MARINE LE PEN, 1ère PRÉSIDENTE DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ?

Publié le par la-petite-souris-normande.com

CPSC.JPGLes Français ont la mémoire courte.

En 2002, ils ont envoyé au deuxième tour des élections présidentielles un candidat « pur sucre extrême droite », Jean-Marie Le Pen.

Et ce pour une raison majeure : Leur ras le bol de la gauche et de Lionel Jospin.

En 2012, les Français ont chassé Sarkozy, non pas pour plébisciter François Hollande, mais parce qu’ils en avaient ras le bol de Sarkozy.

Et force est de constater que le même phénomène de « ras le bol » se manifeste de plus en plus envers François Hollande…

C’est le moins qu’on puisse dire…

Depuis très longtemps, je partage avec Emmanuel Todd le constat de l’effarante nullité de notre classe (je devrais plutôt dire caste) politique : une sorte de « race énarchique » qui se reproduit entre elle et ne réussit qu’à fabriquer des clones bien cérébrés et formatés mais sans idées ni créativité. On pourrait comparer ces superbes « bêtes politiques » à des élevages de coqs de combat.

Qu’attendre, pour le vulgum pecus, de cette clique ?

Rien.

Alors il est parfaitement compréhensible, devant cet océan d’incompétence et de mots creux, que « les gens » se tournent vers les extrêmes !

Le « vrai choix » est donc simple : Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon.

Jean-Luc Mélenchon a, certes, son « fonds de commerce », mais, à force de louvoyer entre le PC et la gauche du PS, il n’aura jamais la crédibilité nécessaire et c’est un « politicien » fini.

Il ne reste donc que Marine.

Son habileté est absolument diabolique.

Elle a parfaitement compris, à l’inverse de son père, que l’urgent pour elle était surtout… de ne rien faire.

Les fruits mûrissent tranquillement sur les branches et elle n’aura qu’à les récolter le moment venu, les électeurs arriveront à profusion…

Au surplus, elle a remarquablement intégré que le renouvellement du personnel politique était une préoccupation majeure des Français.

C’est la raison pour laquelle elle a imposé ce jeune BTS MUC de 23 ans comme candidat à la députation dans l’ex circonscription de Cahuzac.

Un BTS MUC de 23 ans, c’est LE jeune idéal, c’est presque une caricature !

Et, de plus en plus, les jeunes se tournent vers le Front National……

Tout comme les déçus du PS, et ils sont chaque jour plus nombreux…

Un ami très proche, pourtant « génétiquement » hostile au FN me disait récemment qu’il était tellement écœuré qu’il se demandait s’il n’allait pas voter …Le Pen.

Il est vrai aussi qu’en ne parlant que de choses simples (voir simplistes), Marine Le Pen « dépolitise » la politique et c’est, peut-être, son meilleur argument.

Alors que faire pour que ces « chiens perdus sans collier » que sont les Français ne se précipitent pas dans « la gueule du loup » ?

Du côté des « politiques traditionnels », il n’y a, évidemment, rien à attendre.

Alors je fonde un espoir certain sur ce « mouvement » né de la lutte contre le mariage gay, la « manif pour tous ».Si ce courant ne s’effiloche pas avec le temps, si des listes sont constituées pour les municipales, surtout dans les petites et moyennes communes, alors tout n’est pas perdu.

Du moins veux-je y croire.

Je vous invite à cliquer sur ce lien pour lire "le vrai visage de La Manif Pour Tous".

 

  Gif ecole livres (22)   Patrick ROBERT


Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article

GERVOIS 15/05/2013 07:46

Eva Joly :70 ans en décembre 2013 .Est-ce bien raisonnable Victoire ? et je sais de quoi je parle puisque née la même année ;-(
Place aux Jeunes !!

nono 14/05/2013 22:46

Bonsoir Patrick,

j'espère que tu vas bien, toi et les tiens.

