LES MENSONGES ET OMISSIONS DE MICHÈLE OBAMA

Publié le par DREUZ INFO

LES MENSONGES ET OMISSIONS DE MICHÈLE OBAMA

Les mensonges et omissions de Michèle Obama, dénoncés par Associated Press : Une première !

Michelle Obama a assailli ce lundi le président Donald Trump pour avoir arraché des enfants de migrants à leurs parents et les avoir jetés en cage, reprenant un point souvent déformé par les démocrates.

Elle a raison de dire que la politique de Trump, désormais suspendue à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, a séparé des milliers d’enfants de leurs familles d’une manière qui n’avait jamais été faite auparavant. Mais ce qu’elle n’a pas dit, c’est que les mêmes « cages » ont été construites et utilisées dans l’administration de son mari, dans le même but de retenir temporairement les enfants de migrants.

Voici un aperçu de la remarque qu’elle a faite dans son discours d’ouverture de la lointaine Convention nationale démocratique.

Ce que dit Michelle Obama sur les Américains :

« Ils regardent avec horreur les enfants arrachés à leur famille et jetés dans des cages. »

Ce qui est faux : Trump a utilisé des installations qui ont été construites sous l’administration Obama-Biden

  • La référence aux cages est trompeuse et c’est une question que les démocrates ont constamment déformée.
  • Trump a utilisé des installations qui ont été construites sous l’administration Obama-Biden pour héberger des enfants à la frontière. Il s’agit d’enclos à mailles losangées à l’intérieur des installations frontalières où les migrants étaient temporairement hébergés, séparés par sexe et par âge.
  • Au plus fort de la controverse sur la politique de tolérance zéro de Trump à la frontière, les photos d’enfants dans les enclos qui circulaient en ligne ont suscité une grande colère.
  • Mais ces photos – prises par The Associated Press – ont été prises en 2014 et représentaient certains des milliers d’enfants non accompagnés détenus par le président Barack Obama.
  • Lorsque ce fait a été révélé, certains démocrates et militants qui avaient tweeté les photos ont supprimé leurs tweets.
  • Mais d’éminents démocrates ont continué à citer les cages pour enfants comme un signe distinctif de la cruauté de Trump.

Ce qui est vrai

  • L’ancienne première dame avait cependant raison de parler de l’enlèvement des enfants à leurs parents à la frontière.
  • L’administration Obama séparait les enfants migrants de leurs familles dans certaines circonstances limitées, comme lorsque la sécurité de l’enfant semblait menacée ou lorsque le parent avait un lourd passé criminel.
  • Mais les séparations familiales sont devenues une pratique courante en raison de la politique de « tolérance zéro » de M. Trump, qu’il a finalement suspendue en raison du tumulte.

Calvin Woodward et Hope Yen

(The Associated Press)

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez son fil twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Publié dans DREUZ INFO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article