L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Publié le par Daniel HAMICHE

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Chers amis,

Vous savez comme moi que l’Observatoire de la Christianophobie remplit une œuvre unique en France – et même unique au monde, car, à ma connaissance, aucun équivalent n’existe en anglais ou en espagnol.

Je ne le dis évidemment pas par forfanterie, car je suis trop conscient de ce que nous devrions faire et que nous ne pouvons pas faire, faute de moyens. Savez-vous, par exemple, que je ne signale que le tiers des nouvelles dont j’ai connaissance ? Simplement parce que je n’ai pas le temps de vérifier les autres. Et, surtout, nous voudrions faire beaucoup plus pour permettre une prise de conscience par les médias, les hommes politiques et l’opinion publique.

Malgré nos défauts, je peux bien vous avouer que je suis fier de l’œuvre entreprise. Depuis 2010, nous avons publié près de 15 000 articles, démoli bon nombre de « bobards », révélé des profanations que la « grande presse » voulait occulter, soutenu autant que nous le pouvions nos frères chrétiens persécutés.

Il faut savoir, que pour entretenir cette activité, notre réseau a besoin de près de 20 000 € par mois. Et je ne vous cache pas, que cette somme n’est pas toujours facile à réunir. Alors, si comme nous, vous pensez que l’Observatoire de la christianophobie est indispensable, aidez-nous à boucler notre budget pour 2020 afin de continuer...

Un immense merci pour votre soutien.

En union de prières avec nos frères chrétiens persécutés.

Daniel Hamiche

Rédacteur en chef

Faire un don unique

de 50€ par CB  de 100€ par CB    de 500€ par CB

Faire un don mensuel

de 10€ / mois  de 20€ / mois  de 50€ / mois

Je souhaite faire un don unique par virement

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Corse

Pas de problème pour des crèches dans les mairies…

Intéressant article de Corse Matin qui montre comment l’Île de Beauté n’a pas les mêmes préventions que celles que l’on constate trop souvent sur le “Continent”…

Alors que dans d’autres régions, les plus farouches défenseurs de la laïcité partent en croisade contre l’installation de crèches de Noël dans les mairies, en Corse, le sujet ne provoque pas les mêmes remous. Au nom de la tradition.

La magie de Noël s’installe et, avec elle, les polémiques enflent. Depuis maintenant quelques années, le sujet de l’installation de crèches dans les mairies revient de façon récurrente, alimenté par les activistes de la loi 1905. Jusqu’à présent, la Corse est épargnée par ces querelles d’idéologues. Si toutes les mairies de l’île ne mettent pas en scène la Nativité, loin de là, pas grand monde ne s’offusque d’une pratique liée autant aux racines catholiques de l’île qu’à une tradition culturelle.

Sur le Continent, les rapports entre les pouvoirs publics et les plus farouches défenseurs de la loi 1905 sont parfois plus conflictuels. C’est en 2015, après une année d’attentats islamistes meurtriers en France, que la pratique commence à être contestée, à tel point que François Baroin, président de l’association des maires de France, publie le 18 novembre un vade-mecum sur la laïcité. « La présence de crèches de Noël dans les enceintes des mairies n’est pas compatible avec la laïcité », y est-il mentionné. Le document est une simple liste de recommandations qui ne contraint en rien les maires. Mais la polémique est lancée. Un an plus tard, c’est le Conseil d’État qui, cette fois-ci, interdit l’installation de crèches dans les bâtiments publics, avec une nuance : « Sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif. » Depuis, la justice s’est plusieurs fois prononcée contre l’installation de crèches dans des sièges de collectivités, comme la mairie de Béziers en 2018 ou le conseil régional d’Auvergne-Rhônes-Alpes en 2017, provoquant parfois des affrontements idéologiques frisant l’hystérie.

La Corse semble épargnée par ce triste spectacle, récurrent en période de fêtes. Dans les villages, c’est souvent dans les églises que la Nativité est exposée, même si le décor investit certaines maisons communes. À Aiacciu, Biguglia ou ailleurs, l’hôtel de ville accueille chaque jour des visiteurs charmés par l’exposition de la crèche. Une fois n’est pas coutume, la société insulaire appréhende de manière apaisée un sujet éruptif sur le Continent.

Source : Corse Matin, 17 décembre 2019.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Deux-Sèvres

Vol dans l’église de La-Forêt-sur-Sèvre

Il s’agit de l’église Saint-Sauveur (paroisse Saint-François-d’Assise, diocèse de Poitiers) où des santons de la crèche de Noël ont été volés. Même s’il ne s’agit pas de sujets “religieux”, c’est tout de même un vol qui a été commis dans la crèche de cette église…

L’équipe paroissiale de La Forêt-sur-Sèvre a constaté le mardi 31 décembre la disparition de quatre joueurs de pétanque venus de Provence, un clin d’œil aux joueurs de pétanque de notre commune et posés au pied des rochers…

Depuis 20 ans, la crèche de l’église est installée par des bénévoles. Il n’y a pas de colère, ni d’amertume mais de la tristesse pour tous nos visiteurs, disent-ils. Ces santons « avaient fait l’admiration des petits et des grands depuis le 15 décembre mais voilà une main indélicate est venue les enlever. Allons-nous devoir mettre nos églises sous surveillance vidéo ou passer nos après-midi à surveiller ? ».

Source : Le Courrier de l’Ouest (Ouest-France), 31 décembre 2019.

Mais aussi :

• Hauts-de-Seine : tombe vandalisée au cimetière de Boulogne-Billancourt

• Nîmes : le profanateur de l’église Notre-Dame-des-Enfants devant ses juges

• Nice : une grande crèche dans l’espace public…

• Vols à répétition dans une église de Carmaux, dans le Tarn

 

VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE
VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE

(*) Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

VOLS ET PROFANATIONS D'ÉGLISES ET DE CIMETIÈRES EN FRANCE

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article