CE QU’ON NE DESIRE PAS POUR SOI, NE PAS LE FAIRE A AUTRUI.

Publié le par la-petite-souris-normande.com

LLSL_0.jpegPauvres Lovériens qui pensaient sanctionner les représentants locaux des partis républicains en faisant crédit au Front National d’une "autre manière" de faire de la politique !

Celui-là même qui prétend lutter contre toutes sortes d’immoralités est visiblement contaminé par un poison devenu national : mentir par déficience et médiocrité.

Mentir par déficience et médiocrité :  sur son blog de campagne, le 15 janvier il écrivait de fausses "informations" tendant à nuire envers un concitoyen sans prendre la peine de respecter la moindre règle déontologique.

Cela ne relève plus de la joute politique, légitime dans toute démocratie, mais de la délation privée.

Quand on prétend vouloir diriger une commune, la règle élémentaire est avant tout de respecter son concitoyen et aussi de vérifier ses sources auprès des institutions officielles !

Aux lovériens de juger de la crédibilité de ce candidat !

 

  souris%20(29)

 

 


La petite Souris 

 

 

PS :  Depuis qu’il a été informé du dépôt de plainte, le représentant du FN a modifié légèrement son texte initial.


 

Publié dans LA PETITE SOURIS

Commenter cet article

jacques vesly 06/03/2014 11:10

Le problème du front national c'est d'être avant tout un parti protestataire or, aux municipales on a besoin de forces de proposition. Le fait d'attirer ceux qui sont en perte de vitesse dans notre
société difficile à vivre, ceux qui ont peur de l'avenir, bref ceux qui se sentent déclassés ne donne pas pour autant le droit d'attaquer , à tort, un citoyen dont la faute serait de soutenir une
autre liste.
Le fait d'être un laissé pour compte ne donne pas tous les droits.