LAURENT ROUSSEAU REND COMPTE...

Publié le par Laurent ROUSSEAU

LAURENT ROUSSEAU REND COMPTE...

Laurent Rousseau, Conseiller municipal UDI de Val-De-Reuil rend compte sur certains sujets débattus lors de la séance du 3 juin 2015.

 

Nous avons eu la présentation du NPNRU (Nouveau Plan de Rénovation Urbaine), dans lequel nous a été présenté le contrat de ville. Le contrat de ville était sur 3 piliers cohésion / cadre de vie / développement économique et emploi. Un 4iè piliers a fait son apparition citoyenneté et laïcité. Val de Reuil germe de ville est un nouveau projet basé sur le centre ville. Il y aura le projet de territoire en 2030 structurant la ville autour de la route des falaises. Les enjeux pour Val de Reuil sont les suivants : achever le germe de ville / étendre la rénovation urbaine  (quartier du Mail). Le quartier du Mail est dégradé le projet est de l'ouvrir sur son environnement. Les équipements de Léo Lagrange devront être renouvelés avec le contrat de ville. Il y a trois possibilités : au Minima : travaux / intermédiaire : embellissement / extension du complexe . La ville de Val de Reuil devrait se doter d'une nouvelle mairie entre les 4 saisons et la rue Courtine. 

 

LAURENT ROUSSEAU REND COMPTE...
La Siloge sollicite la ville, le CG 27 et la CASE pour une garantie d'emprunt afin de construire 9 + 30 logements PLUS/PAI à l'ECO quartier des NOES. La garantie d'emprunt pour Val de Reuil s'élèvent à 10% soit un total de 458 K€. La Siloge doit dans le carder du projet ECO Quartier, construire 98 logements répartis de la manière suivante : 30 individuels et 60 collectifs ; 84 en locatifs et 14 en successions. De plus, il y aura la construction d'une crèche municipale de 30 places, une halle de marché, une laverie, une maison des jardiniers, une chaufferie bois et aussi l'aménagement d'un parc paysager.
 
La ville de Val de Reuil a renégocié un prêt structurés (prêt à risque) indexé sur le taux de change USD/YEN de 10 400 K€, mais aussi de lisser un autre prêt DEXIA de 6 000K€. Le montant global du refinancement est de 19 000 K€, car il y est intégré 3 000 K€ pour financer les investissements de la collectivité en 2015. La ville a demandé à bénéficier du fonds de soutien de l'Etat destiné aux collectivités territoriales.

Publié dans LIBERTÉ D'EXPRESSION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article