PROCHAÎNEMENT LE RETOUR DE GILDAS LE BRETON

Publié le par la-petite-souris-normande.com

beauté du paysageLe gris breton ne veux pas dire brume et brouillard que le vent se charge de chasser.

Le gris serait plutôt celui du crachin, sombre presque noir, avec des gouttes qui pénètrent partout : il existe aussi en Normandie.

Le gris c’est aussi celui de la mer sous les nuages bas poussés par ce même vent qui chasse la brume.

Le gris c’est celui du granit dont sont construites les maisons et les églises. Sauf à Ploumanac’h où ils voient la vie en rose.

Le gris c’est celui de la lande et la végétation qui se niche dans le creux des schistes.

Le gris, pour certains, la cheminée du bateau parti pour une longue croisière et que la femme attend patiemment. Ou pas !

Le gris c’est ce qui reste dans les yeux quand la marée noire a enfin été nettoyée.

Le gris c’est le tabac que mon grand-père fumait dans sa pipe et dont la fumée âcre nous faisait tousser.

Le Gris c’était le surnom que nous avions donné à mon père parce que les années s’étaient empilées.

Le gris c’est comme tu le vois beaucoup de choses, il y en a tant de nuances.

Merci Patrice-Henry de me diffuser sur ton blogue participatif : cela me grise !

 

Gif transport bateaux (12) Gildas Le Breton

 


 

Publié dans GILDAS LE BRETON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article