A L'OCCASION DU 14 JUILLET 2019 - L’ESPRIT DE CITOYENNETÉ (6/6)*

Publié le

A L'OCCASION DU 14 JUILLET 2019 - L’ESPRIT DE CITOYENNETÉ (6/6)*

L’ESPRIT DE CITOYENNETÉ

Il serait d’ailleurs vain de mettre tous les jeunes dans le même panier. Pas d’amalgame au prétexte qu’il y a des comportements irresponsables. Je soutiens qu’ils sont isolés, limités et désapprouvés par l’immense majorité de leur génération. Certains ont le bon sens d’allier l’utile pour eux à l’agréable pour la Ville. Ils travaillent à entretenir et embellir l’espace public. Je veux dire bravo aux 45 volontaires de nos « chantiers Ville ». D’autres ont décidé de réagir, de s’engager et je suis heureux de voir autour de nous les premières recrues du Service National Universel, pour plusieurs de retour de Cayenne où ils n’ont pas été au bagne mais ont vu décoller des fusées. Dans quelques instants, ils vont signer avec la commune un contrat citoyen.

A L'OCCASION DU 14 JUILLET 2019 - L’ESPRIT DE CITOYENNETÉ (6/6)*

Qui profite de ces agissements ? La réponse est simple : le communautarisme qui n’a pas sa place à Val-de-Reuil, l’extrémisme et le radicalisme dont j’ai parlé, le fascisme et sa vitrine blond marine, le populisme. Faire reculer ces faquins et ces pantins sera l’unique enjeu de mars 2020. Mon but sera, avec tous ceux qui voudront bien m’aider, en évitant les pièges de la dispersion à Gauche et de la compétition parmi les républicains, de faire que le Rassemblement National à Val-de-Reuil recule vers le plus petit score possible. Il faudra les interroger sans relâche : quel prix du repas dans les écoles, quelle programmation au théâtre, quel rapport avec nos concitoyens de confession musulmane, quels impôts augmenteront ils ? C’est dans ce but que je bats le tocsin ce matin.

 

Car, en attendant, les forces autoritaires partout progressent. Nul ne se choque que, prenant les électeurs pour des idiots, leur parti dépose dans toutes les boîtes aux lettres de l’Eure, le même prospectus publicitaire, dupliqué en n’y changeant que le nom de la commune, pour recruter une liste de candidats aux municipales. Bientôt ils essaieront les annonces du chasseur français, prendront un abonnement sur Meetic ou organiseront des rencontres sur Tinder pour trouver des volontaires prêts à subir dans les urnes rolivaloises la plus grande déculottée de leur vie.

 

Quelle honte ! Nul ne se choque que celui qui signe ce tract dans notre commune soit un incompétent, un incapable, un indolent notoire. Quelle impudence ! Faudrait-il être paresseux et inapte pour être élu à Val-de-Reuil ? Je crois avoir démontré le contraire. Nul ne s’insurge que celui qui coordonne cette opération dans le département soit mis en examen pour détournement de fonds publics et emploi fictif.

A L'OCCASION DU 14 JUILLET 2019 - L’ESPRIT DE CITOYENNETÉ (6/6)*

UN PACTE D’UNION & DE RÉSISTANCE

La question des prochains mois est bien celle-là. Allons-nous individuellement et collectivement accepter cela. Je ne l’imagine pas. Votre présence, ici, ce matin, en témoigne.

Vous aimez notre devise, la liberté, l’égalité, la fraternité.

Vous voulez la laïcité, la sécurité, la solidarité.

Alors je vous propose un pacte républicain, un pacte d’union, un pacte de résistance.

En Mars prochain, faisons reculer tous ensemble le Front National.

Vous connaissez mes convictions. Je n’en changerai pas. Je ne cache pas qu’à bien des égards le nouveau monde dont on nous rebat les oreilles depuis deux ans me paraît pire que l’ancien...

Mais vous connaissez mes valeurs. Nous les partageons.

A la rentrée, il nous restera six mois pour les voir disparaître ou triompher. C’est pourquoi, à partir d’aujourd’hui, j’attends de chacun de vous un sursaut, un geste, un mot pour s’engager derrière nous.

Vive Val-de-Reuil, Vive la République et Vive la France.

A L'OCCASION DU 14 JUILLET 2019 - L’ESPRIT DE CITOYENNETÉ (6/6)*

Marc-Antoine JAMET

Maire de Val-de-Reuil,

 Président de la commission des finances

du Conseil Régional de Normandie

 

* Les titres et les illustrations sont le choix de la rédaction.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article