LE 4EME REICH ?

Publié le par la-petite-souris-normande.com

mark

Où en était l’Europe à la fin des années 30 ?

Une Allemagne toute puissante, sûre d’elle-même, conquérante, revancharde.

Une Europe du Sud  (Italie, Espagne) affaiblie, victime idéale qui allait rapidement succomber au chant des sirènes de mort de l’extrême droite.

Une France perdue, sans repères, en proie à ses célèbres querelles  picrocholines, faible économiquement, politiquement, militairement.

Un Royaume-Uni fidèle à lui-même, indépendant, fier et…, uni, quoi qu’il arrive.

Où en est l’Europe en ce début de millénaire ?

Une Allemagne toute puissante qui a déjà fait son Anschluss sur les « pays de  l’Est ». C’est dans ces territoires à bas coût de main d’œuvre qu’elle a, depuis l’élargissement de l’Union Européenne, délocalisé en masse sa production, automobile notamment.

Une France qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, une France déchirée, sur le chemin de la misère, une France sans chef, une France qui paye cher l’immobilisme absolu du second mandat de Chirac, à un moment où « tout se jouait » au niveau mondial.

L’Espagne, l’Italie et la Grèce sont en ruines, le spectre de l’extrême droite ne va pas tarder à y rôder à nouveau.

Le Royaume-Uni, comme toujours lorsque le vent tourne, se replie sur son île, fort de sa mutation réussie de première place financière mondiale.

Alors quoi ?

Tout est réuni pour qu’une troisième guerre mondiale ne tarde pas à éclater.

Certes, il ne s’agira pas d’aller « pendre son linge sur la ligne Siegfried » pendant que la ligne Maginot sera contournée.

Il s’agit, pour l’Allemagne, de casser l’Europe.

A y regarder de près, n’est-ce pas ce qu’elle est en train de faire ?

En imposant des mesures d’austérité drastiques, l’Allemagne  saigne à blanc les principaux pays d’Europe.

Elle va ainsi amener au pouvoir l’extrême droite en Italie, en Espagne et en France.

Italie, Espagne et France vont quitter la zone euro, sonnant ainsi le glas de l’Europe.

Et l’Allemagne aura gagné la troisième guerre mondiale, avec le retour de sa monnaie forte, le DM, ce dont les Allemands ont toujours rêvé.

Alors que faire pour éviter ce scénario….inévitable ?

Faire fi du diktat Allemand et relancer les économies à tours de bras, notamment par de gigantesques travaux d’infrastructures, par un nouveau new deal.

Chez nous, tout près d’ici, il y a le Grand Paris, l’aménagement du port du Havre, des canaux, du chemin de fer, la construction de plates-formes multimodales, tout un tas de choses à faire ….

J’ai bien aimé l’attitude d’Arnaud Montebourg, une attitude Gaullienne.

Céder aux Américains la pépite technologique qu’est Dailymotion !

Quelle hérésie, gardons les joyaux de la couronne !

Lançons-nous enfin dans le millénaire !

Les Allemands n’ont pas ces talents de haute technologie que nous avons, nous, grâce à la qualité de la formation de nos élites et ils n’aiment pas cela les Teutons !

N’oublions jamais que la France a inventé la carte à puces, le PC et Internet !

Apprenons à « vendre » et on deviendra les meilleurs !

Et on évitera le piège dans lequel veulent nous faire tomber les Allemands : L’extrême droite !

Mais pour cela, il faut une volonté politique forte, pas des Pétain au petit pied et mous du genou !

gardons le moral


Gif ecole livres (22)   Patrick ROBERT


 

Publié dans PATRICK ROBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvia Mackert 14/05/2013 21:59