Evidemment, je ne suis pas en accord avec toi, sur les leçons à tirer, mais sur le constat, avec des politiques débilitant des banalités, prompts à faire passer leurs intérêts propres avant ceux
des électeurs - pardon, des citoyens, qui sont plus et plus nombreux que les électeurs - on peut s'accorder sur de nombreux points.

Lassitude, écoeurement, constat d'impuissance face à un crise multi-forme et mondiale - le monde est devenu tout petit, tu le sais bien, grâce aux porte-conteneurs, à internet et aux banques qui se
foutent des distances et des provenances. Entre autres. Crise écologique aussi, avec un monde qui racle, bouffe, et rejette ses déchets ou excréments là. Sur ce dernier point, on aura divergence,
même pas sûr.

Le constat sur notre république est patent. Et d'ailleurs, en Belgique - là aussi tu connais bien -, on s'aperçoit que la mécanique huilée de nos systèmes démocratiques n'a pas besoin du peuple ni
de ses représentants pour fonctionner.
On a fabriqué des horloges. Elles déconnent, mais elles fonctionnent. Pour ça, pas besoin des citoyens. D'électeurs, oui. C'est le décor.

Mais avec les saloperies dévoilées, les faux débats, les lois inutiles on passe à côté de l'essentiel. Qu'est-qu'on fera dans 10, 20, 30, 40 ans et plus. le débat sur les défaillances avec les
débordements des supporters du PSG en est un exemple : on mêle patriotisme, chauvinisme, sécurité, pognon, star-system,... et on s'étripe publiquement à l'assemblée pour une cause oubliée dans 15
jours. Enfin... pas sûr. Ce n'est pas le foot qui génère tout ce bordel. C'est l'indifférence. Pour ma gueule et ta gueule. Pan, dans ta gueule.

Je pense sincèrement que nus avons besoin de plus de solidarité et de compréhension. Et que la solidarité peut nous aider à vaincre l'adversité.

Mais ce n'est pas compatible avec les thèses du FN, qui n'est qu'un parti comme un autre, mais basé sur la méfiance et l'exclusion. Ce n'est pas ça la solidarité.
Le FN et l'extrême droite ont dirigé. Pour le FN, les villes gagnées ont vite perdu.
Pour l'extrême droite dans son ensemble, les voies de la dictature n'ont jamais soudé un pays, mais les ont défaits, et on en porte les cicatrices.
Alors ? Le FN, un parti alternatif ?
C'est ce qu'ils essaient de faire croire. Nous sommes mis à mal. Devons)nous être ruinés parce que l'on oublie les leçons du passé ?
Peut-être devrons-nous en repasser par là.
En même temps, la mémoire ce n'est pas moderne. Sauf 128 Go RAM.

Il me semble que la vraie sortie, c'est la participation. Pas celle de tous les cinq ans. La participation au jour le jour.
Et je suis content d'en voir un peu, déçu d'en voir si peu.

Peut-on compter sur les autres pour s'occuper de nos intérêts sans rien avoir à faire ?

Je fonde un espoir sur la participation des citoyens à la compréhension de leur vécu, et à leur volonté d'assurer leur avenir et celui de leur descendance. Cet espoir est tout mince. Mince, mince,
mince. Un gaz ténu, mais qui existe quelque part.
Nous ne sommes pas des clébards en quête de colliers.
Nous sommes responsables.

José Alcala 14/05/2013 10:01

@ Patrick Robert
Sont-ce les mêmes qui utilisaient des enfants comme boucliers humains, face aux CRS?

Victoire de l'Iton 13/05/2013 19:21

Il y a une autre femme à poigne qui est capable d'être Présidente, c'est Eva Joly.

Une opération "Mains Propres" s'impose pour La France.

Malheureusement, Eva Joly serait capable de s'entourer d'une horde de verts , arrivistes et très attirés par les postes bien payéS.

Ces Verts ont voulu soutenir le PS pour toucher le pactole et sont maintenant entraînés dans sa chute rocambolesque.On ne les entend plus.
Espérons qu'ils ne sont pas recyclables!!!