L’APPEL AU GÉNÉRAL DE VILLIERS

Publié le par La petite souris Normande

L’APPEL AU GÉNÉRAL DE VILLIERS

En temps de guerre, il faut des militaires, pas des politiques, ni des scientifiques !

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le Président Macron, grand chef de tout et notamment des armées.

« Nous sommes en guerre » !

L’ennemi, il est « invisible », il est véhiculé par les gens, autant de chars d’assaut potentiels qui nous attaquent pour nous tuer.

Dès lors n’importe quel militaire normalement constitué et formé, et nous avons la chance d’en avoir encore beaucoup en France, en déduit que ce sont « les gens » qu’il faut cibler.

Deux solutions, pas 36 : Ou on identifie tous les gens pour savoir qui sont les « chars d’assaut » potentiels, on les met en quarantaine, on désinfecte tout et on n’en parle plus. C’est ce qu’a fait la Corée du Sud, ou on n’a pas de tels moyens et, comme au Moyen Age lors des grandes pestes, on confine tout le monde, soigne tant bien que mal et attend que « ça se passe ».

Notre comédien de Président, il se croit encore aux cours de théâtre de Madame Trogneux, sa maîtresse dans tous les sens du terme, à jouer le rôle de chef de guerre.

Un chef de guerre qui envoie au front son 1er Maréchal, Edouard Philippe, grand escogriffe à la barbe fleurie qui, à chacune de ses interventions, donne l’impression de passer et repasser le grand oral de l’ENA tant tout est creux, vide de sens pratique et terriblement anxiogène pour le commun des mortels dont je fais partie.

Les mandarins se sont toujours « foutus sur la gueule » et le match médical PSG/OM n’a strictement aucun intérêt pratique.

S’abriter derrière  « les scientifiques » à la solde du pouvoir pour continuer à avoir des subventions… Cela permet de constater que le scandale du sang contaminé qui, au passage, a permis à Monsieur Fabius de finir sa carrière à l’un des postes de la République les plus prestigieux, n’a servi à rien.

On ne prend pas les mêmes mais on recommence.

Les tergiversations de ce gouvernement, cristallisées par cette étrange chose qu’est sa porte-parole, cela n’amuse plus personne.

Il y a, et doit y avoir confinement.

Et on observe, ordre du Ministère de l’intérieur, que cela ne concerne pas « les quartiers » de peur qu’ils ne s’enflamment !

Tous ces gens peuvent donc vaquer et dealer à l’envi en toute impunité..

Quelle armée supporterait en son sein des bataillons divergeant ? Aucune.

Il faut, bien évidemment, faire donner la nôtre et lui donner les pleins pouvoirs, question de survie nationale.

En l’évinçant brutalement , Macron a bien compris qu’un homme était capable de suppléer à sa terrible incompétence : Le général de Villiers.

Appelons à sa venue au pouvoir.

L’APPEL AU GÉNÉRAL DE VILLIERS

La petite Souris Normande

Publié dans LA PETITE SOURIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article