J'ai assisté aux deux réunions précédent le repas dégustation interculturel et oh quelle surprise, la plus grande difficulté de nos jours c'est de trouver quelque choes de typiquement différent de
chez nous, car la cuisine est déjà mondiale ou interculturelle. La France propose un crumble, le cameroun un gâteau au fromage blanc en dessert et moi un gâteaux aux pommes de Westphalie, mais fait
avec des produits d'ici, le maroc des courgettes farcis, l'Algérie une salade de riz... etc. L'Allemagne, donc moi, propose La salade de pommes de terre qui est typique pour un pique-nique en
Allemagne, mais on trouve que cela n'a rien d'exceptionnel, mais c'est la sauce qui fait toute la différence parfois, chacun ses épices. Le "secret" de la cuisine allemande, c'est dans ce cas les
mélanges d'épices qu'on ajoute, tout comme on a Ducros en France... il y a des sachets d'épices en Allemagne. Et même la Camerounaise m'a affirmé qu'au Cameroun on utilisait également beaucoup les
bouillons cubes et arômes (style viandox) ou qu'on mettait du sucre dans la salade, et que ce sont probablement les Allemands qui ont dû l'apporter à une époque... Les spaghettis et la choucroute
sont d'origine chinoise, si on réfléchit bien... donc voilà, la cuisine internationale existe depuis longtemps et on veut quelque chose de différent et d'inconnu d'un seul coup, alors que depuis
longtemps on a tout fait pour s'approprier les cuisines du monde entier. Aujourd'hui on a du mal à trouver quelque chose de typique, même en Allemagne on mange du couscous ou du taboulé par moment.
La salade de pommes de terre à "mille et une" sauces difféntes, même à Noël ! La simplicité peut parfois faire peur aussi ou décevoir.

Je crois que l'année prochaine je ne participerai plus à la cuisine interculturelle, car on attend trop de choses que je ne peux pas faire, réinventer une cuisine différente si elle est similaire à
la française.

Et la charcuterie allemande, introuvable, celle dans les supermarchés est fabriquée en Pologne bien souvent, même si c'est marqué "Foret Noire", la sous-traitance existe de nos jours. l'Europe est
déjà un marché uni avec Schengen et on voudrait revenir en arrière ? On a tout fait pour tout mettre en commun et aujourd'hui marche arrière ? accent sur la découverte des différences qui
n'existent quasiment plus, si on regarde bien. Même au Japon il y a des restaurants français ou européens et partout dans le monde des Mac Do...

Bref, je suis de mon côté également un peu déçue aujourd'hui et je ne prends pas vraiement plaisir à la préparation de tout ça, mais j'espère que d'ici la semaine prochaine tout ira mieux. Pourtant
j'aime bien cuisiner et partager en temps ordinaire, mais aujourd'hui je me dis simplement, vivement que tout ça soit derrière moi, j'ai plein d'autres soucis à régler à côté qui me paraissent plus
important encore

Sylvia Mackert 13/05/2013 21:44

le 4e Reich en Allemagne, je ne crois pas, en tout cas parmi mes amis facebook il y a beaucoup de personnes qui militent contre Angela Merkel aux prochaines élections, on lui reproche l'austérité
et la pauvreté qui touche aussi de nombreux Allemands et qu'ils se sont bien augmenté au niveau de leurs revenus d'élus et le parachute doré pour leur retraite aussi. Bien sûr certains sont contre
le "multi Kulti" = cultures multiples et risquent de tomber dans un piège extrême droite, les Allemands en ont marre de payer pour les autres (peuples en général), comme ils disent, il ne faut pas
passer par l'oubli de soi, des siens. Voilà ce que je lis souvent dans mon fil d'actualité. D'autres par contre vivent dans d'autres pays d'Europe, voire en France et payent leurs impôts en
Allemagne, ayant juste une résidence secondaire en France qui leur sert pour leur retraite. Les retraites sont imposables, donc forcément ça fait grincer des dents, mais imposables au-delà de 1500
Euros, car je sais que ma grand-mère a moins que ça et elle est non-imposable... donc tout est relatif.
On propose un salaire minimum de 4 Euros de l'heure (un certain Rösner que je ne connais pas) et naturellement mes amis facebook trouvent cela insuffisant, donc je me suis permis de leur poster un
lien vers le SMIC en France plus du double.
Ensemble on s'en sortira peut-être, chacun pour soi je ne crois pas et encore moins les uns contre les autres.

En France, Marine Le Pen essaie de récupérer tous les mécontents et notamment les jeunes inexpérimentés en politique, il me semble, et qui ne font que répéter ce qui les "frappe", ce qui les
touche, sans réfléchir.

Personnellement je n'aurais pas envie de devoir vouer un culte à Jeanne d'Arc tous les ans, qu'un exemple.. bon, et si on prenait ce qu'elle a mis dans les boites aux lettres, on peut démonter ses
arguments rapidement aussi et dire où ça coince, l' obligation d'acheter français, c'est déjà contre la liberté par exemple...

