L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Publié le par Daniel HAMICHE

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Vaucluse

Une statue de la Vierge décapitée à Bonnieux

Nos amis de Protège ton église ont repris une information publiée initialement, semble-t-il, sur le compte twitter de Joseph de Villèle, signalant ce qui suit :

Statue de la Vierge profanée sur la commune de Bonnieux, le 30 avril. La statue de la Vierge a été retrouvée décapitée et mise à l’envers, la tête sur une pique.

Il n’est pas précisé où se trouve exactement cette statue–peut-être dans un oratoire de chemin–, mais l’acte n’en demeure pas moins odieux (merci Y.Y. pour ce signalement).

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Alpes-Maritimes

Tombes profanées au cimetière de l’Est à Nice

Des croix en bois ont été arrachées et jetées au sol dans le carré 21 du cimetière de l’Est à Nice, selon ce qu’on a constaté hier, mardi 5 mai, en fin de matinée. Le nombre n’est pas précisé et France Bleu Alpes-Maritimes, qui se trompe aussi de date, évoque plusieurs dizaines de croix dans son chapô puis une dizaine dans le corps de l’article.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Selon LCI, ce sont toutes les croix du carré 21 qui ont été arrachées. Le cimetière de l’Est est pourtant, comme tous les autres, fermé au public depuis le début du confinement.

 

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Dans un post sur sa page Facebook, le maire de Nice, Christian Estrosi, « condamne avec force cette profanation » et annonce que la Ville de Nice va déposer plainte. Une enquête est en cours. On peut déjà affirmer que ce n’est pas le mistral…

Sources : France Bleu Alpes-Maritimes,

6 mai 2020 ; LCI, 6 mai 2020.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Vendée

Une école catholique taguée à La Tranche-sur-Mer

Les abords, des murs et des fenêtres de l’école privée catholique sous contrat Notre-Dame de La Tranche-sur-Mer (Vendée), ont été tagués à la peinture blanche dans la nuit du 7 au 8 mai.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

L’école devait rouvrir ses portes aux élèves selon le protocole fixé par le ministère de l’Éducation nationale. On s’interroge sur les raisons et le sens de ces inscriptions. Pour la directrice de l’établissement, « c’est juste un acte malsain et malveillant. D’autant que nous n’avons reçu ni courriers, ni menaces verbales. La présence d’un semblant de croix gammée est juste incompréhensible. Nous avons bien sûr immédiatement porté plainte auprès de la gendarmerie. Une école devrait rester un espace protégé. »

Les services de la commune de La Tranche-sur-Mer ont effacé les messages peints sur le domaine publics, et l’école ceux qui ont été apposés sur ses murs et ses fenêtres.

Source : Ouest-France, 10 mai 2020.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Manche

Une chapelle dégradée à Urville-Nacqueville

C’est le jeudi 7 mai que l’on a constaté des dégradations sur la partie basse de la toiture en pierres de la chapelle Saint-Laurent (paroisse Sainte-Marie-du-Cotentin) d’Urville-Nacqueville (commune délégué de La Hague, dans la Manche), en cours de réfection.

Des malfaiteurs ont démonté plus de 1m2 de pierres et ont forcé la porte d’entrée principale de la chapelle avec un pied-de-biche. Les solides planches de bois de la volige ont sans doute découragé les voleurs.

Une plainte a été déposée à la gendarmerie et un appel à la vigilance a été lancé auprès des maires de la région.

Sources : La Presse de la Manche (Actu.fr), 12 mai 2020 ;

Ouest-France, 12 mai 2020

(merci P. M. D. pour ce signalement)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Hérault

La croix du Pic Saint-Loup abattue (vidéo)

Le laïcisme à la française… Sans doute au cours du week-end du 9-10 mai, des inconnus on gravi les 658m d’un rude chemin de mule qui aboutit au sommet du Pic de Saint-Loup (Hérault), dans l’unique but d’abattre la croix métallique (9,5m et 900kg) pour “laïciser” ce pic comme le montre l’inscription en rouge (et fautive) « le pic laïque » [sic] qu’ils ont barbouillée.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Ils n’ont pas totalement réussi à dissocier la structure métallique de son socle, qui n’a pas, comme ils l’espéraient, chuté dans le ravin. On ignore avec quels outils ils ont procédé à ce méfait qui indigne les habitants et les élus de la région, chrétiens ou non.

 

Le pic lui-même, qui s’étend sur 6km, enjambe les communes de Cazevieille, Mas-de-Londres, Saint-Jean-de-Cuculles, Valfaunès et Saint-Mathieu-de-Tréviers, mais la croix est édifiée sur le territoire de cette dernière commune.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Une première tentative d’abattre cette croix remonte à 1989. La gendarmerie enquête tandis que les élus et la population s’accordent pour qu’elle soit reconstruite à l’identique. La haine de la croix atteint en France, si puis-je dire, des sommets…

Sources : Midi Libre, 11 mai 2020 ; Actu.fr, 11 mai 2020 ; France 3 Occitanie, 11 mai 2020 (un grand merci collectif aux innombrables lecteurs qui m’ont signalé ce triste méfait)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

 

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
 

(*) Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

L'Observatoire de la christianophobie est un blogue œcuménique d'information dédié à la persécution des chrétiens quelle que soit leurs confessions et quelle que soit la gravité des actes antichrétiens en France et dans le monde.

La meilleure façon de nous soutenir est de prier pour nous et, plus encore, pour les chrétiens persécutés ! Vous pouvez également partager nos informations autour de vous : plus la réalité de la christianophobie sera connue, plus cette dernière reculera.

Dans le même ordre d'idée, vous pouvez également nous signaler les courriels de vos amis susceptibles de partager notre défense de tous nos frères chrétiens. Nous recommander ici.

https://www.christianophobie.fr/

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article