LE TAUX DE CHÔMAGE AUX ÉTATS-UNIS TOMBE A SON PLUS BAS NIVEAU DEPUIS 50 ANS !

Publié le par Jean-Patrick GRUMBERG

LE TAUX DE CHÔMAGE AUX ÉTATS-UNIS TOMBE A SON PLUS BAS NIVEAU DEPUIS 50 ANS !

Le prix Nobel d’économie Paul Krugman est un gauchiste qui écrit pour le New-York Times, ce qui veut dire qu’il se trompe à peu près tout le temps sur tout.

En 2016, il prévoyait non seulement que si Trump était élu, l’économie s’écroulerait, et qu’elle ne se redresserait plus jamais…

Il faut dire qu’en 2000, il expliquait que le monde s’apercevrait en 2005 qu’internet a eu zéro influence sur l’économie, « à peu près autant que le fax ». Brave homme…

Le taux de chômage américain est tombé à son plus bas niveau en 50 ans le mois dernier, tombant à 3,5%, soit le niveau observé en décembre 1969, rapporte Alexandra Steigrad dans le New York Post.

« Une mesure plus globale, qui inclut les travailleurs découragés et les sous-employés a également diminué, diminuant de 0,3 point à 6,9%, soit son plus bas niveau en près de 19 ans, à deux doigts du plus bas niveau jamais constaté de 6,8%. »( nypost.com)

En outre, le taux de chômage des Hispaniques a également atteint un nouveau record à son plus bas niveau. Celui des Afro-Américains a maintenu son plus bas niveau jamais atteint.

Les salaires horaires moyens ont augmenté de 2,9% pour l’année, a déclaré le ministère du Travail – une augmentation que le président Trump a salué comme « une augmentation fantastique pour tous ceux qui travaillent ».

« L’Europe ne va pas bien. L’Asie se porte mal, c’est le moins qu’on puisse dire, et nous continuons de très bien faire », a déclaré Donald Trump. « Nous sommes le miracle économique ».

Le président de la Fed, Jérôme Powell, a répété récemment que l’économie était « en bonne posture », ajoutant que « notre travail est de la maintenir le plus longtemps possible ».

« Le marché de l’habitation a progressé le mois dernier, et le PIB s’est maintenu au dernier trimestre et a dépassé les 2%, ce qui n’est pas une mince affaire étant donné les vents contraires ». (Steve Rick, économiste en chef du Groupe mutuel CUNA).

Conclusion :

Deux faits remarquables, dans ces bons résultats :

Les médias de gauche ne veulent pas les publier, car ils montrent les accomplissements du président tant haï qu’ils veulent faire passer pour un incompétent imbécile.

 

Pour diriger un pays, j’ai une nette préférence pour les incompétents imbéciles et malpolis qui réussissent avec brio, que pour les brillants intellectuels formatés comme Macron, qui ratent à peu près tout ce qu’ils touchent. Je vous demande pardon, président Macron, pour mon impertinence.

© Jean-Patrick Grumberg sur Dreuz.info

Publié dans DREUZ INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article