FRENCH LIVES MATTER (La vie des Français compte !)

Publié le par CHARLEM

FRENCH LIVES MATTER (La vie des Français compte !)

Si vous êtes scandalisé par l’insécurité persistante et l’ensauvagement de la société, je reprends les plus grandes lignes de l’excellent article de Jules Torres paru dans Valeurs Actuelles de cette semaine.

Le collectif french lives matter.fr (Parce que nos vies comptent aussi) recense les crimes commis contre les Français et veut insuffler une prise de conscience à leurs concitoyens.

Une ligne éditoriale simple et sans détour : « Prendre clairement le parti des victimes de l’ensauvagement de la France. »

Le projet étant de recenser les victimes des meurtres et d’attentats terroristes « commis sur des Français, dans l’objectif d’honorer leur mémoire ».

Les contributeurs du site se revendiquent comme des « lanceurs d’alertes ». Refusant que les « victimes tombent dans l’oubli », ils ont décidé de faire ce recensement des noms, des visages, des histoires des victimes, « tués parce qu’ils ont le tort d’être Français… Il faut se rappeler qu’à chaque fois, c’est une vie, mais aussi un parcours et une famille anéantie ! Leur objectif : « Dénoncer le racisme anti-français et plus généralement anti-blanc. »

french lives matter.fr veut aussi alerter les grands médias, « qui restent cantonnés aux rubriques “faits divers. » J’ajouterai : pour ne pas déplaire à ceux qui nous gouvernent depuis des années

Au départ, ses militants voulaient répertorier non seulement les meurtres, mais aussi les agressions et les viols, mais ils ont dû renoncer à répertorier ces derniers, beaucoup trop nombreux.

Merci Macron, Hollande, Sarkozy, Chirac, Mitterrand !

N’importe quel citoyen peut venir recenser un crime sur le site. Puis, l’équipe l'ajoute une fois le fait vérifié.

Pour le financer, les citoyens peuvent soutenir le collectif en achetant des t-shirts et sweatshirts estampillés mis en vente sur leur site.

Relatif à son appellation anglophone, le nom a été choisi en réponse au mouvement afro-américain « qui a pour but d’instrumentaliser la mort de délinquants noirs aux États-Unis pour servir un agenda idéologique d’extrême gauche et anti-blancs », souligne un membre.

Et d’ajouter : « Notre mouvement est bien plus légitime que le leur, car s’il existe un racisme “systémique” dans la société, c’est bien celui que subissent les Français au quotidien, parce que les médias protègent l’anonymat des meurtriers, que la justice est laxiste avec eux et que le système, les stars, les médias sont ultra complaisants ».

En conclusion, le texte publié sur french lives matter.fr  : Si les “bavures policières” ou les “actes islamophobes” sont comptabilisés, sur-médiatisés et intensément exploités, personne ne s’intéresse aux victimes françaises ou plus largement n’appartenant à aucune minorité.

C’est pourquoi le collectif a décidé de trier, cartographier et comptabiliser les victimes de ces crimes, en commençant par les plus emblématiques d’entre-eux.

Si vous trouvez leur travail utile, vous pouvez les aider en parlant de #FrenchLivesMatter autour de vous, en proposant d’inscrire de nouveaux crimes sur la carte grâce à leur formulaire en bas de leur  site. french lives matter.fr (Parce que nos vies comptent aussi).

BERLIN : DISCOURS HISTORIQUE DE ROBERT KENNEDY JR

CHARLEM

 

 

Lien pour découvrir la carte des homicides

Publié dans CHARLEM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article