QUAND LE LIBÉRALISME DEVIENT LIBERTICIDE ...

Publié le par Le Scarabée Noir

QUAND LE LIBÉRALISME DEVIENT LIBERTICIDE ...

Il est d’usage de dire que la politique économique de la France est d’inspiration libérale et qu’elle fait confiance à cette « main invisible du marché » si chère à Adam Smith.

Après tout pourquoi pas, le système capitaliste a fait ses preuves et améliore globalement la condition humaine, c’est indéniable.

Pour autant, en est-il de même au niveau sociétal ?

La France a atteint un niveau de prélèvements de toutes sortes (impôts, taxes, cotisations, contributions, amendes, pénalités..) inégalé et en permanente croissance, ainsi que le montre ce graphique

QUAND LE LIBÉRALISME DEVIENT LIBERTICIDE ...

Près de la moitié de la richesse produite par l’économie Française est ponctionnée par l’état !

Et, en France, chaque réforme, chaque nouvelle loi se traduit inexorablement par une nouvelle taxe !

Ainsi, on va taxer le diesel, on taxe le prix du kwh d’électricité pour financer cette idiote « transition énergétique », Nicolas Hulot veut taxer les propriétaires qui n’isolent pas leur logement et il suffit qu’un « vieux cochon de producteurs de films » soit dénoncé pour qu’on nous ponde une loi sur le « harcèlement dans la rue » » avec de lourdes amendes à la clé ! Plus jamais, je ne suivrai une jeune femme dans la rue pour lui rendre galamment le portefeuille qui vient de tomber de son sac ! Un flic me verbalisera immédiatement !

Et que dire de cette hallucinante ligne de recette budgétaire de l’ordre d’un milliard d’euros correspondant à une estimation du montant des amendes pour excès de vitesse constatés par les nouveaux radars !

Taxer, punir, contrôler, interdire, réglementer voilà les mots-clés de la politique totalement liberticide du gouvernement actuel !

Le fameux « modèle Français » devient un système totalitaire dans lequel seules les minorités protégées pourront vivre comme bon leur semble avec leurs coutumes, leur religion et leurs vêtements….

Les Français de souche » vont bientôt être obligés de vivre « comme des expatriés chez eux » !

Et cet état qui ne protège plus son peuple coûte cher, trop cher, il fonctionne très mal, l’administration doit être réparée.

C’est l’état qui « écrase tout » en France !

Alors, les vraies réformes de l’état, c’est pour quand ?

  Le Scarabée Noir.

 

Publié dans LE SCARABÉE NOIR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article