DU PROCESSUS D'EMBAUCHE.

Publié le par Gabriel RASPAIL

DU PROCESSUS D'EMBAUCHE.

Quel est le processus d'embauche dans une entreprise ?

Celle-ci doit avoir un besoin : demande d'achat de biens, services ou travaux supérieure à son offre de vente.

Mais cela ne suffit pas !

Elle doit avoir un fond de roulement qui lui permette de décaisser les nouveaux salaires, ce fond de roulement dépend largement du niveau antérieur de sa marge (et en France elle est très faible).

Elle doit avoir une capacité d'investissement qui lui permette de créer les postes du nouveau personnel (locaux, matériels, ordinateurs, logiciels...). Cette capacité d'investissement dépend de ses fonds propres (très bas en France vu la faiblesse des taux de rémunération de ces fonds, qui malgré les mensonges de nos médias sont très peu élevés, souvent : 2 à 3 % des fonds placés ) et de sa capacité d'emprunt (mais les intérêts des emprunts obligataires ou indivis sont tout à fait minimes). Les particuliers, associés et actionnaires, obligataires et prêteurs ne sont guère incités à investir dans les entreprises.

Les marchés de valeurs ne rapportent guère par les dividendes ou les intérêts versés mais par les plus-values réalisées, souvent factices, et se corrompent dans une spéculation effrénée et artificielle, quand le placement ne rapporte plus, on joue, on spécule déraisonnablement et les investisseurs institutionnels, comme on dit, savent faire.

Voilà trois pistes que nos gouvernants démagogiques et clientélistes n'exploiteront pas.

Le chômage a donc de beaux jours devant lui. " Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes. " disait Bossuet.

 

http://data.over-blog-kiwi.com/1/49/24/79/20150611/ob_6522be_gr.JPG Gabriel RASPAIL

Humanisme et Liberté

Publié dans GABRIEL RASPAIL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article