D.I.R. RÉPOND AUX 10 PRIORITÉS DU MAIRE DE VAL-DE-REUIL

Publié le par la-petite-souris-normande.com

cdir.JPGAu cours de ses vœux, le Maire de Val-De-Reuil, a évoqué les 10 priorités qu’il souhaitait mettre en œuvre.

A1) La plus importante est le renouvellement urbain à travers le PNRU2.

Si nous reconnaissons le travail de Fabrice Barbe, le renouvellement de l’ANRU pour la commune est aussi le fruit des relations qu’entretient le maire dans la sphère politique parisienne. Dont acte !

DOC-HOME.JPGLa maison occupée par l’ex-adjoint des finances

Quant aux déambulations de son délégué en charge du logement et de la vie des quartiers, à défaut de l’encenser comme l’ex-adjoint aux finances, (qui avait « omis » de régler son loyer durant des années), les Rolivalois aimeraient bien le voir un peu de temps à autres afin de lui mettre le nez (et les yeux) devant leurs réalités quotidiennes. Les locataires de l’Immobilière Basse Seine apprécieraient que l’on impose la plus grande rigueur à ce bailleur dans la gestion des deniers de l’ANRU.

Surtout quand Monsieur le Maire parle de « niveau d’engagement ».

Deux exemples :

Après avoir privatisé la rue Climuche, des « travaux de rénovation » ont été effectués par l’Immobilière Basse Seine avec l’apport des fonds de l’ANRU.

Des portes à fermeture électrique ont été installées dans des conditions tellement déplorables qu’elles étaient hors service après quelques semaines…

DSCN0003.JPGDes portes construites pour des enfants de chœur !

Rue Climuche et Chemin Coulis, les immeubles sont occupés au 10ème de leur capacité sans que cela n’interpelle votre délégué en charge du logement et de la vie des quartiers, mais, les charges elles, sont répercutées sur le quota d’occupants les lieux…

Toujours dans ce quartier, rue du Lierre, dans la dernière semaine de janvier, les locataires ont été privés d’eau pendant au moins cinq jours sans pour cela qu’on les informe du problème rencontré ni que l’on mette tout en œuvre pour le solutionner…

Il est vrai, qu’à contrario des locataires de la rue Climuche, les habitants de la rue du Lierre n’ont pas voulu informer monsieur le maire qui ne manque pas d’intervenir et de répondre toujours aux mails qu’on lui adresse.

DSCN0007.JPGIsolation : que de crimes on commet en ton nom !

Toujours rue Climuche, faute d’entretien de la toiture, il pleut à l’intérieur des bâtiments, sans compter le manque total d’isolation des appartements. Y-a-t-il des écolos à Val-De-Reuil ??? Ou ne servent-ils que de faire-valoir au PS ? Y-a-t-il un délégué fantôme chargé du logement et de la vie des quartiers ?

Notre prochain sujet concernera le développement du commerce.

 

Publié dans DIR

Commenter cet article