LES TRIBULATIONS DE GILDAS

Publié le par la-petite-souris-normande.com

GILDAS EN ALGÉRIE (1)

La langue glaciale qui recouvre l’Europe s’étend bien au-delà vers le sud : toute l’Algérie est frigorifiée. D’Alger à Tamanrasset !

La neige recouvre le nord, paralysant tout.

Et la Kabylie a froid : ici à Bejaïa, au bord de la mer, la neige est tombée en ville et les montagnes alentours sont toutes blanches.

 

 Algérie 1

Depuis 10 jours quand il  ne neige pas il pleut. Les routes qui ont pu être dégagées ont souffert du gel.

Dans les montagnes les fils électriques se sont rompus. Les hameaux sont difficilement approvisionnés et il y a pénurie de gaz. Alors que les bouteilles de butane de 13 kg sortent du centre emplisseur à environ 200 dinars on rapporte qu’elles sont proposées jusqu’à 2 000 dinars pour les villages les plus reculés ! Aussi les APC, équivalents de nos communes, envoient leurs camionnettes pour rapporter des bouteilles. Les particuliers descendent eux-aussi avec leur voiture pour chercher les précieuses bouteilles.

Tout ce monde encombre la route qui longe le centre et attend plus ou moins patiemment que la distribution se fasse. Il faut attendre dehors dans le froid et sous la pluie, les pieds dans la boue. Et ne pas se faire voler son tour. Les risques d’explosion sociale sont grands et la police tente de maintenir un certain ordre.

Pour l’instant le centre a du gaz mais le stock diminue et le bateau approvisionneur n’arrive pas.

Algérie 2Cette année l’hiver aura été particulièrement dur pour les habitants des plateaux et des montagnes.

 

Gif transport bateaux (12) Gildas Le Breton 

Publié dans GILDAS LE BRETON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article