GOUVERNANCE DE LA CASE : UNE NOUVELLE ÉTAPE

Publié le par la-petite-souris-normande.com

LA-CASE-5535-prkbd-copie-1.jpgAprès l’élection de Bernard Leroy à la présidence de la CASE (Communauté d'agglomération Seine-Eure), le Conseil communautaire se retrouvait ce mardi 22 avril pour élire les 15 vice-présidents et les 23 rapporteurs.

Tout était préalablement ficelé : 12 vice-présidences pour la droite, 3 pour la gauche.

Mais c’était sans compter sur la pugnacité de Marc-Antoine Jamet, qui ayant contribué à l’élimination des Martinistes s’impose sur le territoire, comme leader de la gauche. Enfin, plutôt chef des "socialistes", car, considéré MAJ comme un homme de gauche, cela ferait plutôt rigoler dans les chaumières…

Néanmoins, MAJ a rappelé que lors de l’élection de Bernard Leroy par 41 voix, la gauche avait recueilli 38 voix… et, qu’en conséquence le rapport équilibré des forces pouvait justifier que l’on reconsidère l’attribution équitable des postes.

LA-CASE-5906-prkbd.jpgCe en quoi, une suspension de séance prévue pour 20 minutes, s’est prolongée plus d’une heure trente…

En Afrique, on appelle cela "les palabres". Ce qui permet de négocier le nombre de postes.

la-case-aux-palabres.jpgAu terme de ces discussions, il a été convenu de part et d’autre l’attribution à la gauche de 4 vice-présidences (sur 16) et 50% de postes de rapporteurs.

Fidèle à sa devise "faites ce que je dis, pas ce que je fais" Marc-Antoine Jamet ne proposa aucune femme comme vice-présidentes.

Deux femmes proposées par la Droite ont été élues : Anne Terlez (Louviers) et Sylvie Blandin (Igoville)

Dans un prochain billet, nous détaillerons les différents postes.

 LFLF---.JPG 

 

 

La petite Souris

 


Crédit photos : Ignare de Layoli


Publié dans LA PETITE SOURIS

Commenter cet article

Pestoune 29/04/2014 10:09

Mme Mackert. Bien sûr que la politique actuelle fait des assistés qui n'ont aucune intention de travailler mais celle de profiter du système.
S'il y a des personnes de bonne volonté, il y en a à foison qui ne le sont pas et qui donnent une mauvaise image de la société et surtout qui participent au taux d'endettement faramineux de la
France.
Lorsque je m'entends dire : Travailler ? Pourquoi faire, je m'en sors très bien avec le RSA et quelques petits boulots au noir, j'appelle ça de l'assistanat gratuit. Et ils sont nombreux à
raisonner comme cette personne.
Lorsque dans les associations caritatives, on se rend compte que pour les gens, ça n'est plus une aide qu'on leur apporte mais une obligation, qu'ils ne vous respectent pas mais qu'ils exigent...
là aussi il y a quelque chose qui ne va pas.
Pourquoi les différentes administrations ne recoupent-elles pas leurs listings ? Cela permettrait de débusquer les nombreux fraudeurs et de faire un ménage indispensable.
Et j'irai même plus loin dans mon raisonnement. Les personnes touchant des aides, devraient montrer leur bonne volonté dans le monde du travail. Aujourd'hui les étrangers bénéficient d'une aide
sans même avoir des obligations. Je précise que je suis une naturalisée française donc qu'on ne me taxe pas de racisme. C'est juste une question de bon sens et de survie pour la nation.
Nous sommes le pays qui distribue le plus d'aide sociale sans contrepartie aucune. A notre niveau d'endettement, nous ne pouvons plus nous permettre de dilapider l'argent public pour des gens qui
refusent de jouer le jeu, qui estiment avoir des droits mais aucuns devoirs envers le pays.

acid'eure 29/04/2014 08:04

Chère sylvia

Vous me connaissez ??? Nous avons déjà diner ensemble, discuter de ma vie ??? dans vos rêves sans doute !!!! Vous voyez la différence entre moi et vous, c'est que moi j'essaie d'argumenter, avec
mes petits moyens n'étant pas de gauche, et donc pas philosophe ou intellectuel !!! Et vous me répondez en m'attaquant sur ma vie privée que vous ne connaissez pas !!! Que connaissez-vous de ma vie
??? Fils d'ouvrier agricole et de femme de ménage, vous pensez que mon assiette était pleine tous les jours ??? J'ai connu des soirées chocolat à l'eau (pas de lait) et tartine sans beurre. Alors,
chère sylvia, comme tout gauchiste de base, vous passez vos journées à pleurer sur votre sort, à donner des leçons de morale a tous le monde, mais regarder autour de vous, et pensez moins à vous,
et vous verrez la vie sera plus belle !!!!
Oui, le monde évolue !!!! Je n'ai qu'un petit CAP, cela ne m'as pas empêché de finir ma carrière Cadre. Pour cela je n'ai pas attendu qui que ce soit. J'ai pris des cours du soir, avec l'aide de
personne, evidemment il fallait bosser tous les soirs, 6 jour sur 7.
J'ai connu le papier carbone, le crayon papier, et j'ai terminé ma carrière en donnant des conseils aux jeunes,sur des logiciels, vous voyez, avec un peu de courage on peu y arriver !!! J'ai tout
simplement changé de cane à pêche !!!
J'ai un fils dans la panade depuis 3 ans. Il est revenue chez nous, nous l'aidons au maximum, au lieu de rester les mains dans les poches, il a passé un BTS, et la revoila parti, depuis 2 mois, en
esperant que cela va marcher. Nous avons fait notre devoir de parents, sans rien demander a qui que ce soit, et nous ne demandons auncun remerciement, et nous n'accusons pas la terre entière de son
sort ou du notre !!!
Chère sylvia, vous voilà plus informé sur ma vie qu'avant, maintenant je vous autorise à en parler, mais comme vous le dite si bien, ne broder pas, ce que j'ai ecrit est la vie de bcp de personnes
que vous ne voulez pas voir, par idéologie tout simplement !!! Comme si il fallait etre de gauche pour avoir un peu d'humanité, c'est d'un ridicule !!!! Il y a ceux qui en parle et ceux qui
agissent (vous savez c'était comme les anciens combattants qui ne parlaient jamais de la guerre, et ceux qui en parlaient tout le temps)
Sur ce, je vais prendre mon petit déjeuner, et vous souhaite une journée pleine d'humanité ma chère sylvia

