L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Publié le par Daniel HAMICHE

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

CHRISTIANOPHOBIE EN FRANCE

1 052 FAITS RECENSÉS EN 2019

Le rapport, daté du 28 janvier de cette année, de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et anti-LGBT (DILCRAH), est, à tout le moins laconique et imprécis pour ce qui est des actes antichrétiens commis en 2019…

Voici tout ce qu’il nous en dit :

S’agissant des faits antichrétiens, leur nombre est stable sur l’année, avec 1.052 faits recensés [contre 1.063 en 2018], qui se décomposent en 996 actions [catégorie qui regroupe les atteintes aux personnes et aux biens : dégradations, vols, violences physiques…] et 56 menaces [propos ou gestes menaçants, inscriptions, tracts, courriers…].

Les actions décomptées consistent essentiellement en atteintes aux biens à caractère religieux.

Aucune répartition n’est donnée par catégorie et aucune précision sur les lieux géographiques et les suites judiciaires…

Comme je l’ai déjà écrit quelque part, on est très loin de l’extraordinaire précision qu’apportent les rapports du FBI aux États-Unis sur les actes antireligieux et, notamment, antichrétiens…

Source : DILCRAH, 28 janvier 2020.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

TROIS ACTES ANTICHRÉTIENS

PAR JOUR EN FRANCE

Jean-Marie Guénois du Figaro confirme

Dans sa question au gouvernement du 21 juillet, la députée de l’Oise Agnès Thill affirmait que l’on comptait trois actes antichrétiens chaque jour en France.

Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et président de Debout la France, en tenait aussi pour ce même chiffre dans un entretien accordé à CNews le 18 juillet.

Le chiffre est contesté par certains médias.

Jean-Marie Guénois, journaliste au Figaro, a consulté les sources officielles aujourd’hui disponibles et a consacré un article de vérification qui a paru sur le site de ce quotidien le 23 juillet.

En voici l’essentiel :

La source officielle sur le sujet est la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), qui dépend des services du Premier ministre.

Même le ministère de l’Intérieur, en charge des cultes que nous avons interrogé pour vérifier les statistiques nous a renvoyé sur la DILCRAH…

Et ainsi du service juridique de la Conférence épiscopale française qui tient à jour ses propres statistiques mais ne les communique pas publiquement…

Ces informations sont croisées régulièrement avec la DILCRAH qui apparait en définitive comme le lieu de référence sur le sujet. Quant à l’Observatoire de la christianophobie, une initiative associative catholique, qui recense au jour le jour des actes commis sur le territoire, il s’en tient, pour ce qui est de la consolidation nationale, à la source ministérielle car toutes les informations ne passent pas dans la presse ou dans les réseaux sociaux.

La DILCRAH publie maintenant en début d’année un « bilan annuel de actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes » qui fait effectivement référence.

Une autre source statistique est celle du Service central de renseignement criminel (SCRC) de la gendarmerie, qui couvre 95% du territoire.

En mars 2019, il répertoriait par exemple, 129 vols et pas moins de 877 dégradations ciblant des édifices catholiques sur l’ensemble du pays en 2018.

On retrouve aussi ici le millier de faits.

Dans son édition du 28 janvier 2020, donc pour l’année civile 2019, la DILCRAH annonce que « 1052 faits antichrétiens » ont été recensés. La même source donnait « 1063 » faits antichrétiens en 2018, et « 1036 » en 2017.

Si l’on divise ce millier de faits « antichrétiens » annuel par 365 jours, il n’est pas faux d’affirmer comme l’ont fait Nicolas Dupont-Aignan et Agnès Thill que l’on compte « 3 actes antichrétiens par jour » en France.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

MOSELLE

UNE CROIX DE CHEMIN DÉTRUITE A BINING

Un lecteur (merci J.M.P.) m’a envoyé hier un extrait du quotidien Le Républicain Lorrain signalant le vandalisme d’une croix de chemin dans le village rural de Bining (Moselle), survenu samedi 25 juillet dernier.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

VAUCLUSE

LA CATHÉDRALE DE VAISON-LA-ROMAINE TAGUÉE

Un tag le 27 juillet et un autre hier sur la cathédrale…

Sur la cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth, mardi 28 juillet au matin jour de marché, à 9h30, à la sortie de la messe, les fidèles interloqués découvraient avec stupeur des inscriptions sur les murs de l’édifice.

Un tag s’en prenait à l’Église catholique et soutenait l’éducation d’enfants par des couples de femmes…

De l’autre côté du bâtiment, une seconde inscription est également venue dégrader le bâtiment entre la soirée du 27 juillet et le matin du 28 juillet. On pouvait lire le mot « sorcellerie », indique le directeur général des services de la Ville Lionel Péres […]

Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Vaison-la-Romaine pour dégradation par écrit. Des témoignages et des images de vidéosurveillance pourraient aider les enquêteurs dans leur travail visant à identifier le ou les auteurs des faits.

Source : Le Dauphiné, 29 juillet 2020

(merci J. P. pour ce signalement)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

MOSELLE

VOLS DANS UN CIMETIÈRE DE THIONVILLE

Entre le 26 et le 27 juillet, environ 21 statuettes en bronze représentant le Christ ou la Vierge Marie ont été arrachées et volées dans le cimetière communal Saint-François de Thionville (Moselle).

Il s’agit d’une opération ciblée, préméditée et d’envergure selon la municipalité. Une plainte a été déposée.

Source : Le Républicain Lorrain, 28 juillet 2020

(merci M. S. pour ce signalement)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

AUDE

LE CIMETIÈRE DE LÉZIGNAN-CORBIÈRES

VANDALISÉ TROIS FOIS EN JUILLET…

Des faits de dégradations et de vols ont été constatés dans le cimetière de Lézignan-Corbières, à trois reprises en ce mois de juillet : les 15, 24 et 27…

Il est confondant de remarquer que malgré la première alerte, des mesures de surveillance renforcée ne semblent pas avoir été prises.

Alertée par des familles se rendant sur les tombes de leurs défunts, la police municipale a constaté que plusieurs vols avaient eu lieu. Des vols d’objets divers : des vases, des fleurs, des décors, des plaques, des crucifix et des croix ont ainsi disparu…

Des dégradations ont également été commises avec des plaques démontées et reconstituées ailleurs, des objets déplacés.

Les auteurs de ces actes malfaisants ont également tenté d’ouvrir plusieurs caveaux.

Une enquête de gendarmerie est ouverte et ce lundi, le cimetière était fermé pour permettre aux enquêteurs d’effectuer les relevés nécessaires à leurs investigations.

Source : L’Indépendant, 28 juillet 2020

(merci J. F. R. pour ce signalement)

Autres actes Christianophobes en cliquant sur les liens ci-dessous :

Actes Christianophobes en Europe

Signaler un acte Christianophobe

Dans une France où la majorité du clergé fait la sourde oreille, et la plupart des ‘‘Politiques’’, à commencer par le Président Macron, financent par divers moyens les mosquées, (dons de terrains, mises à disposition de bus, livraisons de repas...) il serait judicieux qu’ils se souviennent que la France est une terre Chrétienne et qu’à ce titre et, au nom de la liberté des cultes, ils prennent des mesures draconiennes pour éradiquer les vandalismes d’Églises et les profanations de cimetières Chrétiens.

Un grand MERCI à Daniel Hamiche (*)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

(*) Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue L’Observatoire de la Christianophobie.

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article