ROUEN MÉTROPLE ET/OU NORMANDIE RÉUNIFIÉE ?

Publié le par la-petite-souris-normande.com

Normandie.JPGLa carte ci-dessus, extraite de wikipedia, représente la Normandie « historique ».

On y découvre une harmonieuse région dont la silhouette n’est pas sans rappeler un chat accroupi, un « cat ».

C’est d’un tel « redécoupage » dont on se prend à rêver dans le cadre de la reprise par Hollande des idées de Sarkozy sur la simplification des collectivités territoriales en France.

Mais il y a un « mais », et il est de taille.

Tout actuellement laisse à penser qu’un « coup à la Lyonnaise » se prépare à Rouen.

Que s’est-il passé à Lyon ?

Dans le plus grand secret, le président de la métropole Lyonnaise et le président du conseil général du Rhône ont concocté la fusion des deux communautés et la disparition du département 69.

Une nouvelle communauté territoriale de 1,3 million d’habitants verra le jour en 2015.

Les élus locaux et la population ont été mis devant le fait accompli…..

Si on porte à présent le regard vers Rouen, la CREA et la CASE, on ne peut s’empêcher de noter bon nombre de similitudes, à la fois sur la forme (le « secret » de la démocratie indirecte) et sur le fond (la création du grand Rouen, l’ambition de Fabius).

A l’instar de Lyon, un « Grand Rouen » n’aura de sens que s’il regroupe un bassin de population significatif, d’au moins 1 million d’habitants.

Il est, dès lors, évident que le périmètre actuel CASE+CREA n’est pas suffisant et qu’il faudrait « déborder » sur l’Eure au Sud et sur la Seine-Maritime au Nord.

Mais c’est surtout au Sud, donc dans l’Eure, que se situent les bassins de population significatifs.

Alors quid ?

La réunification de la Normandie, dont Fabius ne veut pas, aurait-elle encore du sens si le grand Rouen voit le jour et s’il ne reste de la Haute-Normandie que la région Havraise et le pays de Caux au Nord de la Seine ? 

Et pourquoi, alors, ne pas rattacher le pays de Caux à la Picardie, comme l’évoquait Le Vern en son temps ?

Par homothétie, ces sujets ont une conséquence directe sur notre futur, même dans le plus petit village.

C’est la disparition de « la campagne » qui est en cause….

En ma qualité de citoyen, je souhaiterais savoir si les élus envisagent de faire vivre mes enfants « en ville » ou « à la campagne ».

Alors je questionne ici officiellement chacune des listes aux prochaines municipales de Louviers :

-       Quelle est leur position sur l’intégration de la CASE au « Grand Rouen » ?

-       Quelle est leur position sur la réunification de la Normandie ?

-       N’y a-t-il pas contradiction entre Grand Rouen et Normandie réunifiée ?

Les réponses seront, naturellement, publiées sur ce blog.

 

   MR PATRICK

Patrick ROBERT

 

 


 

Publié dans PATRICK ROBERT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvia Mackert 26/01/2014 22:39

si deux départements il y a les megapoles de plus de 500 000 habitants n'ont plus de sens, et il n'y aurait pas plus de dotations pour autant, car si l'état veut réduire le nombre de régions pour
faire des économies ce n'est pas pour augmenter les dépenses pour des megapoles et il ne faudrait pas supprimer les campagnes, image aussi de la Normandie avec ses fromages, cidre, produits locaux
etc. des préfectures en moins cela provoquerait aussi du chômage côté personnel dans les préfectures etc. on se complique davantage la vie en éloignant tous les services de proximité, donc font
partie les administrations, même les préfectures ou conseils généraux, il faut en tout cas bien réfléchir aux conséquences, inconvénients aussi, pas uniquement avantages supposés.

Le Scarabée Noir 23/01/2014 21:56

@Patrick ROBERT
Martin a clairement répondu sur camera diagonale : L'idée d'une grande métropole et de 2 départements Normands lui paraît intéressante.....
Cela confirme donc bien ce qu'il est en train de manigancer avec Fabius !
Attendons le point de vue des autres candidats, en espérant qu'ils en aient un.....