MACRON ET LA MENACE RUSSE…

Publié le par Patrick ROBERT

MACRON ET LA MENACE RUSSE…

Il voit des espions russes partout !

Il avait pourtant déclaré, haut et fort, qu’un rapprochement avec la Russie s’imposait. Poutine a été reçu au fort de Brégançon, l’été dernier, et Le Drian (je vous assure qu’il existe toujours) accompagné de Florence Parly, le ministre des Armées, se sont rendus en mission en Russie, en septembre dernier, pour évoquer les questions de coopération et de défense.

Fort bien !

Mais comme souvent, voire toujours, Macron fait une chose et son contraire.

C’est ainsi qu’il vient de déclarer : « Je pense que la Russie continuera à essayer de déstabiliser, soit [via] des acteurs privés, soit directement des services, soit des “proxies” », estimant que Moscou continuerait d’être « un acteur extrêmement agressif ». Ces « aimables propos » ont été tenus dans le cadre de la conférence sur la sécurité en Europe qui se tient à Munich.

Une bien étrange déclaration puisque, à cette même réunion, Lavrov, le ministre des Affaires étrangères russe, plaidait pour une coopération Europe-Russie et suggérait aux pays européens de renoncer à cultiver le « fantôme de la “menace russe ».

Est-ce pour ne pas être en reste vis-à-vis du « grand chef des armées » ? Florence Parly a, quant à elle, annoncé au cours de la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN, tenue à Bruxelles le 13 février dernier (je cite sa déclaration sur son compte Twitter) : « L’armée française sera notamment déployée dans le cadre de l’OTAN pendant un an en Estonie avec les forces britanniques dès mars 2021 ». Ajoutant même : « Il s’agira là du plus long déploiement français dans le cadre de la présence avancée renforcée. La sécurité collective de l’Europe est primordiale, nous agissons pour la renforcer ».

Fichtre, la Russie menacerait donc la sécurité de l’Europe, à tel point que l’OTAN serait obligée de masser des troupes tout le long de ses frontières de l’Est ? Le symbole est là et je doute fort que Poutine apprécie… Poutine est bien trop intelligent pour savoir qu’il faut éviter toute collision frontale et il trouvera, à n’en pas douter, d’autres moyens de riposte.

Tenez, en son temps, l’excellent Alain Souchon ne l’avait-il pas chanté ?

« Russe russe rusé russe

T’en as des malices des astuces

Tu peux nous balancer des virus

Des bombes à pic des cactus. »

Pour le moment, les virus viennent surtout de Chine, c’est vrai.

Et Macron se prendrait-il pour Napoléon à aller défier l’ours russe à ses portes ?

On sait comment cela s’est terminé !

EDOUARD PHILIPPE MENACE MÊME SON PORT D’ATTACHE !

Patrick ROBERT 

Chef d'entreprise 

Paru aussi sur Boulevard Voltaire

 

Publié dans Patrick ROBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article