L’EUROPE EXISTE DEPUIS LE MOYEN-AGE !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

ledlma.JPGLes choses se passent toujours mieux quand le monde de l’économie n’attend pas le monde de la politique.

Pour preuve évidente : l’Europe…

Dès le début du Moyen-Age, des échanges internationaux très importants se sont créés au sein de l’Europe.

Le marchand Vénitien vendait ses épices au drapier Brugeois qui lui-même se fournissait auprès de l’Espagnol de Tolède ou le soyeux de Lyon.

Tous ces échanges s’effectuaient lors de grandes foires dans les principales villes commerçantes de l’Europe.

Dans ces villes que l’on appelait les « villes de foire » (la coupe des villes de foire est l’ancêtre de celle de l’UEFA, pour les amateurs de football), se réalisait ce que l’on appelle maintenant « le commerce intra-communautaire ».

Pour régler leurs affaires, les marchands ont inventé des lois : Celles qui régissent le contrat de vente, le contrat de transport, l’assurance, les moyens de paiement, le change, la banque.

Ils ont même créé les juridictions ad hoc pour arbitrer les conflits.

Bref, ils ont créé un droit supranational, un droit européen, dès le Moyen-Age !!!

Ce droit s’appelle « lex mercatoria », la loi des marchands.

Depuis, hormis la suppression de droits de douane, la monnaie unique et les Incoterms, on n’a rien inventé de plus !

L’Europe économique est donc une réalité historique incontournable et irréversible.

C’est la première économie mondiale, c’est la zone où le niveau de vie est le plus élevé au monde, et de très loin !

L’Europe culturelle n’a pas, elle non plus, attendu l’Europe politique !

Léonard de Vinci est venu finir son œuvre à la cour de François 1er, Jean-Sébastien Bach s’est promené un peu partout, Voltaire travaillait pour le roi de Prusse, tout comme un nombre incalculable d’artistes, d’écrivains, de savants, de musiciens, d’étudiants etc…

Et c’est en se déplaçant dans toute l’Europe que le génial Adam Smith a  inventé l’économie moderne.

Tout va donc fort bien en Europe, sauf quand, comme toujours, on aborde le sujet sous l’angle de la politique !

Là, force est de constater que règne un « joyeux bordel » avec des institutions totalement inadaptées.

C’est la gouvernance qu’il faut revoir, revoir totalement.

Et il est clair que l’on n’échappera pas à la création d’une Europe Fédérale, telle que l’évoquait JJSS en son temps.

L’Europe est un magnifique outil qui a un très mauvais mode d’emploi mais ce n’est pas parce que l’on se sert mal d’un outil que l’outil est mauvais !!!

Les partis politiques Français n’ont guère de leçons à donner en matière européenne.

Qu’ils commencent pas envoyer au parlement européen des candidats sérieux au lieu d‘y caser les vieux ringards !

Songer que l’on a nommé ministre aux Affaires Européennes Harlem Désir qui fut l’un des plus nuls députés Européens et que les Le Pen y siègent en famille…, quand ils y siègent…

C’est absolument n’importe quoi…

L’Europe économique, l’Europe des hommes perdurera, c’est là la seule « réalité historique » parce que tout est étroitement imbriqué.

L’Europe politique, quant à elle est à construire, mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !

 

 

   MR PATRICK

Patrick ROBERT

 

 


 

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article

Sylvia Mackert 21/05/2014 16:49

oui l'Europe a existé sous différentes formes, Empires, Royaumes, démocraties, et surtout échanges économiques et parfois c'était la guerre bien souvent pour argent et pouvoir... sans parler
d'idéologies. Donc il faut trouver la "bonne formule" pour s'entendre à l'avenir pour l'organisation "du pouvoir" et "l'argent" , droits et devoirs des citoyens et voir si on partage ou si on dit
que chacun se débrouille soi-même.

Ce matin j'ai relevé un petit détail dans une conversation avec ma mère, en Allemagne on pense à l'avenir ce qui compte c'est que "si on a une identification fiscale on peut rester et avoir des
droits, sinon dehors ! "

Voilà, en gros il n'y a que ceux qui apportent de l'argent, qui paient des impôts qui auront des droits dans l'avenir , retour à la chasse aux sorcières ?

bon courage, je me décourage, je réfléchis si je vote ou pas dimanche

Pestoune 21/05/2014 07:08

C'est effectivement un point de vue auquel je n'avais pas songé. L'Europe, en tant que territoire "pacifié" et réuni, a déjà existé dès l'Antiquité sous l'empire Romain : un seul Etat, une
administration, une seule monnaie, des frontières renforcées pour affronter les cohortes de barbares par une seule armée. Attention à ne pas reproduire l'histoire, la lutte de pouvoirs, la
décadence, l'oubli des devoirs des citoyens mais aussi le non-respect de la spécificité des différentes populations... ont eu raison de l'Empire Romain, gare à ce que les mêmes causes n'aient pas
raison de l'Union européenne.