LE BLOGNOTES DE VILDENAY

Publié le par la-petite-souris-normande.com

47° SEMAINE DE L’ANNÉE 2012

 

Des économies au profit des citoyens

Les radios d’Etat (France inter, France Culture, France Info…) étant sclérosées depuis des années par une armée de journaleux gauchistes se prenant pour des « penseurs », je me vois obligé de zapper sur RTL, Europe1 ou Radio Classique afin de pouvoir comparer les points de vue sur l’actualité par différents commentateurs. Aujourd’hui vendredi 22 novembre, sur RTL, j’ai écouté avec un intérêt particulier la rubrique de Christian Menanteau.

Je joins ci-dessus la vidéo de son intervention et, pour ceux qui n’auraient pas le temps de l’écouter, pris quelques notes qui méritent attention par ces temps de crise économique.

Dès 2014, 60% des départements seront rayés. A savoir : qu’un département qui ne compte pas plus de 350 000 habitants sera obligé de fusionner avec un de ses voisins. En France cela concernerait 20 départements !

Derrière cette réforme, il y a la fusion de 38 Parquets et 37 mini-tribunaux, sans compter des Préfectures et des Sous-préfectures qui fermeront en même temps.

Le cumul des mandats va être interdit.

Le rayon de rémunération des élus va être aligné sur celui du département le plus vertueux du pays.

Mais cela, c’est en Italie !

Aujourd’hui, la France compte 36.670 communes. Soit la moitié de toutes les communes d’Europe des 27…

Au total, nous avons 70.000 collectivités territoriales qui mobilisent près de 500.000 élus, qui emploient 1 million 700.000 agents territoriaux. Des effectifs qui ont augmenté par ailleurs de 3,5% par an depuis 2002, alors que ceux de l’Etat se sont stabilisés et ceux du privé ont diminué.

Le Député apparenté socialiste René Dosière estime que grâce à une simple rationalisation de ces structures, cela provoquerait une économie de 18 à 22 milliards.

Parallèlement, une très modeste diminution annuelle de 1% des effectifs locaux, permettrait d’économiser 6 milliards durant le quinquennat.

Si l’on réformait à la Monti, l’économie pourrait être de 80 milliards.

Il y a toujours les propositions de la Commission Attali, dont Mario Monti (le Président du Conseil Italien) était un des rapporteurs.

 

d8Retour aux oubliettes

Pulvar a annoncé ce dimanche via l'AFP, la fin de sa relation avec Arnaud Montebourg.

Ouf ! La passionaria des médias devrait rejoindre Bachelot et Ferrari aux oubliettes.

 

HAMASLe fric ou la Paix

Quand donc les médias français comprendront-ils que :

-les terroristes du Hamas ne se contentent pas d’entraîner des enfants à tuer ;

-les terroristes du Hamas ne se contentent pas d’utiliser des civils comme boucliers humains ;

-les terroristes du Hamas se déguisent également en journalistes.

Lu dans DREUZ.INFO : « Au cours des derniers jours, Tsahal a ciblé de manière précise les sites utilisés par les groupes terroristes, la plupart du temps le Hamas et le Jihad islamique utilisent de façon systématique les infrastructures civiles pour mener leurs activités. » Souvenons-nous d’un certain 4 novembre 1995 (il y a 17 ans déjà) Bill Clinton avait réussit à faire serrer la main à Itzhak Rabin et Yasser Arafat sur la pelouse de la Maison-Blanche. Plus tard, quelques minutes avant de signer (enfin) la paix, Yasser Arafat, sous la pression de ses conseillers, avait refusé cette offre cachant le motif, à savoir que l’argent des occidentaux ne coulerait plus à flots… On sait maintenant qu’une grande partie de cette manne était transférée dans des paradis fiscaux…

La haine et le mépris antifrançais impunis.

Le 19 novembre 2012, rejetant la plainte en appel de l‘AGRIF et ne suivant les sévères réquisitions du Parquet, la Cour d’Appel de Toulouse, présidée par le juge Bastié, a prononcé la relaxe d’Houria Bouteldja, acceptant de la croire quand elle affirme n’avoir pas traité de «sous-chiens» «ces blancs qu’il faut bien nommer» et qu’il faut «éduquer»…Elle a plaidé en faisant référence à François Desouche… Pour les profanes des blogs, celui de François Desouche dérange la gauche, les bobos et leurs alliés : 1°) c’est le blog qui bat les records d’audience, 2°) il est le contraire de la pensée unique !

(Voir le communiqué de l’AGRIF à la suite du Blognotes)

 

Gif ecole livres (23) Vildenay

 

 

  L'AGRIF

 

Le 19 novembre 2012, la Cour d’Appel de Toulouse l’a relaxée de ses propos sur les « sous-chiens », ces blancs qu’il faudra bien «éduquer».

 

Rejetant la plainte en appel de l‘AGRIF et ne suivant les sévères réquisitions du Parquet, la Cour d’Appel de Toulouse, présidée par le juge Bastié, a prononcé la relaxe d’Houria Bouteldja, acceptant de la croire quand elle affirme n’avoir pas traité de «sous-chiens» «ces blancs qu’il faut bien nommer» et qu’il faut «éduquer», mais de souchiens.

 

L’islamo-gauchiste Houria Bouteldja, et son PIR («parti des indigènes de la république» !) et son idéologue Saïd Bouamama, l’auteur du livre «Nique la France» ont de quoi être satisfaits. Et avec eux, ils ont de quoi hurler leur joie, ceux de leur bande qui les accompagnaient, comme les rappeurs de la haine, devant le tribunal de Toulouse et éructaient «On nique la France».

 

Houria Bouteldja pourra allègrement continuer à exalter la victoire sur notre armée du Viet-minh communiste à Dien-Bien-Phu. Et les fils et petits-fils rescapés de cette tragédie où moururent au combat ou dans les camps d’extermination tels que le camp 113 du tortionnaire Boudarel, ces enfants des soldats de la boue, d’origine métropolitaine, indochinoise ou africaine, doivent se persuader – lavage de cerveau oblige ! – qu’ils sont des « enfants de salauds ».

 

Président de l’AGRIF, j’exprime, la rage au cœur, ma grande tristesse devant l’impunité accordée au racisme d’Houria Bouteldja à Toulouse, la ville hélas de Mohamed Merah. Cet arrêt de la Cour d’Appel de Toulouse est un dur revers pour ceux qui veulent épargner à leur peuple la montée du racisme et des terribles épreuves de guerre civile et peut-être sa réduction finale dans une soumission honteuse. 

Publié dans VILDENAY

Commenter cet article