BONNE NOUVELLE, LE PARIS-QATAR A PERDU : BIEN FAIT POUR SES SUPPORTERS !

Publié le par CYRANO

BONNE NOUVELLE, LE PARIS-QATAR A PERDU : BIEN FAIT POUR SES SUPPORTERS !

La finale de la Coupe d’Europe des clubs, appelée la Champions League, vient donc de se terminer. Macron va-t-il décréter trois jours de deuil national ?

En effet, le Paris Saint-Germain (PSG) a perdu un but à zéro, le même score que celui par lequel les Verts de Robert Herbin avaient perdu, il y a 45 ans, contre l’éternel Bayern de Munich. Cela ne devrait pas trop attrister Cyrano, qui avait osé, il y a quelques jours, cette vidéo qui lui vaudra sans doute une haine éternelle de la part de tous les supporters du Paris-Qatar, appelé le PSG.

Sachant que la victoire de la France en coupe du Monde, en 2018, avait été regardée par près de 20 millions de téléspectateurs, on peut penser qu’elle aura été suivie probablement par un chiffre semblable.

Certes, le record d’audience obtenu par Choupinet, quand il annonçait aux Français, en pleine crise du Covid, à quelle sauce ils allaient être confinés, n’aura pas été battu, mais c’est énorme. Et bien sûr, parmi ces millions de  téléspectateurs,  sans  doute  la  grande  majorité ( je dirais 90 %) soutenait le PSG, pensant que ce club était une équipe française, puisqu’il s’appelait de deux noms de villes prestigieuses, Paris et Saint-Germain.

Je parle bien sûr des supporters gaulois de l’équipe de la capitale, et pas des wesh-wesh(*) de banlieue, qui s’identifient complètement à cette équipe, bien qu’elle ne compte pas un muzz, mais parce qu’elle appartient à des islamistes. La banlieue "kiffe" désormais le PSG

Ce club n’a plus rien de français. Les capitaux (600 millions d’€uros de budget annuel) viennent tous d’un pays étranger, le Qatar, qui, outre le fait qu’il rachète la France par appartements, soutient le terrorisme dans le monde, comme avaient osé l’écrire les Corses sur une banderole (le club sera lourdement sanctionné).

BONNE NOUVELLE, LE PARIS-QATAR A PERDU : BIEN FAIT POUR SES SUPPORTERS !

Il ne compte plus guère de joueurs français, les deux seuls titulaires ayant la nationalité de notre pays s’appelant Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé, tous deux issus du 9-3, et des écoles de formation françaises. Et, comble de l’ironie, c’est le seul Français du Bayern de Munich, par ailleurs un joueur formé au PSG, Kingsley Coman (c’est curieux cette habitude de donner des prénoms amerlocs à leurs gamins), qui a crucifié son ancienne équipe, au grand dam des supporters parisiens.

Mais peu importe au supporter du PSG, que certains appellent le Paris-Qatar, voire le PQ, l’argent n’a pas d’odeur. Il s’en fout qu’une victoire du PSG aurait signifié que l’investissement du Qatar dans nos banlieues serait payant, que cela serait un encouragement supplémentaire à l’islamisation de notre pays, que cette victoire aurait un goût d’argent sale.

Le supporter du PSG s’en fout que l’investissement du Qatar dans le football français soit le fruit d’une magouille de Sarkozy, qui a proposé aux chameliers d’investir leur fric dans le football français, et qu’en contrepartie, la France, par Platini, soutiendrait la candidature des islamistes, en 2010, pour organiser la Coupe du monde de football, par 50 degrés à l’ombre, à Doha et dans les autres villes du Qatar, en 2022. Un scandale qui n’a pas dérangé le monde du football et ses supporters.

Le supporter du PSG est un soumis à l’ordre dominant. Il est mondialiste, il s’en fout qu’il n’y ait plus de Français d’origine dans les clubs français, il s’en fout que le foot soit l’avant-garde du multiculturalisme et du Grand Remplacement, il a son spectacle, son équipe à supporter, et il bêle heureux.

Le supporter du PSG était bien sûr Charlie, en 2015, et il n’a jamais prononcé de gros mots, en osant parler de l’origine des assassins. Il a respecté sagement ses minutes de silence.

