« SEULE L'ENTENTE SAUVE LE SERBE » *

Publié le par Vildenay

« SEULE L'ENTENTE SAUVE LE SERBE » *

Revenons sur la visite du Président Macron en Serbie. Elle aura au moins le mérite d’essayer de renouer le contact avec un pays qui était un allié indéfectible de la France dans les Balkans (notamment durant la 1ère guerre mondiale) et qui a vu la France de Chirac lui faire la guerre sous les ordres de l’Amérique… dans ce que l’on appelle ‘‘la guerre du Kosovo’’ qui a eu lieu du 6 mars 1998 au 10 juin 1999…

SOUVENONS-NOUS :

Pour les Etats-Unis, il s’agissait d’affaiblir un Etat orthodoxe, proche des Russes et de favoriser, là comme ailleurs, l’islam en Europe.

La campagne aérienne a duré 78 jours, du 24 mars au 10 juin 1999, alors que le plan américain avait prévu de bombarder la Serbie de nuits avec des pauses en journée. Le nombre de sorties aériennes pour faire plier la République fédérale de Yougoslavie fut de 37.465, soit 480 par jour en moyenne…

Rappelons que, sous les ordres de Chirac, (trahissant la parole de François Mitterrand en 1993 affirmant que la France ne ferait jamais la guerre à la Serbie...) les forces aériennes françaises ont effectué environ 2.000 sorties durant ce conflit ; 420 missions ont permis le tir de 988 bombes et missiles largués par des Super-Étendard.

Bien que le Kosovo soit devenu au fil des ans, en raison d’une volonté délibérée d’encourager les natalités, très majoritairement musulman, la Serbie considère qu’elle a été amputée d’une province sous la contrainte des Américains et de ses Alliés.

Et Jean-Christophe Buisson, rédacteur en chef au Figaro Magazine, de préciser que cette opération dite « humanitaro-militaire » violait plusieurs lois et conventions internationales - par exemple, l'article 2, alinéa 4 de la Charte des Nations unies qui prévoit que les membres doivent s'abstenir « dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l'emploi de la force, soit contre l'intégrité territoriale ou l'indépendance politique de tout État, soit de toute autre manière incompatible avec les buts des Nations Unies »…

« SEULE L'ENTENTE SAUVE LE SERBE » *

AUJOURD’HUI

Le Président Aleksandar Vucic, au nom du Peuple Serbe, a mis un point d’honneur à faire un bon accueil au Président Macron en essayant de convaincre que la France était aujourd’hui sa meilleure alliée pour défendre son dossier d’adhésion à l’Union Européenne.

Le Président français a proposé de faire table rase du passé et de regarder vers l’avenir. Il l’a dit lors d’une cérémonie à Belgrade devant le monument en l’honneur de la France qui vient d’être restauré et sur lequel est gravé « Aimons la France comme elle nous a aimés »

Faute de présence française sous diktat €uropéen, la Chine et la Russie se sont implantés économiquement dans des secteurs où la France aurait pu jouer un rôle décisif, notamment en matière de construction, équipement, défense, chemin ferroviaire…

Aussi, il est bon de souligner que le Président Macron a tenu à être accompagné de plusieurs chefs d’entreprise soucieux de développer des accords avec la Serbie.

Souhaitons qu’une page soit réellement tournée sur nos désaccords et qu’une confiance réciproque s’affermisse dans l’intérêt de nos deux nations.

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

(* Devise Serbe)

 

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article