QUAND LA LIBERTÉ D’EXPRESSION S’IMPOSE A VAL DE REUIL

Publié le par la-petite-souris-normande.com

  ensemble

Louis-Marie Martin, Vildenay, Loris Guémart, Denis Szalkowski, José Alcala, Olivier Taconet

Vendredi dernier, dans le cadre des « Café Radical », le Président du PRG de l’Eure invitait les blogueurs à la Brasserie 19 Cent 73 pour dialoguer sur le thème "les blogs peuvent-ils changer la politique ?".

Plus d’une trentaine de participants ont répondu à cette invitation qui permit de réunir dans une ambiance chaleureuse des personnalités aux couleurs politiques différentes.

FB

Le Conseiller municipal Lovérien Huseyin Akin

et l’Adjointe Rolivaloise Fadilla Benamara

Pour Val-De-Reuil, notons la présence de Fadilla Benamara, 3° adjointe, chargée de l’action sociale et Catherine Cascajarès, Conseillère municipale d’Opposition UMP.

CC & SM

La Blogueuse Sylvia Mackert

et la Conseillère municipale Catherine Cascajarès

Pour Louviers, Jacky Bidault, adjoint au Maire, Huseyin Akin, conseiller en charge des politiques d'intégration et Pascal Hébert, conseiller en charge des sports.

JB HA

Jacky Bidault et Pascal Hébert

Plusieurs blogueurs avaient tenu à répondre à l’invitation d’Olivier Taconet : notamment Loris Guémart, auteur du Petit journal politique de Vernon, Louis-Marie Martin qui tient un blog citoyen, Sylvia Mackert auteure d’un blog d'expression et bien évidemment l’animateur du blog de La Petite Souris Normande.

Le maire de Louviers, auteur du Blog-notes de Franck Martin, lui-même poursuivi en justice par M.A.Jamet, avait tenu à s’excuser.

N’oublions pas Arnaud Binard et son blog Saint Pierre express, excusé pour répondre à des obligations familiales.

En matière de blogs, deux ténors prirent successivement la parole pour lancer le débat : Denis Szalkowski, animateur de Voie Militante et José Alcala, ancien journaliste de FR3, qui aujourd’hui couvre l’actualité du département de l’Eure avec Caméra Diagonale. 

José Alcala

José Alcala de l’autre côté de la "camera"

Denis Szalkowski rappela l’intérêt du café radical : « ouvert à tous et fermé à tout sectarisme », puis il fit un exposé sur l’évolution des « pouvoirs de pression » à travers les siècles, parlant de 5e pouvoir, avec l’arrivée des blogs qui permettent aux citoyens d’exprimer « librement » leur point de vue.

 

 

DenisDenis Szalkowski en pleine démonstration

Un constat : nombreux sont les politiciens qui continuent de raisonner et de réagir contre toute expression qui ne serait pas « encadrée » (par eux-mêmes, bien évidemment). Et faute de pression économique sur ce média, ils ont tendance à utiliser sans vergogne la censure par voie judiciaire. Nous avons des exemples locaux ou le maire socialiste, M-A Jamet, s’est évertué à vouloir tuer dans l’œuf nombre de blogs qui osaient s’opposer à sa MAJesté ainsi que le maire socialiste de Vernon qui fit pression contre le blog de Loris Guémart et dans une autre mesure celui de José Alcala.

Des comportements de mandarins ou de seigneurs du Moyen Age.

Cela devient tant inquiétant que La Cour Européenne des Droits de l'Homme est de plus en plus sollicitée par les attaques contre la Liberté d’expression et que récemment, relatif à la condamnation d’un militant politique pour offense au Président de la République française, elle statua en décidant que c’était contraire à sa liberté d’expression !

Comme dirait le quidam : « A bon entendeur, salut ! »

José Alcala fit part de ses expériences de journaliste chez FR3 dans la Sarthe. Parlant des mauvaises habitudes interventionnistes pratiquées par les politiciens à l’égard de la presse et précisant les nombreux coups de fils de François Fillon alors président du Conseil général...

Après plusieurs échanges, Olivier Taconet clôtura par cette réflexion : « Comment penser pouvoir limiter l’influence d’internet alors que les Poutine, Al Asad ou autres dictateurs chinois se cassent les dents. Parce que la force d’internet réside aussi dans ce rapport entre le local et l’universel. Le fait que l’Etat Français n’arrive pas à agir sur la réglementation de twitter est un rappel que l’universalité d’internet a permis la diffusion des messages de liberté éléments déclencheurs ou accélérateurs du printemps arabe. »

Sachant combien il a été difficile au PRG de tenir un Café Radical dans la Cité Contemporaine, terminons par ces lignes écrites sur le blog du Café Radical de l'Eure : « Tant pis pour les censeurs, et tant mieux pour la démocratie : le premier café radical à Val-De-Reuil a été une réussite ! »

Félicitons toute l’équipe du 19cent73 pour son accueil et la qualité des plats servis au cours du dîner qui suivit.

Remercions Olivier Taconet pour avoir démontré sa ténacité à faire triompher la liberté d’expression sur Val-De-Reuil par cette citation du Radical Georges Clemenceau : « Il faut d'abord savoir ce que l'on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut ensuite l'énergie de le faire. »


Gif ecole livres (23) Vildenay

 

Publié dans VILDENAY

Commenter cet article

Ludovic Zanker 10/05/2013 14:14

Dommage que je n'étais pas présent faute de place dans mon agenda, car j'aurais eu des choses à dire et constructif aussi à l'avenir..

La prochaine en vidéo;)

Bravo à l'équipe de la Petite Souris Normande.

LZ

Loris Guémart 08/05/2013 12:57

Merci pour ce compte-rendu, plutôt fidèle par ailleurs.

l'œil de Roli 02/05/2013 22:23

bravo à la petite souris pour son souci d’objectivité en citant les élus de gauche comme de droite. Je conseillerai au maire de val de reuil de s'inspirer du respect et de l'objectivité dont vous
faites preuves.

catherine cascajares 02/05/2013 18:41

Un débat intéressant,sans clivage politique,je salue aux passages les divers intervenants,sans oublier notre "Petite souris normande"discret(e) comme seul ce petit rongeur peut l'être!!!
Catherine Cascajares.

Sylvia Mackert 02/05/2013 11:18

Merci de me compter parmi vous tous, je manque souvent de confiance en moi, mais j'ai quand-même un blog parce que je tiens à la liberté d'expression inscrite dans les droits de l'homme, le droit
de parler de tout et de rien aussi, d'avoir son opinion personnelle sur tel ou tel sujet
(politique ou pas politique) en tant que citoyenne.



Et c'est par hasard que je me trouvais à côté de cette dame que je n'avais pas reconnue sur le coup, mais qui c'était même proposée de me ramener en cas de besoin et je l'en remercie.

D'ailleurs je remercie aussi Olivier Taconet qui avait organisé le covoiturage sur Louviers et Mr Hébert qui m'a ramenée.



Je n'ai pas pu rester pour le repas, une autre fois peut-être. Je n'ai pas non plus eu le temps de discuter avec tous ceux avec qui j'aurais aimé converser en particulier, mais qu'on ne m'en tienne
pas rigueur pour autant. Ce sera pour une autre fois.