EXPULSION SYSTÉMATIQUE DES ÉTRANGERS MENAÇANT L’ORDRE PUBLIC (Gérald Darmanin)

Publié le par VILDENAY

EXPULSION SYSTÉMATIQUE DES ÉTRANGERS MENAÇANT L’ORDRE PUBLIC (Gérald Darmanin)
EXPULSION SYSTÉMATIQUE DES ÉTRANGERS MENAÇANT L’ORDRE PUBLIC (Gérald Darmanin)

Le Ministre de l’Intérieur a adressé ce 29 septembre, un courrier aux Préfets pour leur demander de « reconduire systématiquement les étrangers ayant commis des infractions graves ou représentant une menace grave pour l’ordre public ». « Je vous demande de mettre en œuvre les procédures à même d’interrompre, dans les meilleurs délais, la présence de ces personnes sur notre territoire ! »

Ainsi débute la circulaire adressée aux Préfets par le Ministre Gérald Darmanin, quatre jours après l’agression près des anciens locaux de Charlie Hebdo par un Pakistanais, leur donnant l’ordre de procéder à « l’éloignement des étrangers ayant commis des infractions graves ou représentant une menace grave pour l’ordre public ».

En donnant le feu vert à son ministre de l’Intérieur, Il faut croire que le Président de la République s’est enfin rendu compte du ras le bol des Français devant les agressions quotidiennes  dont ils sont victimes.

Et Gérald Darmanin de préciser ses instructions aux préfets en leur demandant d’appliquer une meilleure coordination entre les forces de sécurité, l’autorité judiciaire et l’administration pénitentiaire « afin de préparer l’éloignement des étrangers incarcérés avec toute l’anticipation requise ».Ceci afin d’éviter les crocs-en-jambe fréquents chez les membres du syndicat de la magistrature. La raison étant que la réponse judiciaire et administrative « s’articule sans se faire échec ! ».

Et de recommander aux préfets d’utiliser tous les leviers juridiques afin « de procéder, dans un certain nombre de cas, à des refus ou à des retraits de titre, voire d’engager, s’il y a lieu, des procédures de refus ou de retrait de la protection internationale ou de la nationalité française », afin de « procéder à l’éloignement dans un second temps ».

Dans cette note, il est précisé que le Ministère de l’Intérieur entame une réflexion sur les dispositions législatives afin de permettre rapidement la facilitation de certaines procédures qui pourraient entraver l’action des préfets.

D’autre part, Gérald Darmanin exige que « lui soient adressées trimestriellement et personnellement les éloignements des étrangers représentant une menace grave à l’ordre public ». « Vous me rendrez compte trimestriellement et personnellement des éloignements […] auxquels vous avez procédé, ajoute le ministre ».

Il est à noter que depuis la prise de fonction du Ministre de l’Intérieur, plusieurs annulations de naturalisation ont été effectuées en raison des falsifications  ou des mensonges pour obtenir la nationalité française.

Rappelons que François Hollande avait grand ouvert les naturalisations sur le diktat de l’infâme ‘‘Terra Nova’’ en rayant de la carte le Peuple « franchouillard » au profit de l’ouverture des vannes aux étrangers qui leurs seraient reconnaissants lors des élections…

Gérald Darmanin a du souffler à l’oreille du Président de la République cette citation de Georges Clemenceau : « Le gouvernement a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas ».

QUAE SUNT CAESARIS CAESARI !

 

Vildenay

EXPULSION SYSTÉMATIQUE DES ÉTRANGERS MENAÇANT L’ORDRE PUBLIC (Gérald Darmanin)
EXPULSION SYSTÉMATIQUE DES ÉTRANGERS MENAÇANT L’ORDRE PUBLIC (Gérald Darmanin)

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Deséchalliers 06/10/2020 14:44

Et ben voilà ! enfin !

Mais est ce que ce sera appliqué , et est ce applicable dans tous les cas ?
Parce qu' il faut connaitre le pays d' origine , et quand on ne sait pas ( comme souvent "il " ou " elle " avait pas de " papiers " en entrant ..., on expulse vers où ???

Et si le pays d' origine ne veut pas récupérer son ressortissant , on en fait quoi ? on le met où ?