C’EST LA SAISON DU NARCISSE !

Publié le par Patrick ROBERT

C’EST LA SAISON DU NARCISSE !

C’est en avril que fleurit le narcisse. Il sort de sa bulbe hivernale et il éclate de toute sa splendeur aux premiers soleils du printemps.

C’est ce qu’a tenté de faire le président de la république Française ce soir.

Seulement voilà, le printemps a parfois des ratées et l’éclosion des narcisses aussi.

Il nous a débité son discours habituel en rendant hommage à « celles et ceux » qui continuent à faire tourner le pays tant bien que mal, « celles et ceux » qu’il stigmatisait en les traitant de « celles et ceux qui ne sont rien » il y a encore peu de temps.

Comment pourrait-on lui accorder le moindre crédit ?

Ces « celles et ceux » auxquels il fait semblant de rendre hommage, ce sont tous ces gilets jaunes qu’il faisait gazer et castagner à l’envi il y a si peu.

Monsieur le président, « les gens » n’ont pas besoin de vos invites, ni de vos hommages à deux balles, ni de vos promesses qui ne seront pas tenues.

A l’inverse de vous « les gens », ils ont une conscience largement héritée de ce ferment judéo-chrétien qui a fait la France, ils n’ont pas besoin qu’on leur rappelle qu’ils « doivent faire le métier », ils le font sans se poser la moindre question.

Mais ce n’est pas bien d’envoyer des soldats à l’abattoir sans aucune protection ni armes.

Vous aurez à en rendre compte.

Vous avez dit ce soir « les commandes sont passées ». la question essentielle est de savoir quand les commandes vont arriver, pas quand elles sont passées !

Vous avez dit ce soir « le 11 mai on déconfine ». Quoi ?  comment ? Mystère….En tous cas pas les restos, ni les théâtres, ni les cinés, ni les…

Bref toujours le flou absolu.

Et quid des traitements ? C’était bien la peine d’aller faire votre cinoche chez le professeur Raoult et ailleurs! 

Bref ce soir il a parlé pour ne rien dire et le narcisse est clairement fané avant même d’éclore.

Comme le disait Pierre Dac « Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir ».

Macron ferait bien de s’inspirer de Pierre Dac, une voix de la France Libre du Général de Gaulle !

Le général, lui, il savait être bref et efficace.

 

ET TOUT ÇA PARCE QUE LES CHINOIS BOUFFENT DU PANGOLIN !

Patrick ROBERT

Chef d'entreprise

 

Publié dans Patrick ROBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article