MAINTENANT LA MESSE EST DITE !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

MLMED.JPGL’élection de Bernard LEROY à la tête de la CASE a été le point d’orgues d’une campagne de reconquête rudement et allègrement menée.

J’ai la faiblesse d’avoir contribué à ce succès par ma plume et l’expression de mes intimes convictions, soutenu et encouragé en cela par toute l’équipe de la petite souris.

L’équipe de la petite souris, ce sont simplement quelques citoyens sans la moindre étiquette politique, mais des citoyens profondément amoureux de la politique, c'est-à-dire de la vie de la cité et des gens qui constituent la cité, quel que soit leur bord, leur couleur, leur religion, leur origine.

Et pourtant, qu’est-ce qu’on a pris dans la tronche, pour rester poli ?

Un fameux blogueur local m’a personnellement traité de mythomane et qualifié notre blog de « blog de droite extrême » !

Fallait-il que nous fassions peur à ce point pour susciter de telles insultes !

Je plains, sincèrement, l’auteur de tels écrits.

Je plains, sincèrement, les gens qui ont « l’âme si noire ».

A l’évidence, ils ne peuvent pas être heureux, ils ne peuvent pas s’enthousiasmer comme nous le faisons naïvement, ils ne peuvent pas se tromper, réfléchir et se remettre en cause tant ils sont enfermés dans leurs certitudes, bref, ils ne vivent pas.

Mais paix à leurs cendres…, ils ont fini de nuire.

Je plains aussi et très sincèrement Franck Martin qui ne veut pas se rendre compte que c’en est fini pour lui et qui fait une « bien triste fin », alors qu’il a été un « vrai personnage » pour la ville et pour la CASE.

Mais en misant sur les socialistes, il a signé son arrêt de mort politique, on sait en contrepartie de quoi il l’a fait.

Erreur stratégique fatale, mauvais choix de cap, Martin s’est jeté sur le mortel récif Jamet !

Mais faisons fi du passé et envisageons l’avenir !

A y regarder de près, c’est une belle équipe très complémentaire que celle que nous avons avec ce quadrige LEROY/PRIOLLAUD/TERLEZ/BIDAULT.

L’élection de Bernard LEROY à la CASE, c’est la garantie d’avoir un homme capable de briser l’hégémonie des « grandes villes », de rendre aux municipalités une bonne partie de leur autonomie de gestion, de « rééquilibrer » les pouvoirs « petits maires/grands maires », de respecter à nouveau cette ruralité à laquelle nous sommes tant attachés dans les « petites communes ».

Et il y a, naturellement, la question essentielle de ce fameux « Grand Rouen » et cet absurde accord CREA/CASE qu’il importe de dénoncer aussi vite que possible.

Alors nous, à la petite souris, nous serons très exigeants et sans la moindre complaisance envers cette équipe que nous avons soutenue de toutes nos petites forces de toute petite souris, mais dont nous attendons beaucoup.

De grâce, ne nous décevez et, à l’inverse de l’ancienne équipe qui faisait tout « dans son coin », n’hésitez pas à venir vers nous, le peuple qui vous a élu, et à nous solliciter.

C’est cela, la vraie démocratie.

Peut-on imaginer une démocratie qui ne soit pas œcuménique ?

 

 

   MR PATRICK

Patrick ROBERT

 

 


 

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article