UNE RÉÉLECTION DANS UN FAUTEUIL !

Publié le par la-petite-souris-normande.com

URDUF.JPGC’est une réélection dans un fauteuil qui attend Franck Martin, si, comme je le crains, les choses restent en l’état !

Fort habilement Caméra Diagonale s’est livrée à un exercice qui a mis en exergue, je pèse mes mots, l’effrayante nullité de ses opposants.

Un candidat du FN qui balbutie des généralités dans un français tout à fait approximatif, un candidat UMP qui semble sorti d’une autre époque, ne sait faire autre chose que critiquer stérilement et une candidate du Modem visiblement très mal à l’aise qui ne sait pas bien où elle est, ne propose strictement rien de précis et qui se voit déjà présente au second tour pour choisir les alliances nécessaires, voilà les adversaires du redoutable Frankie !

On croit rêver !

Il est quand même fort, Frankie, il faut le reconnaître.

Avoir réussi à faire pareille terre brûlée autour de lui, avoir la garantie de son poste de sénateur bien au chaud tout en gardant tous ces mandats d’ici là, chapeau !

En échange, il promet une piste d’athlétisme, la poursuite de la rénovation de l’église et il verra ce qu’il est possible de faire pour ne pas trop augmenter les impôts, pour tout autre candidat que lui, cela semblerait un peu court !

A moins qu’on ne nous dise pas tout…

Mais qu’importe, tout le monde s’en fout !

Et puis, il faut être solidaire, dans ce monde d’individualisme forcené.

Madame Terlez est « installée dans la vie » avec famille et travail.

Monsieur Veyrat a, lui aussi, un bon job dans le transport aérien.

Monsieur Larue est un artisan prospère.

Mais ce pauvre Martin ?

Cela fait plus de 15 ans qu’il a quitté la vie civile et son job de contrôleur de gestion dans un journal de province.

Quel serait son « niveau d’employabilité » s’il devait solliciter Pôle Emploi à son âge avec un CV pareil ?

Nul, c’est évident…

Alors, laissons-lui ses jobs.

Laissons-lui, comme il le dit, ses CDD renouvelables.

Soyons charitables…

 

   MR PATRICK

Patrick ROBERT

 

 


 

Publié dans PATRICK ROBERT

Commenter cet article

José Alcala 10/12/2013 14:11

@ Monsieur Hauchon
Je vais vous le redire différemment. Il y a eu des questions similaires aux quatre candidats et des questions personnalisées à chaque candidat. Chaque candidat répondait à son rythme et avec plus
ou moins de précisions. Une même réponse de l'un pouvait durer 55 secondes, par exemple, tandis qu'un autre, à cette même question, prenait ou 35 secondes ou plus d'une minute. Il s'agissait dont
d'alterner ces réponses dans leur intégralité. Monsieur Larue a été le plus court partout, donc l'exercice d'alternance des réponses a été assez compliqué. Cependant, l'intégralité des réponses est
diffusé sur les 25 minutes. Aucune phrase n'a été coupée, sauf deux ou trois redondances, inutiles puisque répétitives. Si Monsieur Martin a eu, comme vous dites, plus de prises de paroles c'est
simplement parce qu'il a davantage développé certaines réponses. Maintenant, votre si comptage permet de dire que Franck Martin a bénéficié de 10 prises de parole, il faut alors additionner les 8
de Benoit Veyrat, les 9 d'Anne Terlez et les 6 de Ludovic Larue, cela fait 23 contre 10, puisqu'ils sont tous contre Franck Martin. A cela ajoutons la durée des temps de parole et là encore Franck
Martin est en net déficit par rapport à ses 3 adversaires réunis. Il faudra y rajouter les 10 minutes du NPA diffusés jeudi prochain.

Paul Hauchon 09/12/2013 10:11

@ Ludovic Larue

Je vous invite à aller au musée de Louviers, il y a jusqu'au 12 Janvier une superbe exposition de photos de Philien Godard. De belles photos de Louviers du fin du XIX siecle. L'art ce n'est pas que
de la peinture abstraite.

Paul Hauchon 09/12/2013 10:00

Bonjour Monsieur Alcala,

Je ne vous fais pas de procès ou d'attaque personnelle, juste mon ressenti en visionnant la vidéo.

Un débat croisé, ce sont les mêmes questions, les mêmes temps de réponse, si possible( et ou de diffusion ), pour chaque candidat participant dans l'intégralité du débat.
Là, en regardant la vidéo, j'ai pas l'impression que les candidats répondent forcément à la même question.
Et j'entends par montage des séquences coupées, ou qui débutent à un moment bien précis pouvant déformer le sens d'une phrase.
D'ailleurs, vous le mentionnez vous même ci-dessus, vous n'avez pas diffusé l'intégralité de la séquence du FN et certainement d'autres ---> DONC IL Y A BIEN MONTAGE.

Si mêmes questions pour les 4 candidats = (en théorie) même nombre de prises de parole à l'image.

Franck Martin : 10 prises de paroles
Benoit Veyrat : 8 prises de paroles
Anne Terlez : 9 prises de paroles
Ludovic Larue : 6 prises de paroles

Et je ne me suis pas permis de chronométrer chaque passage mais, à l'œil comme ça, il y en a un qui a bien plus monopolisé le temps de paroles que les autres.
Ce déséquilibre peut, malgré vous, favoriser un candidat plus qu'un autre.
Cependant, j'approuve complètement votre démarche de vouloir faire ressortir la position de chaque candidat pour ces municipales et je vous en remercie.

José Alcala 07/12/2013 15:03

Supplément à Ludovic Larue
J'ai oublié un élément important. Vous m'accusez d'avoir diffuser la séquence qui vous est la moins favorable. Vous plaisantez ou quoi? Voulez-vous que je diffuse l'intégralité du rush? Comme je
n'ai pas l'habitude de ridiculiser les candidats de quels bords qu'ils soient, je ne vais pas le faire. Mais de grâce, arrêtez vos salades.

José Alcala 07/12/2013 14:58

au commentateur qui compare avec TFI
Qu'est-ce que vous y entendez en débat croisé? Qu'est-ce qui vous permet de dire que le débat n'est pas équitable? Que connaissez-vous en matière de montage? Précisément, il n'y a pas de montage.
Tout l'enregistrement est diffusé à 100%. L'alternance des séquences, que vous appelez montage, est un système multicaméras construit avec une seule caméra. Si vous estimez qu'un candidat a été
meilleur que d'autres, c'est votre avis.
A Ludivic Larue
Les questions étaient identiques aux quatre candidats, auxquelles s'ajoutent 2 questions personnalisées à chaque candidats. Si vous dites que vos réponses étaient déficitaires par rapport à
d'autres, vous en êtes le seul responsable.