Sylvia Mackert 28/04/2014 01:55

@ acid'eure

on voit que vous êtes motivé pour apprendre à broder aussi.

il y a des gens qui ne peuvent pas pêcher pour x raisons. Vous semblez manquer d'expérience de la vie en cette matière, vous n'avez jamais eu besoin qu'on vous apporte à manger à votre chevet entre
la vie et la mort ? moi si, donc avant de juger les gens et de penser que tous sont des assistés ou profiteurs du système il faut réfléchir ou du moins bien lire les commentaires.

Et même quand on sait pêcher ou travailler on est en concurrence sur un marché du travail, les jeunes avec les seniors, les non-diplômés avec des diplômés etc, donc pas facile dans le contexte
économique de nos jours, les méthodes de "pêche" ou de travail ont évolué aussi, le tout numérique contre le crayon et le papier dans les bureau par exemple, l'internet contre le courrier postal
aussi. On échange même la clé USB contre un cartable, donc nos enfants n'auront pas les mêmes efforts à faire, donc ne sauront pas ce que veut dire "travailler à la sueur de son front", voilà
l'évolution de la société et du monde du travail. C'est parfois même surréaliste. De nos jours tout le monde veut faire fortune en rien de temps et sans trop d'effort et le monde virtuel le
persuade que c'est possible, surtout en jouant à la bourse, lol.

bon, il y a une réflexion de fond à avoir sur les vraies valeurs de nos jours.

la-petite-souris-normande.com 28/04/2014 10:52



Sur ce blog, acid’eure est libre de vous répondre, chère Sylvia.


Néanmoins, j’ajouterai mon grain de sel : je sais (après coup) ce
qu’est être "entre la vie et la mort" : 15 jours de coma, 3 semaines de réanimation, 8 mois d’hôpital + 3mois de rééducation… vous laissent le temps de réfléchir et de relativiser…


Grâce à ma conjointe et mes amis qui ont toujours été présents pour me
soutenir, il était de mon devoir de me "bousculer".


A plusieurs reprises vous faites part de votre foi en Dieu. N’oubliez
pas les paroles du Christ : Aide toi et le Ciel t’aidera !".


Vous ne trouvez pas de difficultés à vous déplacer pour assister à des
meetings politiques, et c’est tout à votre honneur de vous intéresser à la vie politique.


Avez-vous eu la même ferveur, la même ténacité, la même fermeté pour
vous battre afin d’avoir un travail ? Quel qu’il soit ! Mon Grand-père maternel (qui était d’origine Tchèque et était fier d’être Français) nous rappelait ce dicton : "Il n'y a pas
de sots métiers, il n'y a que de sottes gens"


Alors, chère Sylvia, basta les "je ne peux pas", "les structures ne
trouvent rien pour moi", etc, etc. Mettez-vous en tête cette citation de Napoléon Ier "Impossible, n’est pas français ! " Et vous constaterez avec plaisir que vous n’aurez plus de raison de
vous plaindre !


Vildenay






acid'eure 26/04/2014 09:25

chère sylvie, votre dernière phrase est pleine de bon sens. On est jamais si bien servi que par soit- même. Et souvenez-vous du dicton "donne du poisson à l'homme il aura toujours faim, apprend lui
à pécher il sera rassasier". Ne vous inquiéter pas, la gauche reviendra un jour (le plus tard possible j'espère, et soyez démocrate en attendant son réveil !!!!

GERVOIS 26/04/2014 08:44

Et les "Etiquettes " sont parfois trompeuses ;-(
Sur la liste "Sans étiquette" de "LOUVIERS ALTERNATIVE " il y avait 3 membres du Mouvement Démocrate ,des membres du PRG ,des membres de Génération Ecologie ,des membres de la société civile et
l'Equipe a fonctionné parfaitement .Peut être parce qu'ils ont su " s'écouter " , "s'entendre "et se respecter .
Entre les deux tours ,chaque membre a pu s'exprimer et ceux qui n'étaient pas d'accord avec une alliance se sont démis Leur décision a été acceptée par les autres membres dans le respect .
Je pressens qu'ils seront des citoyens actifs et que l'équipe continuera de fonctionner .
"Si nous pensons tous la même chose ,nous ne pensons plus rien " F.BAYROU Discours de TOULOUSE 2002