L’EST BRÛLE et à l’OUEST… DU NOUVEAU ?

Publié le par la-petite-souris-normande.over-blog.com

L a Russie est en flammes.

Le fatalisme du peuple slave est décidément infini : 

Le président déclare à son peuple qu’il faut attendre la pluie…

r27 24515635

On pourrait « en faire plus » dans le cynisme et souhaiter qu’il pleuve un peu moins qu’au Pakistan.

Vous imaginez, des inondations succédant aux flammes !

Les images et les vidéos sont effrayantes, tant la détresse de ce peuple est immense.

r09_24493385.jpg

Et pourtant, la Russie est la 9ème puissance mondiale et compte 140 millions d’habitants.

Elle est membre du G8.

Il est vrai que le servage n’y a été aboli qu’en 1861.

 

Alors, que quelques centaines de milliers de moujiks voient leurs biens partir en fumée, est-ce bien important ?

En revanche, des touristes qui voient leurs vacances à Moscou gâchées par la fumée, c’est beaucoup plus grave !

 Espérons que les installations de Tchernobyl seront épargnées par les flammes, il ne manquerait plus que cela !

r29 24500383

Pour autant, il faut observer que le climat de notre « encore belle » planète devient de plus en plus fou : Alors que la Russie continue de griller sous la canicule, dans le même temps des gens meurent à cause des inondations en Pologne et en Allemagne !

«Sombres jours, l’Empereur revenait lentement

Laissant derrière lui brûler Moscou fumant.»

Victor Hugo, La retraite de Russie.

Et à l’Ouest, que se passe-t-il donc ?

Les chiffres du chômage viennent d’être publiés aux Etats-Unis : la crise y a détruit 8 millions d’emplois.

Pfff…. Partis en fumée !

La population active aux Etats-Unis est de 155 millions, le taux de chômage atteint 10%.

Pour fixer les idées, c’est à peu près comme si toute la population des Pays-Bas était au chômage !

Les déficits publics y sont abyssaux : 1 560 milliards de dollars, environ 1 200 milliards d’euros, soit 60% du PIB de la France 5ème puissance mondiale.

monétaire

De nombreux économistes américains pensent qu’une très forte récession s’annonce aux Etats-Unis.

1252472-1635288.jpgEt, si on ne change pas rapidement le Système Monétaire International, les conséquences risquent d’être catastrophiques. 

Grosso modo, les réserves de la Chine, c’est environ la moitié du déficit américain, soit 3 000 milliards de dollars.

Les chinois épargnent massivement et investissent peu.

Si les Etats-Unis plongent, la Chine plongera doublement (et toute l’Asie avec et toute l’Europe avec) : ses réserves en dollars ne vaudront plus …un kopek et son économie manufacturière entrera elle aussi en récession.

En fait, c’est tout simple : si un client n’achète plus, son fournisseur est « très mal ». Et si, en plus, le fournisseur a placé toutes ses recettes en argent de son client, il est évidemment encore plus mal.

Les chinois en sont bien conscients qui réclament à cor et à cri une refonte du Système Monétaire International pour pouvoir convertir leurs réserves en « bonne monnaie » et prônent l’adoption du bancor, une monnaie internationale dont le principe a été imaginé par Keynes (tiens, tiens..).

Pour avoir une explication sur le bancor, voir : le blog de Paul Jorion.

Personnellement, je pense que ce serait une excellente chose : une monnaie nationale ne peut plus être monnaie de compte internationale dès lors que les équilibres mondiaux ont changé.

C’est trop dangereux, la preuve.

Ben oui, pendant que l’Est brûle, un dangereux incendie criminel couve à l’Ouest.

Et pendant ce temps, on nous bassine en France avec les propos stupides de Monsieur Horte…feux.

   Patrick Robert 

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article