L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Publié le par Daniel HAMICHE

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE
L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Lyon

Croix gammées et injures antichrétiennes sur des établissements catholiques

Un lycée une école primaires catholiques odieusement tagués dans la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 septembre. Avec un certain sens du commentaire à côté de la plaque, le site de Radio Scoop traite de cette affaire en titrant « Lyon : tags antisémites au lycée Saint-Louis-Saint-Bruno ». Ça c’est de l’info coco.

Surprise et émoi très tôt ce jeudi matin pour les responsables du lycée Saint-Louis Saint-Bruno à leur arrivée à l’établissement. Deux tags écrits en rouge portant la même inscription « École du Crime » accompagnée d’une croix gammée ornaient [sic] l’entrée du lycée et celle de l’école primaire située juste en face, de l’autre côté de la rue des Chartreux. « Aujourd’hui, c’était la rentrée effective pour l’ensemble les lycéens. Heureusement, les inscriptions ont pu être effacées et recouvertes de peinture très rapidement, vers 7 h 30, avant l’arrivée des élèves », a confié Margie Devinand, adjointe au chef d’établissement. « Nous avons l’habitude des petits tags mais pas des inscriptions de ce type. La police a bien sûr été prévenue et a constaté l’acte de vandalisme », a précisé la responsable.

Source : Le Progrès, 3 septembre 2020 (merci CB pour ce signalement)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Finistère

Tentative de vol dans une église de Plounéour-Ménez

Une statue de saint Thomas, une des deux du porche de l’église Saint-Yves de Plounéour-Ménez (Finistère), a fait l’objet d’une tentative de vol, dimanche 30 août 2020, vers 18 h. Heureusement les dégâts sont minimes.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

L’une des deux statues du porche de l’église de Plounéour-Ménez (Finistère) a été l’objet d’une tentative de vol, dimanche 30 août 2020, vers 18 h, par trois individus en voiture qui ont tiré une corde pour la charger dans leur véhicule. Heureusement, des jeunes de la commune ont vu les individus et prévenu des habitants. Les voleurs sont repartis bredouilles, mais la statue est tombée par terre. Les dégâts semblent minimes. La gendarmerie et le maire sont attendus sur place.

Source : Ouest-France, 30 août 2020.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Seine-et-Marne

Vol dans la basilique de Larchant

Quinze œuvres d’art ont été volées dans la basilique Saint-Mathurin de Larchant (Seine-et-Marne) entre le 20 août et la nuit du 28 au 29 août. Le préjudice est estimé entre 25 000 et 30 000 €. La gendarmerie enquête et lance un appel à témoins.

La bénévole de l’équipe pastorale, chargée d’ouvrir et de fermer la basilique Saint-Mathurin de Larchant, a découvert le vol à son retour de vacances samedi matin. Une ou plusieurs personnes ont dérobé un chemin de croix, soit 14 tableaux, ainsi qu’une statue représentant le Christ sur la croix. Aucune infraction [sic pour effraction] n’a été constatée par les techniciens de la gendarmerie nationale dans cette église […] « Les voleurs sont venus pour les œuvres d’art car ils ont aussi volé les cartouches qui expliquent les scènes, constate Vincent Mevel, le maire (SE), affecté par ce vol qui touche le patrimoine de la commune. Ils sont culottés car ils sont passés en journée ».

Les tableaux de stuc, faits de plâtres et de bois peints font une cinquantaine de centimètres de haut. « Il n’y en avait que deux de ce style en France, décrit l’édile qui les avait fait restaurer voici six ou sept ans. C’était une œuvre exceptionnelle ».

Ce chemin de croix faisait partie de l’inventaire de 1905 et appartenait à la commune. Plus imposant, le christ sur la croix mesure entre 1,30 m et 1,40 m de hauteur.

La gendarmerie lance un appel à témoins et invite les personnes qui auraient vu quelque chose à prendre contact avec la brigade de gendarmerie de la Chapelle-la-Reine au 01.64.24.30.47.

Source : Le Parisien, 30 août 2020 (merci M J. pour ce signalement)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Paris

La statue d’un prêtre arménien profanée

Il s’agit de la statue du Père Komitas (1869-1935), prêtre arménien rescapé du génocide Turc, qui a été érigée sur le terre plain central du Cour La Reine , près du Pont des Invalides, et inaugurée par le maire de Paris en 2013.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Un négationniste de ce génocide a gribouillé « c’est faux » sous l’inscription gravée sur le socle du monument, évoquant l’œuvre de conservation du patrimoine arménien par ce prêtre. Dans un communiqué du dimanche 30 août, le Conseil de coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF) a vigoureusement condamné cette profanation négationniste.

Source : CCAF, 30 août 2020 (merci A. Y. pour se signalement).

