté le 8 mai dernier.

Ce sont des paroissiens d’Asson, venus fleurir l’église Saint-Martin, qui ont découvert les faits ce mercredi 8 mai. « Un crucifix a été démonté et le Christ qu’il supportait, brisé en deux morceaux laissés en évidence de part et d’autre de l’autel », précise ce vendredi un communiqué de Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron. Le maire Marc Canton et les gendarmes se sont rendus sur les lieux dans la foulée et une plainte a été déposée ce jeudi [9 mai]. Des actes de « vandalisme » et de « profanation » que déplore l’évêque, précisant qu’une messe de réparation a eu lieu dès jeudi soir. « Ce n’est malheureusement pas la première, ni sans doute la dernière fois, que des profanations ont lieu dans notre diocèse » souligne Mgr Aillet.

Source : La République des Pyrénées, 10 mai 2019.

VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE 5

Le panneau d’information d’une chapelle vandalisé à Forbach, en Moselle

Le panneau informatif et explicatif de la chapelle Notre-Dame du Perpétuel Secours (Maria Hilfskapelle), à la limite du centre-ville et du quartier de Bellevue, a été plusieurs fois dégradé. Désormais, on ne peut absolument plus lire l’historique du monument. Des riverains, des promeneurs, des habitués, des croyants, choqués, et qui tiennent à ce patrimoine cultuel de la ville, ont signalé cette dégradation en mairie. La Maria Hilfskapelle, située au croisement de la rue Bauer et de la rue de la Chapelle à Forbach, a été construite entre 1778 et 1785, à l’emplacement de l’ancienne église dite inférieure. Elle est dédiée au culte de Marie. La chapelle a toujours fait l’objet d’une grande dévotion. Sa particularité : de très nombreux ex-voto […] tapissent les murs du petit édifice cultuel. Ce sont des « merci à Marie » en différentes langues. L’intérieure est sobre et rustique, avec une charpente apparente.

Source : Le Républicain Lorrain, 9 mai 2019 (merci J. M. P. pour ce signalement)

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article