CASE : LES START-UP NUMÉRIQUES ONT LEUR PÉPINIÈRE !

Publié le

CASE : LES START-UP NUMÉRIQUES ONT LEUR PÉPINIÈRE !

La Pépinière, au Hub 4.0, à Louviers, est opérationnelle. Ses 1.800m2 entièrement rénovés et ré-agencés sont dédiés aux entreprises 4.0.

Le 21 septembre 1957, Georges Brassens venait à Louviers inaugurer l’usine Philips qui pressait ses disques vinyles.

Près de 63 ans plus tard, dans les mêmes locaux, Bernard Leroy, président de l’Agglo Seine-Eure, et Daniel Jubert, Conseiller départemental de Louviers, ont inauguré la Pépinière, qui, elle, « fabriquera » des pépites numériques.

Sous l’impulsion de l’Agglo, présidée par Bernard Leroy, et grâce à son rachat en 2014 par l’Etablissement public foncier de Normandie, la friche Cinram reprend vie.

L’ancien bâtiment, s’il ne renie pas son passé industriel, est bien installé dans son époque, grâce au talent de l’architecte Alice Planchon (cabinet Christophe Bidaud Architectes) et à la décoratrice d’intérieur Alexandra Baert, de l’atelier La Superbe.

CASE : LES START-UP NUMÉRIQUES ONT LEUR PÉPINIÈRE !

Les 1.880m2 de surface totale se sont adaptés aux nouveaux usages de travail : des bureaux fermés, des bureaux ouverts, des lieux de convivialité, des lieux de créativité pour libérer les esprits, des salles de réunion, des espaces informels propices aux échanges, des call boxes pour téléphoner sans déranger les autres, une salle de visio-conférence…

« La Pépinière a été pensée pour accélérer l’émergence de projets ambitieux. A la fois lieu de création, de travail, de rencontres, elle s’adresse aux jeunes entreprises, à celles en création, dans le secteur du numérique et de l’industrie » précise Bernard Leroy.

 

CASE : LES START-UP NUMÉRIQUES ONT LEUR PÉPINIÈRE !

La Pépinière abritera aussi la Maison de l’industrie, qui regroupera plusieurs structures de services utiles aux entreprises.

Des permanences y seront programmées avec la CCI Portes de Normandie, Initiative Eure, le réseau Entreprendre Seine-Eure, Pole Pharma, Cosmétic Valley, etc.

Des animations et des formations dédiées au numérique y seront aussi organisées. « La formation web référent numérique » s’y déroule déjà » annonce Bernard Leroy. La Pépinière accueille aussi sa première locataire depuis lundi 3 février : l’entreprise 1 minute pour 1 job.

CASE : LES START-UP NUMÉRIQUES ONT LEUR PÉPINIÈRE !

Un territoire 4.0

La Pépinière est installée dans le Hub 4.0, vaste site de 13 hectares, qui abrite aussi l’espace de coworking la Filature, ouvert par Rodolphe Durand, les ateliers de maroquinerie d’Hermès, et bientôt une halle de congrès et d’exposition, une cantine numérique, etc. « Que ce lieu existe sur le territoire Seine-Eure a tout son sens, souligne Bernard Leroy. C’est sur l’Agglo que Schneider Electric a créé son usine du futur, que le groupe Céri développe des solutions digitales pour ses clients (jumeau numérique, réalité virtuelle, réalité augmentée, data monitoring). C’est sur le territoire Seine-Eure que Modelage Fasquelle utilise les dernières technologies numériques et que Ikobot développe ses robots intelligents avec Kawasaki ».

Alice Planchon, l’architecte, a avoué être très satisfaite du résultat « C’est ma première grosse réalisation et le résultat est à la mesure de mes espérances, confie-t-elle. C’était très intéressant de suivre l’avancée du projet, de comprendre les contraintes des entreprises sur le chantier. C’est très formateur ».

La Pépinière en chiffre

1 880 m2 de surface

500 m2 de bureaux

7 salles de réunion

1 salle de visio-conférence de 130 m2

1 maison de l’industrie

3 call boxes

Coût : 3,4 M€

Financés par l’Agglo Seine-Eure (2 M€), la Région Normandie et le Feder (1,4 M€)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article