DANIEL BARENBOIM, CITOYEN DU MONDE

Publié le par la-petite-souris-normande.com

BarenboïmCet homme possède 4 passeports : Israélien, Palestinien, Argentin et Espagnol.


Ce pianiste chef d’orchestre est l’un des plus grands concertistes  du monde.


Cet homme a la chance de parler un langage universel : La musique.


Il s’est dit un jour que la musique pouvait être un fabuleux vecteur d’union entre les peuples et c’est ainsi que naquit dans son cerveau l’idée « folle » de créer un orchestre philarmonique composé de jeunes Israéliens et de jeunes arabes des pays voisins (Palestine, Syrie, Jordanie, Egypte, Liban) qui, grâce à la musique, allaient pouvoir et devoir se mettre à l’unisson.


Tâche immense à laquelle il s’attela, aidé d’un ami poète Palestinien aujourd’hui disparu, Edward Saïd.


C’est à Séville qu’il décida de donner corps à ce projet fou.


Ce choix n’était pas dû au hasard : Au 12ème siècle, à l’époque de l’occupation Arabe, l’Andalousie était le berceau de la pensée mondiale : Philosophie, théologie, littérature, sciences s’y côtoyaient dans une belle harmonie intellectuelle et spirituelle, avec notamment le génial Averroes de Cordoue.


Et le projet se concrétisa et le West-Eastern Divan Orchestra  fait désormais une tournée annuelle sous la direction du maître….


Daniel Barenboim a eu 70 ans le 15 novembre. Un concert « anniversaire » a été donné à Berlin et Arte l’a retransmis.

 

  Une belle interprétation du concert N°3 de Beethoven et surtout une magnifique leçon de ce que des hommes courageux peuvent faire pour l’humanité.


Surtout en des temps où cette célèbre citation de Shakespeare prend tout son sens : « Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles ».

 

HIBOU

 

 

 

 

Le hibou de la Vallée

Publié dans LE HIBOU DE LA VALLÉE

Commenter cet article

Ratonne 23/04/2013 15:43

Très bonne idée qu'a eu ce monsieur. Merci de l'avoir partagé.