LA SYMPHONIE DE 2022

Publié le par VILDENAY

LA SYMPHONIE DE 2022

Depuis l’avènement de la Vème République, comme le plupart des démocraties occidentales, la France est dirigée en alternance par la Droite ou la Gauche parlementaires avec, par épisode, des cohabitations souvent paralysantes. Comme l’écrit très justement dans Valeurs Actuelles le regretté Denis Tillinac, « il ne faut pas souhaiter sa disparition Elle livrerait la gauche à une nébuleuse de forcenés de l'écologie punitive et de crypto-révolutionnaires que l'islamisme saura culpabiliser, voire enrôler au titre de supplétifs. En hâtant la désagrégation d'un peuple en proie à l'angoisse, ils le prédisposeraient à s'offrir corps et biens au premier démagogue propulsé par les réseaux sociaux ».

Avant que le Coronavirus ou Macron ou les deux, ne ferment définitivement les lieux de vie, au Café du commerce, entre caoua ou un demi, on a plaisir à « refaire le Monde » et, pour la France, il arrive que l’on aborde la présidentielle de 2022… Contrairement à la pensée unique répandue sur les médias audio-visuels, qui nous ressassent le duel Macron-Le Pen ou des chevaux de retours comme Hollande, Royal, Sarkozy ou des sous-fifres comme Mélenchon, Faure, Dupont-Aignan et consorts… Deux personnalités reviennent assez souvent chez ceux qui s’intéressent un peu à la politique nationale : Arnaud Montebourg pour la Gauche et à Droite, le Général Pierre de Villiers.

A partir de vendredi 23 octobre, Charlem tiendra une rubrique régulière sur ces deux personnalités. Pour Arnaud Montebourg, il sera le relais de notre ami Denis Szalkowski.

QUAE SUNT CAESARIS CAESARI !

 

Vildenay

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article