FAUT-IL MARQUER CHAQUE BETE DU TROUPEAU ?

Publié le par Patrick ROBERT

FAUT-IL MARQUER CHAQUE BETE DU TROUPEAU ?

Lors d’une interview donnée à «CBS this morning » sur la pandémie actuelle, Bill Gates a déclaré que les rassemblements de masse pourraient être interdits tant que les vaccinations contre les coronavirus ne seraient pas effectives pour l’ensemble de la population mondiale !

En termes clairs : Pas de super bowl, pas de jeux olympiques, pas de festival de Bayreuth tant que l’on n’est pas sûr que chaque participant et spectateur est bel et bien vacciné.

Cela paraît totalement délirant, et pourtant...

On sait que la pandémie et la vaccination « qui va bien avec », c’est un des chevaux de bataille de Bill Gates via sa fondation Bill et Melinda Gates.

C’est ainsi que Bill et son épouse ont créé Gavi, l’agence mondiale pour les vaccins, qui a pour vocation de protéger la population mondiale, et particulièrement celle du « Tiers Monde », des pandémies de toutes sortes grâce à la vaccination.

Via Microsoft et Gavi, notre ami Bill participe activement au projet ID2020, un projet qui a pour but « L’exploration de multiples technologies biométriques d’identification des nourrissons » basée sur « la vaccination » en utilisant « les approches les plus efficaces ».

Parmi ces approches les plus efficaces, comment ne pas évoquer la dernière trouvaille du prestigieux Massachusetts Institute of Technology, le MIT ?

Il s’agit d’un « tatouage » qui stocke les données dans un colorant invisible sous la peau. Cette « marque » serait inoculée via un vaccin. Vaccin naturellement administré par Gavi, puisque l’étude du MIT a été largement financée par la fondation de Bill Gates !

Et cela marche très simplement, ainsi que le rapporte MIT News : « Les chercheurs ont montré que leur nouveau colorant, qui se compose de nanocristaux appelés points quantiques émet une lumière proche de l’infrarouge qui peut être détectée par un smartphone ».

Il suffira donc de rajouter ce machin au cocktail de vaccins obligatoires des bébés pour marquer l’ensemble du troupeau ad vitam aeternam et pouvoir suivre chaque individu dans ses moindres faits et gestes, ses déplacements, ses rencontres etc…

Quant aux autres vivants, il est certain que dès que le vaccin contre le coronavirus actuel sera trouvé, tout le monde voudra se faire vacciner dare-dare.

Alors on comprend pourquoi Bill fait feu de tous bois pour être le premier, comme il le déclare dans son interview à CBS.

Pas besoin d’être un grand clerc pour imaginer quels usages pourraient être faits d’un tel marquage indélébile et imaginer aussi ce que pourrait devenir Microsoft, la firme qui maîtriserait le monde et renverrait Google ad patres !

A côté de tout cela, je trouve nos discussions sur « le tracking à la Française » bien dérisoires.

Et force est de constater que le coronavirus tombe, si j’ose dire, à point nommé pour faire un test « grandeur nature », et de constater aussi que la bestiole ne touche guère le « terrain de chasse » de Bill, l’Afrique et l’Asie du Sud.

En revanche, par effet collatéral sur toute l’économie et la finance, le virus est en train de bousiller Donald, l’ennemi juré de Bill.

Tout cela, cela fait beaucoup de coïncidences et c’est, pour le moins, troublant.

EDOUARD PHILIPPE MENACE MÊME SON PORT D’ATTACHE !

Patrick ROBERT 

Chef d'entreprise

 

Publié dans Patrick ROBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article