ET LE GAGNANT EST : LA DROITE !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

UMP-UDI-JPGSuite à la saisie de la commission de recours de l’UMP par François Fillon et Jean-François Copé, cette dernière a proclamé vainqueur Jean-François Copé avec 952 voix d’avance.

Une fois de plus Fillon réfute la décision de la commission, comme il a l’habitude de contester tout ce qui ne va pas en sa faveur !

C’est mépriser le vote des militants à contrario des manipulations des « sondeurs, commentateurs et autres journaleux » qui intoxiquaient les ondes en affirmant que Fillon obtenait 70% des intentions de vote…

Quelle analyse peut-on faire de ce scrutin et du psychodrame qui suivit ?

Fillon est le représentant des notables dans la droite ligne de Balladur. Il voudrait incarner l’ancienne UDF tout en conservant le RPR. Stratégie vouée d’avance à l’échec, car elle ne correspond plus à notre époque.

Aujourd’hui, le Centre est réunifié dans l’UDI grâce à Jean-Louis Borloo et tous ceux qui l’on rejoint.

La droite Gaulliste se retrouve en Jean-François Copé. Pour s’en convaincre, il suffit d’analyser le résultat des motions : Vient largement en tête le courant Copéiste ‘‘La Droite Forte’’ de Guillaume Peltier & Geoffroy Didier avec près de 28% des suffrages. Si l’on ajoute l’autre courant Copéiste de Jean-Pierre Raffarin, ils totalisent à eux deux près de 46% des militants face aux 5 autres courants qui se sont partagés entre les pro-Fillon et les pro-Copé.

Alors, qui pouvait croire un seul instant en la « médiation » d’Alain Juppé ?

Déjà en 1990, Charles Pasqua et Philippe Séguin voulaient cristalliser le RPR dans son esprit gaulliste : patriote, social et populaire, face aux dérives libérales et européennes prônées par Chirac, Juppé et Balladur. Et aux européennes de 1999, Pasqua devançait largement la liste du RPR menée par un certain Nicolas Sarkozy…

Aujourd’hui, la route est libre pour la recomposition de la Droite.

Sachant que l’UMP+l’UMP ne font qu’un, il est indispensable d’avoir deux courants à droite : ainsi l’UMP+l’UDI feront Deux !

LUDI doit se renforcer en développant les idées libérales, humanistes et européennes.

L’UMP devrait retrouver sa vocation de mouvement républicain, patriote, social et populaire, qui combattra le « politiquement correct » afin de marginaliser le Front National ET de battre la Gauche.

Quant à Fillon, le bilan de son action reste déplorable : Sa volonté de décapiter l’UMP est vouée à l’échec. Chacun rentrera dans le rang ou rejoindra l’UDI.

A défaut de voler la circonscription labourée par Rachida Dati, il serait sage qu’il retourne dans sa Sarthe pour reconquérir ce qu’il a lâchement abandonné.

Son avenir est comparable à celui de Bayrou ! On n’a jamais vu un déserteur gagner une bataille !

 

Crédit dessin d’Erby Kezako

  Gif ecole livres (23) Vildenay

Publié dans VILDENAY

Commenter cet article

catherine Cascajares 29/11/2012 07:05

L'UMP divisée est vouée à l'échec,et ressortira de cette division affaiblie!Seul Jean françois Copé arrivé entête dans la 4 Circonscription de l'Eure (63 voix Copé contre 39 Fillon)peut et doit
conserver sa légitimité de Président du Parti!IL est le seul et unique chef d'Etat Major capable de mener une véritable opposition, face au gouvernement actuel Laissez votre orgueil de côté Mr
Fillon et ralliez vous à JF Copé,pour construire une "Droite FORTE"battante, nous ne sommes plus en 4eme République depuis longtemps!Un peu de bon sens et de raison, c'est cela que les militants
attendent...
Catherine Cascajares Conseillère Municipale UMP de Val de Reui et délèguée Cantonale de la 4e Circonscription de l'Eure !...