DUPOND « D » OU DUPONT « T » ?

Publié le par Patrick ROBERT

DUPOND « D » OU DUPONT « T » ?

Il est vrai que si Eric Dupond n’avait gardé que le nom de son père, cela n’aurait pas fait très sérieux.

Surtout pour un homme qui se déclare haut et fort fervent partisan de l’immigration, veut interdire le Rassemblement National (qui est le premier parti de France que l’on soit d’accord ou non avec ses idées) , est passionné de chasse et de corrida et a pour compagne la chanteuse Québécoise Isabelle Boulay.

Cela va probablement résonner fort dans les couloirs de l’Hôtel de Bourvallais (résidence officielle du Garde des Sceaux) quand ils auront une querelle de ménage, tant les deux ont de la voix !

Né le 20 avril un soir de clair de lune à Maubeuge, on l’imaginerait  plutôt « Taureau » que « Bélier » et cela expliquerait naturellement sa passion pour la tauromachie…

Par chance pour Eric, son papa Dupond (de Maubeuge) épousa une Italienne du nom de Moretti.

Il faut convenir que « Eric Dupond-Moretti », ça sonne drôlement mieux que Eric Dupond tout seul ou Eric Moretti tout seul. Et puis cela donne cette texture « immigré plein de tolérance », une notion si chère à Eric  Dupond, pas à Eric Zemmour !

Pour autant, il est parfaitement légitime de se poser la question de savoir ce qu’aurait fait le Garde des Sceaux si sa maman s’était appelée « Choukroun » ou « N’Diaye » ou « Elbez ».

Dupond-Choukroun, Dupond-N’Diaye ou Dupond-Elbez, c’est tout de même pas vraiment top pour un ténor du barreau ! Et ne parlons pas de « Elbez-Dupond » !

Le pauvre petit Eric Zemmour (qui a suivi le même type d’ascension sociale à force de travail que Monsieur Dupond), lui, il n’a pas eu cette chance.

Il n’a pu rester que Zemmour (qui signifie « olivier » en berbère), petit-fils de rapatrié d’Algérie. Au mieux aurait-il pu s’appeler Eric Olivier !

J’ai revisionné un débat de 2017 opposant Dupond-Moretti à Zemmour sur l’épineuse question de l’immigration.

Terrifiant sur la forme où on a cru un instant que « le gros taureau de Maubeuge », les yeux exorbités et le verbe haut n’allait faire qu’une bouchée de « la petite crevette de Montreuil ». Une vraie corrida !

Seulement voilà, les arguments de Zemmour c’est de démontrer, en gros comme on dit, que les flux migratoires intra-européens d’Italiens, d’Espagnols, de Portugais, ce n’était pas de l’immigration tant ces peuples sont proches de nous par notre culture judéo-chrétienne commune, ce qui est fondamentalement vrai.

Quand Dupont-Moretti prend pour argument que sans immigration massive, nos poubelles ne seraient pas ramassées et le ménage ne serait pas fait, on ne peut que s’inquiéter et même se demander s’il est vraiment sérieux.

Son évolution à ce ministère va être intéressante à observer.

Restera-t-il cet iconoclaste qui voudra »tout péter, auquel cas le système le détruira tôt ou tard, ou bien saura-t-il « nager entre deux eaux » pour mener à bien les réformes dont notre système judiciaire a tant besoin ?

Tiens j’aimerais bien avoir l’avis de Zemmour sur cette question.

En tout cas, avec Roselyne et Eric, Macron tient largement de quoi amuser la galerie et monopoliser les médias !

Bien joué !

 

EDOUARD PHILIPPE MENACE MÊME SON PORT D’ATTACHE !

Patrick ROBERT 

Chef d'entreprise

 

Publié dans Patrick ROBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article