MERCI A MONSIEUR JERÔME BOURLET DE LA VALLEE

Publié le par la-petite-souris-normande.over-blog.com

 

Non, je ne plaisante pas, je suis parfaitement sincère.

Je me réfère à son interview du 15 septembre à Caméra Diagonale.

J’ai tout particulièrement apprécié la justesse du propos de Monsieur Bourlet de la Vallée et l’honnêteté de ses réponses aux questions posées.

Monsieur Bourlet de la Vallée dit très clairement qu’il faut tirer toutes les conséquences de la réouverture de la ligne de chemin de fer, c’est-à-dire interdire toute construction le long de l’ancienne voie ferrée.

On regrettera que Monsieur Bourlet de la Vallée ne se soit pas déplacé dans la vallée de l’Iton, il aurait pu constater de visu que tout était déjà construit le long de cette voie.

Concrètement, il s’agira donc, pour les maires concernés, de donner des permis de démolir et non d’interdire des permis de construire.

Et toujours à propos de la vallée de l’Iton, il est dit dans le DOG que les réserves foncières nécessaires seront faites pour la construction d’une voie verte le long de la rivière.

Là encore, on doit se demander par où passera cette voie verte et si, d’ores et déjà, les riverains doivent s’attendre à voir une partie de leurs terrains expropriée !

Il exprime aussi très clairement que la région poursuit les études et devra se prononcer sur un tracé.

Monsieur Bourlet de la Vallée étant aussi conseiller régional de la majorité,  vice-président de la commission Transports/Mobilité, il est nécessairement très bien informé des projets de la région en la matière, on peut donc en déduire que le principe de la réouverture de cette ligne est acquis et se demander, par ailleurs, s’il n’y a pas conflit d’intérêts en ce qui le concerne !

Monsieur Bourlet de la Vallée annonce très clairement que la densité de l’urbanisme est un problème délicat qui a soulevé bien des discussions et des désaccords.

Monsieur Bourlet de la Vallée explique aussi que les acteurs concernés par l’élaboration de ce dossier éprouvent beaucoup de difficultés à le comprendre et à s’y impliquer.

Il nous déclare de façon tout à fait surréaliste que tout le monde a participé à la rédaction du SCOT, que plusieurs versions ont été faites, que les documents sont prêts depuis très longtemps et qu’en aucune manière il n’a « travaillé tout seul dans son coin ».

Alors pourquoi toutes ces personnes qui auraient établi ensemble un projet pendant 5 ans demandent-elles un délai supplémentaire pour étudier ce qu’elles auraient fait elles-mêmes ?

C’est complètement absurde.

En synthèse de cette interview (on regrettera que la question du coût de ce dossier n’ait pas été posée) :

-le SCOT est bien un document d’aménagement du territoire

-le SCOT n’est pas obligatoire pour les communes, s’il n’est pas approuvé par les élus.

-les grands points de divergence concernent l’urbanisme et les transports.

Urbanisme et Transports dans le cadre de l’aménagement d’un territoire, ce sont, à l’évidence, les sujets primordiaux !

C’est comme si on décidait de faire une pâte à crêpes sans parvenir à se mettre d’accord  sur la quantité de farine et sur la quantité de lait.

Oui, merci à Monsieur Bourlet de la Vallée, son interview est un aveu d’impuissance.

Ce SCOT, c’est mission impossible.

Comment conjuguer de telles contradictions ?

Comment pouvoir faire en sorte « qu’on se mette d’accord » quand tout est si différent ?

Comment dire les choses sans les dire, tout en les disant ?

Comment oser engager la vie des gens pour 20 ans sur de telles bases ?

Tchouang Tseu a dit : « Savoir s’arrêter devant l’incompréhensible est la suprême sagesse ».

Tchouang Tseu est un philosophe chinois du 4ème siècle avant JC (et du 24 ème siècle avant JBDV) qui invitait l’homme à se débarrasser de son égocentrisme et de sa volonté de plier la réalité à ses fantasmes.

PROFIL JBDLV

 La fiche de JBDV extraite du site de la Région Haute-Normandie

http://www.hautenormandie.fr/recherche/fiche_elu

 

    Patrick Robert 

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article

Dr Ludovic Zanker 21/09/2010 23:25


A lire cet article et je le dis sur un ton hironique sa sent le conflit à plein nez.
Je pense que de mélanger un peux du PS au Ecolo cela donne une mauvaise digestion.
A bon entendeur.
LZ


Patrick ROBERT 18/09/2010 22:23


Une réponse à Pietr Le Letton sous forme de slam :

Mais qu’est ce qu’ils ont tous à m’taper sur la gueule ?
Moi je suis qu’un pauv’gars, mais qui suis pas tout seul

Y’a des tas d’gens comme moi qu’en ont marre d’ces pourris
Qui prennent tout le fric et organisent not’vie

Qui croient que le pouvoir leurs donnent tous les droits
Si on fait la connerie, de les élire une fois

Qui supportent pas qu’on dise qu’ils peuvent avoir tort
Et qui deviennent méchants comme un pitt’bull qui mord
Si on est pas d’accord et qu’on le dit bien fort.

Ils traitent de tous les noms les citoyens comme moi
Ceux qui disent tout haut, c’que tout l’monde pense tout bas

Et ça les rend cinglés d’voir qu’les autres peuvent penser
Et dénoncer tout haut toutes leurs petites magouilles
Qui leur permet à tous de s’en mettre plein les fouilles

Le train, c’est vrai j’m’en fous, mais j’pense souvent aux gens
Qui devront s’en aller et perdre en un instant
Ce qu’ils auront construit, avec peine et amour
Et que ces politiques ruineront pour toujours

Ils sont pas bien ces gens, ils pensent pas aux autres
Ils pensent qu’à leur carrière et à séduire les gens
En ne leur racontant que de sales boniments

En plus ils sont méchants et cherchent à faire mal
Si on a le malheur d’vouloir être leur égal.

Et s’ils passent par chez moi, j’leur démolis la gueule.


Nonauxkhmersverts 18/09/2010 22:10


Piètre le laiton n'a pas fini de s'énerver.
Etant donné que les politiques ne sont plus crédibles,les gens vont prendre leur destin en main et se défendre.
Car,c'est la seule solution qu'ils ont pour ne pas laisser détruire leur environnement.Nous en avons assez des faux prophètes qui sont là pour ce sucrer sur le dos des gens qui travaillent.


Sylvia Mackert 18/09/2010 10:41


Quand on a été démocratiquement élu et qu'on représente un mouvement politique pour lequel on a été élu, il est normal d'agir en fonction de cela pour l'intérêt général. S'il est élu, c'est que "le
côté général", la démocratie, a permis qu'il soit à son poste pour les représenter, non ? donc son travail est juridiquement valable à mon avis, parce qu'il représente ses électeurs.


Pietr le letton 18/09/2010 09:37


Quelle naïveté feinte ou réelle ... oui, pourquoi ceux qui ont participé à l'élaboration du Scot demandent un délai supplémentaire ... pourquoi la lachete en politique qui consiste à ceder en face
des interets particuliers et qui hurlent dans la plus mauvaise foi pour pallier leur isolement... Mais ce n'est pas parce qu'on hurle le plus fort qu'on a raison ... il est dommage, Patrick Robert,
qu'après avoir passé tant de temps sur le scot, on n'ait toujours pas compris de quoi il s'agissait...
et que la question du train, notamment est complétement hors sujet ... il faut arrêter d'encombrer les blogs avec ces âneries et traiter les problèmes tels qu'ils se posent