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Jura

Vols dans l’église de Menotey

Il s’agit de l’église Saint-Pierre (paroisse Notre-Dame du Mont-Guérin, diocèse de Saint-Claude)

L’église de Menotey, dans le nord Jura, a été cambriolée à son tour. Le ou les voleurs ont emporté un ostensoir et un calice. Le vol a eu lieu entre le 16 août, date de la dernière célébration, et […] vendredi 28 août. Il a été commis sans effraction, l’édifice restant ouvert […]

Source : Le Progrès, 28 août 2020 (merci C. B. pour ce signalement)

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Actes christianophobes  en Europe

Allemagne

Prêtre agressé en pleine messe à Berlin

Dimanche 30 août dernier vers 10h30, alors que la messe était en cours de célébration dans l’église catholique Saint-Joseph du quartier Wedding de Berlin, un membre de l’assistance qui jusque là ne s’était pas fait remarquer, a quitté sa place et s’est dirigé d’un pas volontaire vers le sanctuaire de l’église en prononçant des paroles antireligieuses.

Une fois atteint le sanctuaire, Il a violemment frappé au visage le célébrant, un prêtre âgé de 61 ans. Le frère du célébrant et un diacre se sont immédiatement précipités au secours de la victime mais ils ont été à leur tour frappés par l’agresseur avec non pas une Bible, comme le signalent les articles de presse, mais sans doute avec le missel d’autel ou le lectionnaire, puis il a méticuleusement déchiré des pages de l’un ou de l’autre de ces livres liturgiques avant de prendre la fuite. Les blessures des victimes sont sans gravité. La police enquête et est à la recherche de l’agresseur.

Source : Catholic News Agency, 31 août 2020 (merci A. C. C. pour ce signalement)

Actes christianophobes  dans le Monde

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Nigéria

Prêtre assassiné dans l’État de Taraba

Depuis le début de l’année, c’est le troisième prêtre assassiné au Nigéria, et le onzième prêtre assassiné en Afrique.

Le 29 août, le jeune père David Tanko a été arrêté par des hommes armés alors qu’il se rendait au village de Takum, à l’est du Nigéria, dans l’État de Taraba. Il devait y assister à une réunion pour négocier un accord de paix visant à mettre fin à la violente crise qui oppose les peuples Tiv et Jukun dans la région.

Selon des sources locales, les criminels, appartenant peut-être à une milice Tiv, ont tué le père David Tanko, avant de mettre le feu au corps du prêtre et à sa voiture.

Le père David Tanko officiait à la paroisse St Peter d’Amadu.

L’État de Taraba est confronté à une recrudescence des épisodes de violence ces dernières semaines. Le conflit ethnique opposant Jukun et Tiv, qui remonte au temps de la colonisation britannique, s’est quant à lui intensifié depuis le 1er avril dernier. Une série de raids dans les villages des deux populations a provoqué des morts et des pillages. La violence s’est également étendue à l’État voisin de Benue.

Source : Vatican News, 30 août 2020.

L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

Canada

Une statue de la Vierge Marie décapitée à Toronto

Dimanche 30 août, juste avant la célébration de la messe dominicale, les paroissiens de l’église catholique maronite Notre-Dame du Liban, située dans le quartier Parkdale de Toronto, ont eu la douleur de constater que la statue de Vierge Marie, érigée devant l’entrée de l’église, avait été décapitée. Des recherches méticuleuses n’ont pas permis de retrouver la tête de la statue.

Une analyse des enregistrements de la caméra de vidéo surveillance, a montré qu’un homme quittait les lieux vers 3h du matin avec quelque chose dans les mains. La police enquête et les autorités municipales de Toronto ont vivement dénoncé ce méfait.

Source : CTV News, 31 août 2020 (merci A. D. pour ce signalement)

Dans une France où la majorité du clergé fait la sourde oreille, et la plupart des ‘‘Politiques’’, à commencer par le Président Macron, financent par divers moyens les mosquées, (dons de terrains, mises à disposition de bus, livraisons de repas...) il serait judicieux qu’ils se souviennent que la France est une terre Chrétienne et qu’à ce titre et, au nom de la liberté des cultes, ils prennent des mesures draconiennes pour éradiquer les vandalismes d’Églises et les profanations de cimetières Chrétiens.

Un grand MERCI à Daniel Hamiche (*)L'OBSERVATOIRE DE LA CHRISTIANOPHOBIE

 

(*) Daniel Hamiche est journaliste et président de l’association Amitié catholique France/États-Unis. Il a lancé, en 2007, le blogue Americatho (aujourd’hui membre du portail de réinformation Riposte Catholique). Il est administrateur et rédacteur du blogue.l'Observatoire de la Christianophobie

Publié dans CHRISTIANOPHOBIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article