PAS D’AMALGAME !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

ucurui.JPGLa France métropolitaine compte 64 millions d’habitants et, dimanche 11 janvier 2015, 4 millions de marcheurs ont manifesté contre le terrorisme barbare.

Sur les écrans de nos télévisions, ont remarquait la foule anonyme recueillie, rompant le silence pour acclamer les policiers et les gendarmes qui n’étaient plus des SS, mais des LIBÉRATEURS !

Ensemble tous criaient « Nous sommes Charlie ! » A retourner dans leurs tombes les collaborateurs de Charlie !

De l’autre côté de l’écran, on pouvait remarquer tous ces politiciens français, qui à l’instar de Taubira ou Hidalgo s’éclataient en sourire insolents, pensant naïvement récupérer les voix qui par wagons voteront Front National lors des prochaines consultations.

Aucun commentateur pour constater qu’à contrario des manifestations pro-palestiniennes où l’on criait « Mort aux Juifs », les jeunes des banlieues étaient quasiment absents !

La veille, dans leurs écoles, dans leurs quartiers et sur les réseaux sociaux, nombreux criaient « qu’ils n’étaient pas Charlie ! ». D’autres s’affichaient "kouachi ou coulibaly" !

Même sur notre territoire de la CASE, la Gauche Bobo et propagandiste du laxisme, s’est déshonorée en ne clamant pas sur leurs blogs et facebook(*), leur solidarité auprès des enseignants qui ont eut fort à faire pour que l’on respecte la minute de silence. Sans compter les arrachages de dessins, solidaires de Charlie, réalisés par des élèves d’un lycée du territoire que les enseignants ont courageusement remis en place. (*) A l'exception de MAJ et JCH.

Il aurait été judicieusement préférable que la ministre de "la Ré-éducation-nationale" demande aux Enseignants de dialoguer avec leurs élèves, d’expliquer ce qu’est le fanatisme et le terrorisme et de préciser le sens des mots Liberté (d’expression), Fraternité et Laïcité en France.

Revenons à cette Gauche nantie, confortablement installée dans tous les rouages de l’Etat.

Cette Gauche, complice du Medef, ouvrant les frontières d’une mondialisation sauvage pour abaisser les salaires en mettant les travailleurs et leurs employeurs en concurrence avec des pays dépourvus de droits sociaux.

Cette Gauche laxiste continue d’ânonner leurs mêmes couplets rassurants et mensongers : « Pas d’amalgame ! »

Pas d’amalgame : c’est sciemment vouloir ignorer que les meurtriers sont nés en France de parents immigrés, mais cela n'a aucun rapport avec l'immigration bien sûr !

Pas d’amalgame : c’est sciemment vouloir effacer qu’après avoir liquidés les dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo, les assassins ont crié "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe) et « On a vengé le Prophète ! »

  desgpdspHeureusement pour les Musulmans, quelques rares Imams se sont élevés contre cette barbarie tels que l’Imam de Drancy et l’Imam d’Alfortville, Abdelali Mamoun, déclarant ce mardi matin que s'il est "en désaccord avec les caricatures de Mahomet", il estime néanmoins que "c'est le sacrifice à faire pour défendre les valeurs de liberté et de tolérance du Prophète". "Je suis un taille crayon", précise l'Imam du Val-de-Marne pour qui "Dieu est suffisamment grand pour défendre lui-même son prophète".

Tous ces morts pour rien ??? Car qui aujourd’hui peut croire ces politiciens qui gouvernent la France depuis 40 ans ? Ces Chirac, Fabius, Juppé, Bayrou, Jospin, Fillon, Hollande…, relayés en boucle par les médias de propagande.

Et ces associations dites antiracistes qui s’octroient d’être des professionnels de défense des droits de l’homme, grassement gavées par les municipalités de Gauche et malheureusement aussi de Droite, avec l’argent des contribuables. Ces associations qui, il y a 3 ans, portaient plainte contre ces mêmes Charlie qu’ils vouent désormais au pinacle des Héros.

Toute cette Gauche Bobo et propagandiste du laxisme qui a omise d’assurer un emploi et la sécurité aux laborieux, aux pauvres et aux plus faibles.

Cette Gauche devenue sourde et aveugle aux cris du Peuple, a atteint le paroxysme en vouant aux gémonies tous ceux qui  dérangent leur pensée moutonnière : les Alain Finkielkraut, Marcel Gauchet, Michel Houellebecq, Samuel Laurent, Elisabeth Lévy, Pierre Manent, Philippe Muray, Pierre-André Taguieff, Eric Zemmour…

Sauf exception, cette Gauche des Lumières est devenue aujourd’hui une Gauche des Ténèbres.

Elle ferait bien de relire Voltaire criant haut et fort :  « Je ne partage pas vos idées, mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer » et d’écouter Zemmour leur dire : « le pire n'est jamais sûr. Il est aujourd’hui seulement fréquent ». 

    employe-bureau-etoileb-032     

 

Vildenay

 


Publié dans VILDENAY

Commenter cet article

Patrick ROBERT 14/01/2015 22:34

Bravo, très cher ami Vildenay, pour ce brillant article que je qualifierai de responsable et lucide. Comme vous je me réjouis d'entendre, enfin, la voix de ces immams que l'on qualifie "bêtement"
de modérés alors qu'ils sont la voix normale de cette belle religion de paix et de solidarité qu'est la religion musulmane toute simple et toute grande comme la nôtre, comme celle de nos fréres
juifs, protestants orthodoxes ou bouddhistes car nous croyons au même Dieu.

C'est tout de même un comble hallucinant que de voir que ceux qui "défendent" le plus une religion qui, actuellement, pose problème tant qu'elle n'aura pas fait son propre ménage interne, sont tous
ces athés de gauche qui ont passé leur temps à "bouffer du curé, du pasteur et du rabbin", mais qui se gardent bien de "bouffer de l'immam" !

Il y a, à l'évidence, de la lamentable récupération électorale la-dessous.

Un ancien élu local dénonçait récemment sur son blog "les bondieuseries", aurait-il eu le courage de stigmatiser les "salamalecs" ? j'en doute.

Patrick ROBERT

acid'eure 14/01/2015 09:06

nous avons vu le mêmes images !!!
j'entend encore le commentateur dire que c'était "bon enfant" en voyant hilares celles que vous nommez !!!! Une qui ne manquera pas une nouvelle fois de fêter le ramadan (laïcité ?) en versant
90.000 € au frais des contribuables, et l'autre en pensant que bientôt les prisons seront vides.