ET VOGUE LA GALÈRE !

Publié le par Vildenay

ET VOGUE LA GALÈRE !

Comme aux « belles heures d’exclusion » du Parti Communiste Français, le bureau politique des Républicains a prononcé mardi dernier l’exclusion des pro-gouvernementaux issus des rangs du parti LR.

Le résultat est sans surprise. Seulement une trentaine de membres se sont réunis pour ‘‘exclure’’. Les centristes tels que Valérie Pécresse, Xavier Bertrand ou Jean-Pierre Raffarin, n’ont pas pris la peine de se déplacer…

Les ministres Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu sont donc exclus du parti, au même titre que les députés Thierry Solère et Franck Riester. Ces derniers ayant lancé le groupe des ‘‘Constructifs’’ à l’Assemblée nationale.

Plus fort encore : Le Premier-ministre Edouard Philippe fait aussi parti de la charrette… “Les engagements partisans, je vais regarder ça avec beaucoup de distance”, commentait-il ce 19 octobre sur Public Sénat. Et Dominique Bussereau d’ajouter : «On a déjà du mal à voir des Français dans les partis politiques, si en plus on commence à exclure ceux qui ont un bout de responsabilité au gouvernement, je pense qu'on est mal parti pour la démocratie»

Heureusement, certaines voix chez LR ont tenu à faire entendre leur réprobation sur leur compte Twitter tels que Rachida Dati qui compare le bureau politique de LR au "Dîner de cons" ou Christian Estrosi qui, a publié : ‘‘le LR fait honte aux valeurs du gaullisme et du rassemblement

Toute la question est résumée par ces déclarations !

Force est de constater que depuis que Jacques Chirac a englouti le ‘‘Gaullisme’’ dans un fourre-tout centriste pour mieux accéder à l’Elysée, les valeurs populaires, sociales et participatives ont fondu comme neige au soleil.

En attendant la reconstruction du parti Gaulliste avec l’élection de Laurent Wauquiez aux commandes, les ‘‘exclus’’ se concertent sur l’opportunité de créer un parti dissident ou, à l’instar de Bruno Le Maire, rejoindre ‘‘La république en marche’’.

Depuis l’accession d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, les clivages parlementaires ont explosé en plein vol.

Comme dans la farce de Maître Mimin : Vogue la galère !

employe-bureau-etoileb-032     Vildenay

Publié dans VILDENAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article