Le supporter du PSG, bien sûr, n’aime pas Marine Le Pen, qui ose vouloir réintroduire des frontières, parler de Nation, de préférence nationale, et contester l’invasion migratoire et l’islamisation de notre pays.

Il a d’ailleurs voté Macron pour barrer la route au fascisme et à la bête immonde ! Et le PSG est tellement anti-raciste qu’il salarie l’ancien président de SOS Racisme, Malek Boutih !

Moyennant quoi personne ne parle des conditions de travail des esclaves qui, au Qatar, construisent les stades des prochains championnats du monde. C’était beaucoup plus tendance de protester contre la Coupe du monde en Argentine, en 1978 !

Certes, ne soyons pas manichéen, sur les onze millions d’électeurs de Marine, il s’en trouve bien sûr quelques-uns à soutenir le PSG, mais la majorité des supporters du PQ figure dans les 20 millions d’électeurs de Choupinet.

Le supporter du PSG n’aimait pas les Gilets jaunes, des ploucs des campagnes qui ne voulaient pas payer l’essence 2 €uros le litre pour réussir la transition écologique.

Le supporter du PSG n’a pas protesté quand on l’a confiné, et qu’on lui a imposé son ausweis à chaque sortie, ni quand on lui interdisait de s’éloigner de plus d’un kilomètre de chez lui.

Comme BFMTV lui expliquait tous les jours qu’il fallait sauver des vies, et qu’on avait des centaines de morts supplémentaires, il était convaincu qu’on faisait tout cela pour son bien. Il n’a même pas songé aux malheureux anciens qu’on a laissé crever seuls dans les maisons de retraites, ou pour qui on a accéléré la fin.

Le supporter du PSG s’est encanaillé à voter écolo, dans les grandes villes où il sévit, à Paris (Hidalgo et les écolos c’est pareil), à Bordeaux, à Lyon, à Grenoble, à Annecy et dans d’autres villes perdues pour la France).

Bien évidemment, le supporter du PSG est un adepte du masque obligatoire. Il comprend qu’on doit le porter dans les lieux fermés, puis petit à petit dans la rue, puis dans les marchés, puis dans les entreprises, et bientôt partout, même dans son jardin, voire dans son lit. Il n’est même pas choqué de voir un match comme celui de ce soir sans public, avec le quatrième arbitre masqué, et des remplaçants qui portent le masque sur le banc de touche. Il communie avec son équipe, et le reste n’a pas d’importance.

BONNE NOUVELLE, LE PARIS-QATAR A PERDU : BIEN FAIT POUR SES SUPPORTERS !

Le supporter du PSG ne lit bien sûr jamais Riposte Laïque, ni d’autres sites de réinformation, BFM-Macron et les médias de propagande lui suffisent largement.

Le supporter du PSG est un mouton bêlant, un soumis et un collabo. Mais comme tous les Français, pétainistes jusqu’en 1944 pour la grande majorité, il deviendra résistant quand le rapport de forces aura changé, et dira pis que pendre des traîtres comme Sarkozy et d’autres, qui auront permis au Qatar de financer le football européen et mondial, au détriment d’une certaine éthique, et au bénéfice de l’islamisation du monde.

Quant au supporter du PSG wesh-wesh, il aurait tout pété à Paris et dans les grandes villes si son équipe avait gagné. Et comme, à cause de ces salauds de boches (par ailleurs de plus en plus métissés), les “Français” ont perdu, il va se consoler en pétant tout quand même !

Vive le foot !

BONNE NOUVELLE, LE PARIS-QATAR A PERDU : BIEN FAIT POUR SES SUPPORTERS !

 

 

Cyrano 

(*)Sociologie : Le terme wesh-wesh est issu du langage des jeunes des cités. Il désigne les personnes qui ponctuent chacune de leurs fins de phrases par le mot wesh, qui est un dérivé du mot ouais. C'est un terme assez récent. Exemple : Il y avait une bande de wesh-wesh dans le métro. Je ne comprenais rien à ce qu'ils disaient. (lintern@ute)

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article