LA NORMANDIE TOUT SIMPLEMENT

Publié le par la-petite-souris-normande.com

12 régionsSans le besoin de donner des gages à Bruxelles qui oblige le gouvernement à aborder le regroupement des régions, les deux Normandie seraient restées séparées par la volonté d’un seul homme et de ses courtisans.

Alors que Laurent Beauvais , Président (PS) du Conseil Régional de Basse Normandie se dit très favorable à la réunification, son collègue « de la haute » énarque de service placé là par Laurent Fabius essaie désespérément de faire capoter le projet.

En exigeant la capitale à Rouen , il est certain de défriser les bas-Normands qui vont évidemment rappeler que Caen était le siège du gouvernement de Guillaume.

M. Mayer-Rossignol qui n’a décidément pas la fibre normande a trouvé une autre astuce pour compliquer le débat : proposer l’annexion de la Picardie.

Outre le fait que le département de la Somme a des relations naturelles avec le département de Seine-Maritime, le reste de cette région est en Ile de France (l’Oise) ou dans le Nord-Pas de Calais (l’Aisne).

A partir de ce principe de proximité, les habitants du sud Manche travaillent avec l’ille et Vilaine , ceux de l’Orne avec la Sarthe et  la Mayenne.

Là aussi, on pourrait invoquer une « cohérence économique ».

En fait, la conclusion provisoire de ce nouvel épisode revient au Président Beauvais qui a déclaré la semaine dernière « et si on réunissait la Normandie… tout simplement ? »

Quitte , ensuite à développer les relations entre notre grande région et les régions limitrophes.

  

DJ

 

 Daniel JUBERT 

  Rapporteur pour le Développement numérique (CASE)

 Conseiller municipal de Louviers

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvia Mackert 27/04/2014 22:44

s'il s'agit d'histoire, n'avoir qu'une seule Normandie suffit comme réponse.

S'il s'agit d'économie ou écologie, j'aurais peur qu'on pollue encore plus à travers le développement industriel là où il y a encore de l'agriculture.

Si le développement durable est pris en compte et développé partout pour dépolluer no problème.

Quant à la capitale, j'ai un faible plutôt pour Rouen que pour Caen, ça va de soi, mais on me reprochera encore mon côté "gauche" (dans le double sens)mais j'ai juste l'habitude aussi de tout ce
qui a été fait de positif dans notre région.

Oui je sais, vous pensez le contraire, même si vous tentez d'être "apolitique" désormais, lol

on verra bien si ça marche dans l'intérêt général les réunifications de certaines régions de France

Quand je pense à ma ville natale, elle a absorbé quasiment tous les villages alentours et devient presque une région à elle toute seule... est-ce ça qu'on recherche ? Plus un territoire est grand
plus l'entretien du territoire coûte cher aussi et ce n'est pas seulement une question de nombres d'élus. Infrastructures, lycées etc et tout ce qui va avec. Toujours peser le pour et le contre,
pas seulement un découpage électoral.

Patrick ROBERT 25/04/2014 11:08

Fabius trouvera tous les prétextes possibles pour s'opposer à la réunification, l'idée "Picarde" date de Le Vern.
S'il est vrai que dans le monde économique et social, la réunification paraît être une évidence, c'est loin d'être la cas chez les jeunes, par exemple, qui ne se sentent absolument pas concernés ou
sont farouchement opposés, au nom d'un état d'esprit "supporter".
Le cas de la Normandie est fort intéressant au plan national : Si une réunification si évidente ne se fait pas, c'est que le choix annoncé par le gouvernement de simplifier la carte administrative
de la France est une foutaise de plus !

GERVOIS 25/04/2014 08:35

Sur FRANCE BLEUE HAUTE NORMANDIE les auditeurs parlent de "Réseau de villes " :
Rouen ,Le Havre ,Caen ,Evreux ,Cherbourg et de "Mutualisation " .
L'idée de "Capitale " serait à revoir ....
Un auditeur citait l'exemple des PAYS BAS et si nous Voulons que LE HAVRE devienne le 1 er port d'Europe devant ROTHERDAM ......
LE HAVRE ayant le meilleur potentiel géographique en EUROPE à l'embouchure de la SEINE .
Il faudrait ressortir des cartons les projets de mise en valeur des voies fluviales qui sont des liens naturels .
A un mois des élections européennes ,il serait bon de rappeler les enjeux ....

la-petite-souris-normande.com 25/04/2014 11:35



@ Paule


La réforme des "territoires" mérite une réflexion profonde, collégiale
et rapide.


Profonde : parce qu’elle nécessite que l’on mette sur la table toutes
les formes actuelles : commune, agglo, département, région…


Collégiale : parce qu’il est indispensable que les élus de Droite et de
Gauche prennent leur responsabilité sur l’avenir de l’organisation du pays en faisant des coupes sombres pour réduire le mille-feuilles tentaculaire et budgétivore des deniers publics. Cela aura
le mérite de faire des coupes sombres et drastiques de fonctionnaires territoriaux au profit de la Santé publique et de la recherche.


Rapide : parce qu’à force de réformer puis d’abandonner, puis de
réformer en fonction d’intérêts électoraux, rien ne se fait sérieusement !


La révolte des français contre les "réformes sociétales" du PS, après
avoir été concrétisée dans les urnes, si elle n’est pas suivie de réformes profondes pourrait très vite se transformer en soulèvement populaire !


Quant au Havre, le port ne pourra redevenir attractif que si son
ensemble est complètement privatisé et en supprimant le monopole scandaleux de la CGT. Je vous conseille vivement d’essayer d’expédier des marchandises par Le Havre pour constater comment cette
machine à gaz paralyse l’activité. C’est la raison pour laquelle, il est plus efficace et moins couteux de passer par Rotterdam : j’an ai fait moi-même l’expérience à plusieurs
reprises.


Vildenay