A QUI PROFITE LES RESTOS DU CŒUR ?

Publié le par Vildenay

A QUI PROFITE LES RESTOS DU CŒUR ?

Déjà 25 ans !

25 ans d’entretien de la pauvreté et pour certains de la misère. Une idée généreuse de Coluche, récupérée par l’hyper-socialo-capitaliste-manipulateur Jacques Attali, au profit des exploiteurs du Peuple…

Au lieu d’éradiquer la misère, ce qui devrait être règle d’or de tout gouvernement, rien n’est mieux que de l’entretenir avec l’aval des vedettes friquées du Showbiz, tout en jouant sur l’émotion.

Pire, ajoutons la misère à la misère en incitant les peuples que l’on a mis en guerre à venir sur notre sol dans des conditions intolérables, toujours au profit des exploiteurs…

Il est urgent que des patriotes se lèvent contre cette hypocrisie malsaine pour redorer les lettres de noblesse aux termes générosité et solidarité.

Certains de nos compatriotes osent se lever contre cette manipulation. A défaut de les lire ou entendre sur les chaînes à la botte des exploiteur, laissons-leur la parole :

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

Gérard Depardieu

« Les Restos du cœur, une fumisterie terrible » Dans un entretien accordé à Nice-Matin, Gérard Depardieu a regretté que l'association créée par Coluche joue un rôle qui incombe à l'État et a fustigé la classe politique, incapable d'endiguer la misère. « On a honte. Pas pour les gens qui ont faim, mais pour l'État qui devrait s'en occuper. Honte pour ceux qui gouvernent. »

Johnny Hallyday

« J'ai fait les quatre premiers concerts. C'était bien. C'étaient juste des chanteurs, maintenant c'est la kermesse. C'est aussi devenu une émission de promotion. Et puis tout le monde veut y être, je ne me sens plus utile… Je me sentirais mal à l'aise de chanter en duo avec un mannequin quelconque. »

Maurane

« Maintenant, vous sautez dans trois costumes pour chanter une phrase, vous faites plus de figuration que de chanson ». Ce n'est pas tout. Elle aussi a fustigé l'hypocrisie de certains artistes dans Le Parisien fin 2015 : « Cela m'a toujours un peu débectée, les artistes qui viennent juste à la fin pour être filmés pour l'émission télé ».

Eddy Mitchell

Il n'est jamais revenu depuis 1995. « J'ai dit que c'était une opération commerciale. C'est vrai, tant mieux. Ça rapporte aux Restos du cœur » (Le Parisien-novembre 2013). « C'est le spectacle que je n'aime pas, mélanger des chanteurs, des footballeurs ou je ne sais quoi avec des déguisements de patronage genre Monsieur le curé présente... sans moi. C'est de l'humour pitoyable… »

Florent Pagny

Depuis 2003, l'artiste ne participe plus au concert annuel. « Je ne me sens pas indispensable. Est-ce que moi j'arriverais encore à jouer les guignols comme ils le font ? C'est la seule émission où tout le monde ferme sa gueule et accepte tout »

Renaud

Après avoir participé à six « Restos » jusqu’en 2004 : « Aujourd'hui, l'émission ressemble à un grand cirque carnavalesque… Tout le show-biz participe aux Enfoirés : les comédiens, les top-modèles, les joueurs de foot... Moi, ça ne m'intéresse plus... Je n'ai pas envie de chanter avec Mimie Mathy, Christophe Maé ou Patrick Timsit, ni de me déguiser en clown pour interpréter "La Mamma" d'Aznavour »

Patrick Sébastien

« On ne peut rien dire sur les Restos parce que ça fait bouffer du monde »… « Si Coluche regarde les Enfoirés, ça doit lui faire mal… Les chanteurs que je vois, je me demande ce qu'ils foutent là. Si ce n'est pour relancer leur carrière »

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article