LE PRÉSENT DÉCOMPOSÉ

Publié le par la-petite-souris-normande.com

lpd.JPGMoi, je suis un vieux jeu conservateur et rétrograde.

Et de droite pour aggraver mon cas.

J’ai toujours pensé qu’une famille avec une maman et un papa, c’était ce qu’on faisait de mieux pour l’équilibre des enfants et qu’il fallait s’efforcer de garder sa famille, même s’il y avait des « coups de tabac » dans les couples, ce qui est inévitable.

Monsieur Hollande, lui, il pense le contraire.

Il n’a jamais fondé de vraie famille, il ne s’est jamais marié et les multiples exemples récents ont montré qu’il aimait bien aller de compagne en compagne, comme un phoque qui « tire sur tout ce qui bouge ».

D’ailleurs, je trouve que la comparaison avec un phoque lui va assez bien.

Alors, Monsieur Hollande, il a fait toutes sortes de lois pour détruire la notion de famille et « marchandiser » l’enfant.

Sa dernière trouvaille, c’est la modulation des allocations familiales en fonction des revenus, tout un symbole !

C’est vrai que Monsieur Hollande, il passe son temps à tout décomposer, c’est une obsession chez lui.

Le problème, c’est qu’il ne recompose rien, comme ces enfants qui ne peuvent s’empêcher de démonter des objets et sont incapables de les remonter correctement.

Oui, je crois que j’ai enfin bien compris : Le « syndrome Hollande », c’est l’obsession de la décomposition, à commencer par la décomposition de la société.

Mais décomposer le présent, est-ce le gage d’un futur radieux ?

Pas sûr.

Le Hibou de la Vallée

  

Publié dans LE HIBOU DE LA VALLÉE

Commenter cet article

acid'eure 27/10/2014 18:13

Le mariage ne soumet à rien, il suffit de deux personnes responsables, qui dialoguent et fassent preuves de bonnes volontés. Pour cela il faut commencer par abroger les pensées ringardes de 68.
Vous davez ? Du genre, "il faut profiter de la vie", sans se préoccuper de ceux qui nous entourent. Ce n'est pas le mariage qui soumet, mais bien cette société individualiste qui ne supporte plus
la moindre contrariété !!! Il suffit de voir toutes ces familles decomposees, ou plus personne ne reconnaît personne?. La liberté, oui, mais sans responsabilité, point de liberté, sans dialogue,
point de liberté, sans compromis, point de liberté. Et ce n'est pas le pacs qui changera la mentalité individualiste de certaines personnes. Un etre égoïste trouvera toujours une excuse pour mettre
fin au contrat. Il faut que la société retrouve des bases saines. A voir le désarroi de notre jeunesse, il est grand temps de mettre fin a 40ans de démagogie, d'individualisme, d'égoïsme !!!

Paule 27/10/2014 11:05

Le mariage civil vous " soumet " à des lois ,des obligations .

acid'eure 26/10/2014 14:01

Paule, je suis désolé, mais vous ne repondez pas a ma question . En quoi le mariage (civil, il va de soit, puisque obligatoire) nous prive de liberté ou autre ?

Paule 26/10/2014 09:42

@ acid'eure :vous aurez noté que je parle du mariage civil et de ses conséquences .
Je ne remets pas en cause le mariage religieux et je déplore qu'au cours des temps on ait fait un amalgame entre mariage civil et mariage religieux et que le 2 e soit subordonné au premier .
On a introduit la notion "d'intérêts financiers " dans le mariage et c'est devenue une cause d'échec ,de conflits .
Le débat sur "le mariage "des homosexuels a mis en exergue ce problème .
L'Eglise va - t elle bénir le mariage d'un couple d'Homosexuels ? c'est un nouveau débat .
Dans le PACS ,les intérêts financiers sont individuels .
Et si je regarde l'augmentation du taux des divorces en France ,j'en viens à me dire que le PACS préserve la liberté de chaque individu .
Les avocats ne doivent pas partager mon analyse ;-(

Paule 26/10/2014 09:22

@Sylvia : vous corroborez ma thèse :les allocations familiales ont été détournées de leur objectif premier ,il faut les supprimer et trouver un autre système qui énoncera clairement les nouveaux
objectifs que vous énoncez et d'autres .