Les extrêmes c'est une illusion de solution.

Je me suis fait disputer par une Allemande parce que je postais des messages en Français sur mon mur facebook, et il a fallu que je lui explique je ne vis pas en Allemagne et que j'ai le droit de
parler français même si je vivais en Allemagne et d'autres m'ont soutenue de suite. Autrefois on était respecté quand on parlait plusieurs langues, aujourd'hui il faut parfois se faire pardonner de
"parler étranger". Je propose dans ce cas le "tri sélectif", comme dans l'écologie, ceux qui ne veulent pas de mon amitié n'ont qu'à me décrocher et "mettre virtuellement à la poubelle", mais
finalement personne ne le fait, parce qu'il suffit de leur expliquer pourquoi ils sont dans l'erreur. La personne en question avait lu que j'étais de Baden Württemberg, donc elle a conclu que je
vivais là-bas, mais je lui ai fait comprendre qu'il fallait lire correctement que je suis originaire de là-bas mais que je vivais en Normandie en France.
Parfois ce ne sont que quelques détails, comme aux USA quand on dit que Oklahoma est le seul état contre Obama, et qu'ils ont mis les 10 commandements devant la mairie etc et ils commencent par
chasser les immigrés... surtout parce qu'ils ne parlent même pas anglais et Jésuc Christ parlait-il anglais ? n'est-il pas un étranger sur leur sol ? bref c'est à ne rien comprendre dans leur
"extrémisme" même chrétien soi-disant

Pafois je n'hésite pas à laisser un commentaire même en anglais et cela me fait réviser un peu cette langue, mais je rédige moi-même, pas de translator automatique.

je me méfie du "google translator" ou "bing" etc, car ce n'est pas top, il faut vraiment avoir appris la langue.

Dernièrement j'ai lu une lettre que quelqu'un a envoyé à Mme Merkel en allemand, fait par une traductrice, qui s'est probablement servi de ce genre de logiciel, car la traduction n'était pas
vraiment cohérente et compréhensible. Il aura juste fait mauvaise impression auprès de la chancelière... tout fier qu'il était ce monsieur, que je ne nommerai pas.

voilà, facebook est une "bonne source " parce que le peuple y dit ce qu'il pense, pensant être chez soi, et que tous ses amis sont dans la même pièce... sur le mur. Donc les langues se délient plus
facilement et parfois sans réfléchir. Les blogs d'un côté, facebook et les réseaux de l'autre côté on arrivera peut-être à savoir ce que veulent les uns et les autres, mais le reste se joue de
toute façon dans les urnes le moment venu.

Je sais que j'ai répondu un peu à côté de l'article, mais je voulais en même temps faire part de ce que moi j'entends par-ci et par là et le mot "4e Reich" m'a interpellé. Donc je m'excuse à
l'avance d'avoir répondu uniquement par rapport à cette expression.

Ludovic Zanker 10/05/2013 14:19

Un article bien écrit je le reconnais, mais aussi instructif par son histoire. L'Allemagne toujours dans les batailles mais n'a jamais su gagner une guerre. Si une celle de la morale et de la
politique.

On le voit sur les crises des dettes dans l'Union Européenne ou l'Allemagne est en bonne voix et nous la France à la traine....

Enfin...

LZ

GERVOIS 06/05/2013 12:40

Un "bémol" pour l'Italie . Affaire à suivre . Les ouvriers italiens "bossent" comme des malades .Ils ne connaissent ni les 35 heures ,ni le WE .Ils arrachent tous les marchés dans les départements
frontaliers .Je les ai vus à l'œuvre !époustouflants !
Nous ne sommes pas assez réactifs !
L'Allemagne ne joue pas le jeu européen . Ils ont tondu les moutons espagnols ,puis grecs, puis les pays de l'Est .;-(Leurs apports dans ces pays sont éphémères ,ils les laissent exsangues .
Que faisions nous pendant ce temps ?nous chantions ....et nous laissions faire ..

José Alcala 06/05/2013 09:11

Bien vu. Je l'ai écrit sous une autre forme il y a plusieurs semaines...
Pour Internet, c'est une invention américaine. L'armée américaine plus exactement qui l'avait mis au point dans les années 50, pour son usage et la communication internes.