Après le marketing politique, le merchandising !

Publié le par Le Scarabée Noir

Après le marketing politique, le merchandising !

Ensemble des méthodes et techniques d'implantation et de présentation des produits dans les magasins, en vue d'accroître les ventes et/ou la rentabilité de ces produits.

Telle est la définition habituellement admise du merchandising.

Après une magistrale leçon de marketing, c’est une belle leçon de merchandising que nous ont donné « les Républicains en marche » pour les élections législatives.

Il aura suffi de belles affiches où les photos du candidat le plus souvent totalement inconnu ou, à l’inverse trop connu, côtoie celle du produit phare pour que les consommateurs se précipitent !

Achetez un pot de Nutella (En Marche) et votre étiquette sera offerte (l’investiture)!

Macron et ses immenses soutiens sont des maîtres du marketing politique, avec toutes ses composantes « numériques » les plus élaborées, la dernière phase, c’était la promotion et la vente des sous-produits, les députés, et cela a remarquablement fonctionné, chapeau bas les artistes !

La stratégie a pourtant été très simple : On tue les « vieux produits », on change radicalement le packaging, même si le produit n’a pas changé à l’intérieur, et le tour est joué !

J’en ai assez d’entendre que le PS est mort !

Au contraire, le PS est triomphant !

Enfin ce PS « modéré, libéral, fédéraliste Européen » que souhaitait Hollande, c’est à l’évidence le « mouvement » Les Républicains en marche !

On a changé l’emballage et le nom , mais c’est rigoureusement le même produit, avec la même politique, le même projet habillé autrement et un magnifique mix de jeunes nouveaux en politique qui vont découvrir émerveillés les ors du palais Bourbon et des apparatchiks issus de Sciences Po et des cabinets de toutes sortes parfaitement rompus à nos « institutions ».

Jamais la célèbre citation du « Guépard » n’a eu autant de sens : « Tout changer pour que rien ne change ».

C’est un véritable coup de maître, il faut bien l’avouer.

Même si, pendant ce temps, des millions de Français sont dans la misère et tellement désabusés qu’ils renoncent à leur prérogative la plus fondamentale en démocratie : Voter.

Cela aussi les hommes de Macron auront réussi à le faire, mais je ne suis pas sûr qu’il s’agisse d’un bon calcul à moyen et long terme.

  Le Scarabée Noir.

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article